menu 2

Mes dernières chroniques


dimanche 25 septembre 2022

The Ex-people de Stephen Desberg et Alexander Utkin

Une croisade de fantômes... qui ne voulaient plus l'être. Un matin de 1271, sept étranges pèlerins ont pris la route pour la Terre Sainte. Sept à traîner des histoires improbables. Sept à être passés de vie à trépas. Sept à continuer d'arpenter la terre sous la forme de fantômes. Sept à être des ex-gens, des ex-people. Prêt à tout pour retrouver leur intégrité physique, ils ont uni leurs forces, direction Jérusalem avec l'espoir que Dieu leur pardonne leurs erreurs. Ils jubilent pensant avoir les moyens de payer cette rédemption divine, mais Dieu n'accepte que de l'or gagné par de bonnes actions. Commence alors pour eux une croisade d'un genre nouveau...

 

Honnêtement quand j'ai lu Desberg sur la couv', je me suis tout de suite dit que je voulais le lire. J'adore ce scénariste belge dont le talent n'est plus à vanter. Le résumé de cette histoire avec ces sept mercenaires en quête de rédemption m'a aussi intrigué. Le moyen-âge, les croisades...Le décors me plaisait.

Le thème de la rédemption également est un de ceux que j'affectionne car il ne peut pas jouer sur la facilité et il met souvent en lumière la complexité de l'âme. La rédemption c'est aussi un changement de vie. Nos personnages errent comme des âmes tourmentées par leur vie passée et le changement de vie est pour eux, une priorité.

Bref, j'étais emballée par ma future lecture. J'aurais pu l'apprécier mais je me dois d'être honnête : je n'ai pas adhéré aux dessins d'Akexander Utkin. Ils sont en soi un parti pris artistique auquel il faut apprécier pour pouvoir rentrer dans sa lecture. Ce ne fut pas mon cas. Le coup de crayon, les couleurs, le rendu final...tout cela ne m'a pas convaincu. Cela a généré une distance et m'a maintenue loin de ma lecture.

 

Je ne pourrais pas vous en dire guère plus. Le scénario est original mais le dessin l’a placé dans un registre auquel je n'adhère pas.

vendredi 23 septembre 2022

The Cursebreakers, Tome 1 : Un sort si noir et éternel - Tome 2 : Un cœur si loyal et solitaire de Brigid Kemmerer

 

 

Tome 1 

Un soir, dans les rues de Washington, Harper, 17 ans, est témoin d’une tentative d’enlèvement. Faisant fi du danger, la jeune femme, partiellement handicapée, s’interpose. Mais le kidnappeur lâche sa première proie et, après avoir maîtrisé Harper, l’emmène avec lui…

D’un coup de baguette magique, ou presque, Harper bascule dans un autre monde. Elle découvre un lieu qui a tout du château de conte de fées : orchestre sans musiciens, cuisine enchantée et, bien sûr, prince beau et énigmatique. Prince maudit, en vérité.

Coincé dans un automne éternel, le prince Rhen cherche à débarrasser son peuple d’une créature sanguinaire. C’est pour briser le sort qu’il ordonne au commandant Grey d’enlever des jeunes femmes, saison après saison… Mais ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il est lui-même ce monstre assoiffé de sang. Pour rompre la malédiction, il doit se faire aimer avant le début de l’hiver, avant qu’il ne se remette à tuer… Rien de plus aisé, en apparence, pour ce jeune homme séduisant. Pourtant, aucune des centaines de jeunes femmes avant Harper n’a succombé à son charme.



Tome 2 

La malédiction est enfin brisée, mais le destin d'Emberfall n’est pas scellé. Dans le royaume, des rumeurs circulent : le prince Rhen ne serait pas l’héritier légitime. Seul Grey, le commandant de la garde, connaît la dangereuse vérité. Pour rester fidèle à son prince, il doit la taire et rester caché. Même si, ce faisant, tout le monde le pense coupable de trahison. Tandis que le trône vacille, Karis Luran, la reine ennemie, prépare son heure pour mettre main basse sur les terres de Rhen. Seule sa fille, Lia Mara, espère pouvoir empêcher un nouveau bain de sang. Mais pour cela, elle doit conclure un pacte avec Emberfall. Et si Rhen ne veut pas de cette alliance, elle se tournera vers l’autre héritier : le commandant Grey lui-même.







J'ai fait une seule et même chronique même si je l'avoue les deux histoires sont vraiment très différentes. Dans le premier opus on découvre la romance de Rhen et Harper. Harper est une jeune fille qui atterit dans le monde magique d' Emberfall. Ce dernier vit des heures sombres à causes de la malédiction d'une sorcière qui ressemble beaucoup au conte de la Belle et la Bête sauf que la sorcière est une vraie garce qui prend un malin plaisir à torturé notre héros.

J'ai été happé par l'univers proposé notamment grâce aux personnages hauts en couleur et très charismatiques. On ne peut pas parler d'ailleurs de premiers et de second rôles ; c'est comme une musique où chacun doit tenir son rôle.

Ce premier tome est génial. Après la mise en place on un crescendo dans l' intrigue qui est succulent et la fin aurait pu me faire manger mon chapeau tant elle était maitrisée.

J'ai donc sauté sur le deuxième opus lors de sa sortie. Les héros sont ici, Grey, l'ancien commandant de Rhen et Lia Mara, la princesse d'un royaume hostile à Emberfall mais qui cherche un terrain d'entente dans un contexte de tension extrême.

Grey le bel officier est juste...Arghhhhh. Il est craquant et même si j'ai beaucoup moins aimé cette suite, le bel Appollon a sauvé les meubles. Il est juste parfait dans ce rôle de soldat puissant au grand cœur. Si je dois dire que la suite est moins bonne c'est qu'il n'y a pas le crescendo dont je parlais pour le 1er opus. Les choses ont du mal à se mettre en place et cela crée un réel essoufflement du récit qui démarre vraiment dans la seconde partie de livre. C'est dommage car j'avoue avoir décrocher entre temps. La romance est belle mais tout comme l'action, elle est moins intense.

Cependant la chute est juste mortelle et je suis sûre de me jeter sur le troisième et dernier tome de la série dès de sa sortie.





Gouverner, c’est supporter le poids d’un peuple tout entier, prendre la tête d’un pays et non plus se contenter de suivre. Devenir parent plutôt qu’enfant.

– La mort de ma sœur a été très subite, me confie-t-elle. Je n’ai pas eu le temps de lui faire mes adieux. Mais elle savait que je l’aimais. Et je savais, moi, qu’elle m’aimait. Les derniers instants ne sont pas les plus importants. Ce sont tous ceux qui précèdent.


Il n’a jamais été question de pouvoir mettre un terme à cette malédiction. C’est une condamnation à mort. La véritable malédiction a été d’imaginer que nous pourrions en réchapper.

 

mardi 20 septembre 2022

Les Ravenel, Tome 7 : Un charme diabolique de Lisa Kleypas


 

Une lady n'est pas supposée diriger une compagnie maritime. Pourtant, depuis la mort de son époux, Merritt Sterling assume cette lourde responsabilité avec charme et autorité. Des qualités fort utiles quand déboule dans son bureau Keir MacRae, furieux que sa cargaison de whisky n'ait pas été livrée à temps. Merritt a un talent fou pour régler toutes sortes de problèmes, mais rien ne l'avait préparée à devoir gérer... un coup de foudre ! Avec son délicieux accent et ses manières peu conventionnelles, l'Écossais est irrésistible. Et même la plus raisonnable des femmes a le droit de perdre la tête quand la passion l'enflamme... 

 


Lisa Kleypas, née en 1964, est un auteur américain de romans d'amour. En 1985, elle gagne le titre de Miss Massachusetts et participe au concours de Miss America à Atlantic City. Kleypas réside au Texas avec son mari Gregory Ellis, le vice-président de Ultra Violet Systems Inc. et leurs deux enfants.
Elle commence à écrire ses propres romans d'amour pendant les vacances d'été entre ses études de science politique au Wellesley College à Boston. Ses parents acceptent de la financer pendant quelques mois après la remise des diplômes pour qu'elle puisse terminer son manuscrit. Environ deux mois plus tard, à l'âge de 21 ans, Kleypas publie son premier roman.
A la même époque, elle obtient le titre de Miss Massachusetts. Lors de la compétition du concours Miss America, elle chante une chanson qu'elle a elle-même écrite, ce qui lui permet d'obtenir le prix de « non-finaliste la plus talentueuse ».

Kleypas est un écrivain de roman d'amour à plein temps depuis la publication de son premier roman. Ses livres se placent régulièrement en tête des classements de livre à succès, se vendent à des millions d'exemplaires à travers le monde et sont traduits dans quatorze langues différentes.

En octobre 1998, la maison de Lisa Kleypas située au Texas est inondée en quelques heures après que des pluies torrentielles se sont abattues sur la ville. Elle et sa famille ont tout perdu sauf les vêtements qu'ils portaient et leur porte-monnaie. Dans les jours qui suivirent, ses collègues des éditions Avon lui ont envoyé des colis de vêtements et de livres pour l'aider à s'en remettre. Cependant, pour Kleypas, le moment clé se situe après l'inondation, lorsqu'elle et sa mère (qui a également vu sa maison dévastée), font un tour rapide au supermarché pour acheter des brosses à dents, des vêtements propres et d'autres objets indispensables. Séparément, chacune d'entre elles ont également choisi un roman d'amour, il leur est nécessaire pour les aider à oublier le stress dans lequel elles se trouvent. Pour Kleypas, cette coïncidence confirme sa décision d'écrire des romans d'amour plutôt que des œuvres plus littéraires.

Bien que principalement connue pour ses romans d'amour historiques, Kleypas délaisse momentanément le genre avec la parution en mars 2007 de son premier roman d'amour contemporain, Sugar Daddy. Kleypas précise qu'elle continuera à écrire des romans d'amour historiques dans le futur.




Comme vous le savez peut-être, je suis une grand fan de Mme Kleypas qui est certainement mon auteure favorite pour ce genre de romance historique.

Elle a fait de tellement belles romances. Celle-ci est bonne mais elle aurait mérité une meilleure introduction.
Souvent je peste quand il faut trop de temps pour rentrer dans l'histoire mais là le roman pêche par un manque de tonus. Merritt tombe tout de suite sous le charme du bel Ecossais. OK, sauf que tout est dans cette veine et semble aller trop vite et de manière trop simple.

Ce qui aime les amours contrariés ne sauront pas satisfaits par cet opus. Certes, leur histoire n'emprunte pas un chemin de rose mais c'est trop simple.

Dès lors, la romance est trop convenue. Il n'ya aucun élement de surprise. Il n'ya pas de tension et il y a un peu d'ennui même....si le héros déborde de sex appeal ce qui est peut-être un comble.

Je pinaille mais c'est certainement parce que je connais la qualité de certaines romances de Lisa Kleypas et je m'attends toujours à trouver un roman aussi bon que La Loterie de l'amour par exemple.




- Vous êtes quelqu'un de bien, Keir. Et je ne vois aucune objection à votre union. Néanmoins, je dois vous prévenir que les Marsden sont de sacrés têtes de bois, et Merritt ne fait pas exception à la règle. Si je peux vous donner un conseil avisé, fruit de mon expérience...

- Oui, je vous en prie.

- Je fais de longues chevauchées sur mon domaine. Quel que soit le cheval que je monte, je lui laisse le bride sur le cou pour qu'il puisse trouver son équilibre et son allure naturels. Nombre de cavaliers autoritaires contraignent leur monture. Ils ne supportent aucune hésitation, aucun mouvement de tête, et tout est bon pour soumettre la bête : coups d'éperons, de cravache, tractions sur la bouche... De fait, l'animal est maté, mais son tempérament irrémédiablement brisé. Il faut laisser un cheval être un cheval. Vous voyez où je veux en venir ?

- Oui, milord.

- Cette métaphore équine était-elle vraiment nécessaire ? s'enquit Kingston. Tu aurais pu dire plus simplement : "Soyez compréhensif avec mon entêtée de fille et ne la malmenez pas".

- C'est un réflexe, rétorqua Westcliff. Mes fils n'écoutent ce que je dis que quand je parle de chevaux.




mardi 6 septembre 2022

Linear Tactical, tomes 1, 2, 3, 5 et 6 - Janie Crouch


 

 

Tome 1

Il la protégerait de n'importe quelle menace.

Mais si la pire des menaces, c'était lui ?

Le Dr Anne Griffin est de retour à Oak Creek, Wyoming, seulement parce qu'elle n'a pas d'autre choix. Ici, elle a toujours été la timide, la fille qui bégaie, invisible aux yeux de tous.

Sauf de Zac Mackay. La raison pour laquelle elle est partie.

Les années que Zac a passées au sein des Forces Spéciales lui ont appris des compétences en survie, et il a monté une entreprise – Linear Tactical – pour les enseigner à son tour à d'autres, pour qu'ils n'aient jamais à vivre dans la peur.

Alors pourquoi Annie, la dernière personne qu'il aurait voulu blesser, a-t-elle peur de lui ?

Zac est déterminé à effacer la peur des yeux de la femme à qui il n'a jamais vraiment cessé de penser. Et réparer les erreurs – ses erreurs – qui ont conduit à cette situation.

Mais un prédateur a des vues sur Annie. Et à présent, les compétences de survie seront bien plus que de simples leçons…




Tome 2 :

Finn Bollinger. Nom de code militaire : AIGLE.

Un père célibataire, un guerrier, un héros.

Et la seule personne qui peut sauver Charlotte Devereux. La femme qui a autrefois fait voler sa vie en éclats.

Quand on demande à l'ancien soldat des Forces Spéciales, Finn Bollinger, d'assurer une mission sous couverture, il est partant. Il est toujours opérationnel grâce à son travail chez Linear Tactical, où il enseigne des techniques de survie à des civils, et il est encore capable de se débrouiller sur le terrain.

Mais l'Armée n'a absolument pas appris à Finn comment gérer Charlotte Devereux. Elle est de retour, et ce n'est vraiment pas une bonne nouvelle.

Charlotte ne peut pas changer le passé. Elle ne peut rien changer de ses choix ni du fait qu'ils lui ont tout coûté. Tout ce qu'elle peut faire, c'est en supporter les conséquences. Même si cela signifie remettre son avenir entre les mains de Finn, l'homme qui a toutes les raisons de vouloir la détruire.

Et qui peut le faire, de bien plus de façons qu'il ne le pense.

Lorsque la mission sous couverture de Finn tourne au désastre, il devra compter sur la force de Charlotte pour survivre. Mais tout le monde a un point de rupture.

Il se bat pour ce qui est juste.

Elle se bat simplement pour survivre…




Tome 3 :

La chance finit toujours par tourner.

Violet Collingwood pensait que la pièce sans fenêtre dans laquelle ses kidnappeurs l'avaient enfermée ces trois derniers jours était le pire endroit où elle pourrait être.

Elle avait eu tellement tort. À présent, elle était arrivée en enfer.

Aiden Teague a laissé les opérations secrètes derrière lui en quittant les Forces Spéciales, mais pour rendre service à un ami, il accepte une dernière mission. Il est sous couverture au milieu de la pire espèce de racaille pour aider à empêcher la vente de documents classifiés.

Mais il y a un autre genre de vente en cours – et à l'instant où Aiden croise ses yeux verts terrorisés, il sait que sa mission vient de devenir bien plus compliquée.

Son nom de code a toujours été Trèfle. Le chanceux.

Et il va vraiment avoir besoin de chance pour les faire sortir d'ici vivants.




Tome 5 :

Dorian Lindstrom, nom de code Fantôme, sait que tout le monde craque sous la torture.

Les cinq semaines qu'il a passées dans une prison ennemie le lui ont enseigné avec une impitoyable précision. Il a reconstruit sa vie du mieux qu'il le pouvait avec l'aide de ses frères de Linear Tactical.

Mais jamais il ne s'est remis de son amour pour Grace Brandt, du rôle qu'elle a joué dans sa capture, ni du fait qu'elle soit morte.

Mais parfois, les morts ne le restent pas.

Grace sait que son passé ne peut être pardonné. Elle est restée cachée autant qu’elle le pouvait, mais à présent ses secrets l’étouffent à petit feu, et ne demeureront pas enfouis bien longtemps.

Et l’homme qu’elle a contribué à briser, celui qu’elle a toujours aimé, est le seul à pouvoir mettre fin à ce cauchemar.

Il lui faudra un Fantôme pour combattre ses démons, et il est bien décidé à prouver qu’elle vaut la peine de se battre.

Le Fantôme ressuscitera.




Tome 6 :

Entraîner une innocente dans sa guerre n’a jamais fait partie du plan.

Quand Heath Kavanaugh a accepté une mission secrète dans une université locale, dans le but de trouver qui dérobe des recherches classifiées, il savait que ce serait dangereux. Le poste de concierge est la couverture idéale, personne ne fait attention à lui.

À l’exception de Lyn, doctorante en linguistique, avec son sourire timide et ses courbes généreuses. Certains pourraient la qualifier de poids lourd, mais lui la trouve simplement magnifique, brillante et gentille de surcroît. Ne pas l’approcher le tue, même si c’est pour sa sécurité.

Mais quand le danger la rattrape, il n’est plus question de se tenir à distance. Et il va devoir mettre en œuvre toutes les compétences apprises chez Linear Tactical pour sauver leurs deux vies.



 


 



Une série sympathique. J'ai lu avec plaisir les deux premiers tomes mais je la classe dans « aussitôt lus aussitôt oublié » comme une lecture de l'été. Si le but est de faire passer un bon moment dans le genre, le pari est gagné mais j'avoue qu'après avoir lu les deux tomes j'ai enchaîné les tomes 5 et 6 là c'est trop... Certes les histoires sont différentes mais on sent trop un goût de déjà vu .

Pourtant comme je vous le dis, si vous aimez ce type de romance qui me fait beaucoup à Maya Banks et sa série KGI vous êtes au bon endroit.