menu 2

Mes dernières chroniques

Comanche, Tome 2 : Cœur de comanche de Catherine Anderson



 
Amy Masters a fui la fureur du Texas et s'est installée dans l'Oregon où elle se croit en sécurité... jusqu'au jour où elle se retrouve face à Blanco Lopez, son amour de jeunesse devenu un redoutable combattant comanche. Il la croyait morte, et maintenant qu'il la sait en vie il exige qu'elle honore le serment qui les lie selon la coutume indienne : qu'elle le veuille ou non, elle sera sa femme. Amy le repousse avec horreur. Comment pourrait elle épouser ce criminel qui la regarde comme un prédateur regarde sa proie? Mais Blanco est toujours aussi séduisant, et Amy a beau s'en défendre, son charme continue à la faire vibrer de passion...


Catherine Anderson (née en 1948) est un écrivain américain de romans d'amour historiques et de romans d'amour contemporains. Elle est l'auteur d'une série de best-sellers classés sur la liste du New York Times.
Catherine Anderson se souvient qu'enfant, elle entendait sa mère taper des histoires sur une vieille machine à écrire puis elle l'écoutait les lire à haute voix. Inspirée par cet exemple, Anderson commence à écrire des histoires dès son plus jeune âge1. Cependant, pressentant qu'une carrière d'écrivain serait hors de portée, elle décide d'entamer des études de comptabilité à l'université en vue d'aider son mari, Sid, à tenir les livres de compte de sa société2. Après avoir réalisé que les chiffres ne la rendaient pas heureuse, et avec la bénédiction de son mari, Anderson abandonne l'université pour poursuivre une carrière d'écrivain.
Les quatre premiers romans de Catherine Anderson sont des romans d'amour sériels, publiés dans la collection Harlequin Intrigue romantic suspense. Ses romans plus étoffés alternent entre les sous-genres roman d'amour contemporain et roman d'amour historique2. La majorité de ses personnages souffrent d'un handicap, qu'il soit physique ou mental, et montrent aux lecteurs comment ces handicaps peuvent être surmontés. Les animaux sont également un thème récurrent dans ses histoires, avec plusieurs romans se déroulant dans ou à proximité d'un ranch1. Le magazine Romantic Times décrit ses romans comme étant « émouvants, réconfortants, ... célébrant les idéaux de l'amour parfait dans un monde imparfait. Ses personnages sont complexes. » (« moving, heartwarming,...celebrat[ing] the ideals of perfect love in an imperfect world. Her characters are complex. »)3.
Ses derniers romans, comme Sun Kissed et Morning Light se sont classés dans le top 5 de la célèbre liste des Best-sellers du New York Times2. Elle est sélectionnée neuf fois par les Romantic Times Reviewer's Choice Awards et son roman Cherish obtient le Romantic Times award de l'année 1998. Elle reçoit également une récompense aux Career Achievement Awards4.
Catherine Anderson, qui est en partie Shoshone, et son mari, Sid, vivent sur 160 km2 en Oregon. Ils ont deux fils.


 



- Pourquoi l'amour ne suffit pas? souffla-t-elle. Pourquoi faut-il le salir ?
uUn spasme tordit le ventre de Blanco, si brutale qu'il faillit recracher son café. Il déglutit avec peine .
  • L'amour n'est pas sale, Amy. Quand on aime la bonne personne, c'est merveilleux.


Il s'empara d'une carte.
- A comme amour. Je t'aime plus que je ne pourrai jamais l'exprimer avec des mots. Alors je vais te l'expliquer autrement, avec des baisers, des caresses. Avec mes bras autour de toi. Tu me laisseras te dire mon amour à ma manière, juste une fois ?
- Ce n'est pas un À, c'est un V, observa t'elle.
- Toi alors, soupira t'il avec un petit rire. Tu es incroyable.
- Je te retourne le compliment.
- Regarde-moi, Amy.
Il ne fallait pas obéir, elle était trop vulnérable, et lui trop dangereux, pourtant la prière qu'elle entendait dans sa voix eut raison de sa résistance. Elle s'en repentit aussitôt. Dès que son regard se posa sur lui, un flot d'émotions redoutables la submergea.
- Je t'ai promis d'essayer de changer, parce que je suis maintenant dans le monde des Blancs et que je veux...
Il s'interrompit, plongea son regard de jais dans le sien.
  • Je veux vivre. Et tu es ma dernière chance.


- Je t'ai dit un jour que tu avais le cœur comanche, tu te souviens ?
Elle hocha la tête. Il effleura sa tempe de ses lèvres.
- Tu as toujours ce courage-là, Amy. Plus que jamais.
- Non. Je l'ai perdu, rétorqua t'elle avec tristesse.
Il cueillit de ses lèvres une larme sur sa joue.
- Tu penses qu'on est courageux si on ne connaît pas la peur ? Non, ma douce. Le vrai courage, c'est de faire un pas quand on est terrifié.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos commentaires