menu 2

Mes dernières chroniques


vendredi 9 septembre 2022

Daevabad, Tome 1 : La Cité de laiton de S. A. Chakraborty


 https://2.bp.blogspot.com/-6P9EFxGvn-w/WrZpl8838rI/AAAAAAAAae8/DjLfq1Y2fMw1ZA_sOzfDT_tHnQUqgQx8QCLcBGAs/s320/le%2Br%25C3%25A9sum%25C3%25A9.jpg

 

Une épopée inoubliable et magique au cœur des légendes et des mythes du Moyen-Orient !

Dans les rues du Caire du XVIIIe siècle, Nahri est une jeune escroc aux talents inégalés : lecture de la main, exorcismes et un mystérieux don de guérison ; elle a fait des nobles ottomans sa cible principale dans le but de survivre. Un jour, pendant l'un de ses " coups ", elle invoque accidentellement Dara, un mystérieux guerrier djinn, et elle va comprendre trop tard que même les stratagèmes les plus intelligents peuvent avoir des conséquences mortelles.

Forcés de fuir Le Caire, Dara et Nahri voyagent ensemble à travers des sables chauds et balayés par le vent, grouillants de créatures de feu et de rivières où dorment les mythiques Marids. Des ruines de métropoles humaines autrefois magnifiques aux montagnes où les oiseaux de proie ne sont pas ce qu'ils semblent, leur périple a pour destination Daevabad, la légendaire Cité de Laiton.

 


 

 

J'aime beaucoup le catalogue des éditions de Saxus qui propose une sélection qui me fait toujours de l'oeil. En plus leur travail éditorial donne des livres toujours très beaux. J'attendais donc avec impatience Daevabad qui semblait allier superbe histoire et superbe livre. Alors si j'ai été convaincue par la beauté du livre, j'avoue avoir des réserves quant à l'histoire. Celle-ci est bien écrite. Rien à redire la-dessus mais j'avoue que j'ai eu du mal à rentrer dans cette univers complexe fait d'un vocabulaire lourd qu'il a fallu maîtriser pour ensuite rentrer dans des intrigues tout aussi complexes. Alors je ne dis pas que j'aurais voulu un livre simpliste mais plutôt les mêmes ingrédients qui s'égrènent plutôt que ce déballage assez indigeste.

C'est un peu dur au vu de la qualité d'écriture de l'auteur mais c'est ce que je recherche : un livre qui me tient la main pour me dire « viens avec moi » plutôt que le livre qui me fait courir après lui sur des pages et des pages.

J'aime être séduite et ne pas devoir appréhender un livre pour être captivé. Appelez ça de la paresse littéraire mais ce type de récit se doit avant tout de divertir.


Bref, Dara et Nahri ne m'ont convaincue dans leurs aventures et j'arrête là cette série qui a cependant trouvé (et c'est tant mieux) son public.





Je reviendrai, Nahri", lui promit-il. "Tu es ma Banu Nahida. Et cette ville est la mienne." Son expression était pleine de défi. "Rien ne me séparera de vous deux."


« Je sais. » Ali laissa échapper un soupir. « Vos négociations ont-elles été satisfaisantes ? »

« Mes... quoi? »

« Vos négociations après du ministre tukharistanais », lui répondit Ali. «Abba a dit que vous essayiez de réduire une dette.»

Muntadhir eut des yeux rieurs. Il se pinça les lèvres, comme pour s'empêcher de sourire. « Oui. Elle s'est avérée très... arrangeante. »

« Bonne nouvelle. » Ali récupéra ses papiers, reformant des piles sur son bureau. « N'hésitez pas à me demander si vous souhaitez que je vérifie les chiffres sur lesquels vous vous êtes mis d'accord. Je sais que les mathématiques ne sont pas votre... » Il s'arrêta, étonné par le baiser que Muntadhir lui planta par surprise sur le front. « Mais pourquoi ?... »

Muntadhir se contenta de secouer la tête, affichant une expression désolée sur le visage. « Oh, Akhi... tu vas te faire manger vivant ici. »


4 commentaires:

  1. Le roman me tente bien mais vu ma capacité d'attention actuelle, je pense que je vais attendre ayant besoin de lectures plus digestes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hésité et je l'ai repris mais le sentiment a été le même. Des fois même de très bons livres ne sont pas faits pour nous.

      Supprimer
  2. Coucou ! Bon, bah, je pense que je vais passer mon tour pour cette saga ! 🙄

    RépondreSupprimer

Laissez vos commentaires