menu 2

gfMes dernières chroniques

Everyday Heroes, Tome 1 : Cuffed de K. Bromberg



Emmy de retour dans sa ville natale, retrouve Grant, 20 ans après qu'elle l'ait rencontré sur les bancs de l'école, à l'âge de 8 ans, et sans que les blessures du passé n'aient entamé l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre.
Grant Malone, devenu agent de police, reconnaît instantanément en la femme audacieuse et pleine de vie qu'est devenue Emmy Reeves, la petite fille timide dont il était amoureux petit garçon.
Certes, leur amour paraît impossible, Grant connaît mieux que quiconque le passé trouble d'Emmy. Mais quitte à braver la loi, il est déterminé cette fois, à ne pas la laisser repartir.


 
Kay Bromberg, auteur à succès reconnue par le New York Times et USA Today, est cette femme réservée qui réussit à dissimuler l'enfant rebelle qui est en elle – et qu'elle laisse s'exprimer chaque fois qu'elle s'installe devant le clavier de son ordinateur. Sur un coup de tête, K. Bromberg, qui vit en Californie avec son mari et ses trois enfants, a décidé de s'essayer à l'écriture. Ses premiers romans, Driven, Fueled et Crashed, qui constituent la trilogie Driven, ont été salués par la critique avant de devenir des best-sellers et d'intégrer le top 4 de la liste du New York Times et de USA Today. Elle a aussi publié une nouvelle, Unraveled, et une suite à la Trilogie Driven, intitulée Raced. 





Premier livre que je lisais depuis longtemps de K. Bromberg. J'ai adoré sa série Driven mais je dois avouer que je n'adhère pas à la totalité de sa bibliographie. D'ailleurs même sa série phare qui décline nombre de tomes est assez inégale.

Pour celle-cie, on a droit a une fratrie de héros beau gosse. SUPER !
On commence avec l’aîné, Grant qui revoit après de nombreuses années sa meilleure amie d'enfance Emmy. Celle-ci a connu une enfance traumatisante. Ils se sont séparés brutalement .

J'ai eu l'impression qu'Emmy reprenait les caractéristiques de Colton, le héros de Driven. J'ai un peu tiqué devant le manque d'originalité mais je dois avouer que les personnages sont bien construits et je me suis beaucoup attachée à ces deux-là.

On est dans une romance hybride. Emmy et Grant sont des amis (et plus) avec des rapports amicaux. C'est le genre sexfriends. Ils ne sont pas étrangers et leur rencontre ramène leur passé. Il s'agit de proposer une romance basée sur les traumatismes de l'enfance, avec des héros brisés notamment par des sévices sexuelles. J'ai trop lu ce type de romances et je dois dire que je sature un peu... Mais là encore celle-ci est bien fichue.


Bref c'est une belle romance avec de beaux personnages. Elle reprend les mêmes arguments que les romances à la mode. Vous passerez un bon moment mais ne vous attendez pas à être surprise.





Il trouve de la beauté dans ma laideur.
Ça m’échappe totalement. Je ne saisis pas comment quelqu’un pourrait discerner de la beauté en moi alors qu’elle est assombrie par tant de souffrance. Quand, sous la surface, je suis une catastrophe sur le point d’imploser.




Au risque de me ridiculiser, tu m'as énormément manqué.
Chaque fois que Grant rit, je l'entends prononcer ces mots. Chaque fois qu'il sourit, je l'entends prononcer ces mots. Chaque fois que je suis tentée de la boucler parce qu'il me pose une question vraisemblablement anodine, je me rappelle que je ne suis pas forcée de lui en dire plus que je ne le souhaite et je me souviens que je lui ai manqué.




Mais souviens-toi, tu n'as pas besoin de connaître son passé en détail pour aimer son coeur au présent.

Carnet de bord #69


C'est lundi, que lisez-vous? #152


Ma sélection #77 - Jullet 2020


Zemheri


Itaewon Class

365 DNI


C'est lundi, que lisez-vous? #151


Cesur Ve Güzel

Red Dawn - Chapitre 12 - Ennemis


Come and Hug Me



Carnet de bord #68


Age of Legends


Ma sélection #76 - Juin 2020


Red Dawn - Chapitre 11 - Renoncement



C'est lundi, que lisez-vous? #150