menu 2

Mes dernières chroniques

Le Scorpion, Tome 12 : Le Mauvais Augure d' Enrico Marini et Stephen Desberg

https://2.bp.blogspot.com/-6P9EFxGvn-w/WrZpl8838rI/AAAAAAAAae8/DjLfq1Y2fMw1ZA_sOzfDT_tHnQUqgQx8QCLcBGAs/s320/le%2Br%25C3%25A9sum%25C3%25A9.jpg

Nelio Trebaldi, le Scorpion, les différentes familles..., tous souhaitent ardemment découvrir le secret de la fortune des Trebaldi. Afin de trouver réponse à ses questions, le Scorpion part en compagnie du Hussard et de son soi-disant fils Charles-Henri en direction du château de Tarquinio, demeure ancestrale de la riche famille. Mais tout ne se passe pas comme prévu : le Chevalier de Trèfle, l'assassin des Trebaldi, s'intéresse de près à cette histoire et à l'art divinatoire de la lignée. Il enlève Charles-Henri et propose un marché au Scorpion : en échange de la vie de l'enfant, il lui ouvrira les portes du château.




Pour moi Enrico Marini est l'un (voir le meilleur) des meilleurs dessinateurs de sa génération. Son coup de crayon m'a envoûtée, dès le début et j'ai toutes ses BD à la maison. Il fait parti de ses artistes dont j'achète la BD sans même lire le résumé...


J'avoue que j'achète de moins en moins de BD cependant. La raison est que des séries comme le Scorpion sont excellentes mais entre le 1er et le 12 ème tome, il y a facilement une décennie. C'est trop...Alors certes, il leur faut du temps aux dessinateurs pour faire du bon travail...
OK ...mais cette attente infinie vide la série de sa consistance. Je me demande s'il ne vaudra pas mieux sortir un format plus long que la cinquantaine de pages imposés par le genre pour proposer une format plus copieux et fini - en adéquation avec l'attente qui va suivre et qui frustrera moins le lecteur (et l'éloignera petit à petit du genre).
Je vais peut-être me faire hurler dessus mais si on compare avec la méthode de travail dans les mangas...certes on parle de choses différentes mais ce sont « des comics » dans une vison très général. Ils proposent des titres de manière plus régulière et rapprochée. Vous me direz que c'est souvent le travail de tout une équipe ce qui accélère les choses...Oui mais les fans de mangas sont là aussi parce que le format et la périodicité des titres est accrocheur. Tandis que même si le travail en BD est excellent, il reste rédhibitoire par ce que j'évoquais plus haut...


Je finis ma longue parenthèse pour vous dire que ce 12ème tome est géniale. C'est un tome sans temps morts mais je n'en peux plus de me dire que je n'aurais la suite que dans de nombreux mois au mieux !!!!




Bref, j'adore mais j'adhère de moins en moins à ces BD sous formats de tomes qui s'écoulent sur des années. Je suis fidèle à Marini mais je cherche plus à démarrer de nouvelles séries.


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique des tomes précédents.

 http://www.lachroniquedespassions.com/2014/12/le-scorpion-de-marini.html

Les Secrets de Charlotte Street, Tome 1 : Par amour de Scarlett Peckham


 
Notre mariage sera un accord à l'amiable. Je financerai votre pépinière, vous me donnerez un héritier. Et chacun sera libre de mener sa vie à sa guise. » Le marché est trop tentant. En devenant duchesse de Westmead, Poppy Cavendish, modeste horticultrice du Wiltshire, devient une femme puissante qui assure la pérennité de son entreprise. C'est tout ce qui compte, pense-t-elle avant de tomber éperdument amoureuse de son mari. Mais Archer n'est pas le personnage infaillible qu'il prétend être. Il cache de cruelles cicatrices, tant dans sa chair que dans son âme. Et lorsque Poppy perce enfin son secret, elle se sent basculer dans le monde inconnu des plaisirs interdits...



Je suis passée complètement à côté....
Rien n'a trouvé grâce à mes yeux. Un seul mot pour condenser mon ressenti : ENNUI




Constance, c’est ridicule, murmura-t-elle.
Archer était assez de son avis. Après tout, elle portait des pantalons et des bottes.
Ce qui est ridicule, c’est de ne pas savoir danser. Que se passera-t-il si un beau gentleman vous invite ?
Eh bien, je refuserai poliment.
Archer ravala un rire.
Balivernes ! s’exclama Constance qui continuait de jouer. Vous répondrez : « Avec plaisir, milord. » Vous serez emportée par la musique et vous tomberez amoureuse sous les étoiles. C’est le seul but de la danse, vous comprenez ?
Elle se leva, vint prendre Mlle Cavendish par la main et l’entraîna au centre de la pièce.
Le gentleman s’inclinera devant vous et vous ferez la révérence. Vous placerez vos talons ainsi, afin qu’ils se touchent. Il posera sa main dans la vôtre. Et cela commencera.
Elle fit une démonstration, glissant à travers la pièce avec un cavalier imaginaire, vers l’avant, puis vers l’arrière, sans cesser de compter en rythme : Un-deux-trois… Un-deux-trois…
Puis elle devint plus créative, tourbillonna et se retrouva bientôt à l’autre bout de la bibliothèque, comme portée par la fougue de son cavalier fantôme.
Mlle Cavendish la contemplait d’un air atterré.
Amusé, Archer se décida enfin à révéler sa présence. Il s’approcha et lui murmura à l’oreille :
Ma sœur aurait-elle été séduite par un spectre ?
Un spectre pris de boisson, répliqua-t-elle avec un sourire acide.
Archer ! s’écria Constance. Tu tombes bien. Tu vas jouer les cavaliers pendant que je jouerai du pianoforte.
Pas question, rétorqua-t-il en reculant. Je ne danse pas.
Si, tu danses, rétorqua-t-elle en venant lui prendre la main. J’ajoute que cela te fera le plus grand bien de t’entraîner un peu si tu veux charmer Mlle Bastian et ses congénères.
D’autorité elle plaça la main d’Archer dans celle de Mlle Cavendish.
Il avait passé un temps fou à se répéter les excellentes raisons pour lesquelles il devait se tenir éloigné de Mlle Cavendish. Il n’y avait donc qu’une conduite à tenir : se défiler poliment et courir se réfugier dans ses appartements.
Et pourtant, maintenant qu’il avait sa main dans la sienne, il ne pouvait se résoudre à la lâcher.
Constance rectifia la position de leurs bras, puis, satisfaite, retourna s’asseoir au pianoforte. Archer articula silencieusement des excuses à l’adresse de Poppy. Comme les premières notes s’élevaient, il l’entraîna dans les premiers pas en priant pour ne pas se tromper. Le menuet n’avantageait pas vraiment un homme de son gabarit et il n’était pas loin de se sentir balourd et ridicule à sautiller ainsi les bras écartés.
Poppy devait penser la même chose car le coin de sa bouche frémissait. L’instant d’après elle détourna vivement la tête dans une sorte de hoquet. Archer ricana. Elle lâcha un gloussement. Et tous deux s’esclaffèrent.
Constance cessa de jouer pour les fusiller du regard.
Le menuet est une affaire sérieuse. Reprenez-vous, les enfants.


En chute libre de Jay Crownover

 

Elle va lui donner une raison de se battre.
Il va lui apprendre à affronter ses peurs. 
Solomon Sanders n’a pas de temps à perdre avec les sentiments. Depuis toujours, la violence fait partie de son monde, de son ADN. Il se bat pour ce qu’il croit juste, pour les personnes auxquelles il tient, pour sauver les quelques graines de bonté qui subsistent dans le désert aride qu’est la ville de The Point. Alors, quand il tombe sur une jeune mère célibataire et sa fille en train de se faire agresser dans une ruelle sombre, il réveille la bête  ; celle qui le transforme en monstre tatoué, en montagne de muscles et de rage. Sa mission accomplie et les damoiselles sauvées, Solomon est bien déterminé à oublier cette rencontre et à reprendre son quotidien. Mais, lorsqu’il découvre qu’Orley et sa fille, Noble, sont ses nouvelles voisines, il pressent que sa vie ne sera plus jamais la même… 


 
 



« Premièrement, je suis une fille… Oui, je sais, moi non plus je ne pensais pas devoir le préciser, mais après avoir reçu quelques mails curieux ces derniers temps, j’ai pensé que ça ne coûtait rien de vous le dire.
- Jay est le diminutif de Jennifer. Je vis dans le Colorado, c’est un bel endroit et on y trouve toutes sortes de personnes intéressantes de qui s’inspirer. J’adore les tatouages et les modifications corporelles. J’adore aussi lire, tous genres confondus ; bien sûr, avec un beau garçon tatoué, c’est encore mieux. Ma vie a changé cette année, et un matin, je me suis levée et j’ai décidé que j’allais enfin finir l’une des millions d’histoires avec lesquelles je jouais. J’adore écrire, et cela faisait longtemps que je me demandais ce que j’allais faire de ma vie. Alors sachez que vous, lecteurs, êtes une partie précieuse de ma nouvelle vie et j’espère que vous avez aimé cette histoire. »
Extrait de : Crownover, Jay. « Marked men Saison 1 »







J'ay Crownover est une auteure particulière à mes yeux. Certaines de ses romances m'ont captivés, d'autres m'ont laissé complètement indifférentes. J'ai du mal à anticiper quant à mon plasir de lecture avec elle.
En chute libre fait partie de ces livres qu'on prend plaisir à lire mais qui pourtant ne reste pas en mémoire. La savoir faire de l'auteure est là mais le livre n'a pas assez de consistance pour rester très longtemps en mémoire.


Solomon, le héros a tout d'un personnage sombre, torturé comme je les aime mais au final, il reste bien lisse et quand on a l'habitude de lire Jay Crownover, on s'ennuie de ses bad boys qui se ressemblent furieusement.


L'intrigue est très convenue et Chute libre. Celle-ci est sauvée par des personnages attachants.


Bref, Jay Crownover est une très bonne auteure mais je dois avouer que tous ses livres ne se valent pas et qu'elle a tendance à se répéter...



Je m’en souviendrais toujours, surtout quand j’aurais l’impression que tout partait en vrille. Car même si plus rien n’allait, tant qu’elle serait là, qu’elle s’occuperait de moi et me laisserait m’occuper d’elle, tout se passerait bien. 
– Solo




Elle disait en blaguant que tomber amoureux d'elle avait provoqué ma chute, mais elle avait tort... Tomber amoureux d'elle avait été mon salut.

Crash Landing on You


 

Il raconte l'histoire de deux amants croisés d'étoiles, Yoon Se-ri, héritière sud-coréenne de Chaebol, et Ri Jeong-hyuk, membre de l'élite nord-coréenne (qui se trouve également être un officier de l'armée). Un jour, alors que Yoon Se-ri part pour une courte balade en parapente à Séoul, Corée du Sud, une tornade l'assomme et la fait dévier. Elle se réveille pour se retrouver dans une forêt de la DMZ en Corée du Nord (une zone interdite aux sud-coréens). C'est là qu'elle rencontre Ri Jeong-hyuk, un officier de l'armée nord-coréenne. Ri Jeong-hyuk donne finalement un abri à Yoon Se-ri et élabore des plans pour l'aider secrètement à retourner en Corée du Sud. Au fil du temps, ils tombent amoureux, malgré le fossé et la dispute entre leurs pays respectifs.



Énorme coup de cœur pour ce drama que j'ai littéralement dévoré. Il faut dire que je suis tombée raide dingue de ce couple à l'alchimie de fou.
Yoon Se-ru est une femme en apparence frivole née avec une cuillère d'argent dans la bouche. C'est par les heureux hasards scénaristiques qu'elle atterrit en Corée du Nord après un vol en parapente en pleine tempête...
La jeune femme finit son vol dans un arbre et elleest interceptée par un bel officier nord coréen Ri Jeong-hyuk...
L'officier est juste.... Pas de mots pour le sex apeal : il faut le voir pour y croire...

Le drama tourne autour de cette histoire d'amour impossible entre deux êtres que tout oppose mais il n'use pas la corde dramatique (enfin pas trop). c'est avant tout une comédie. On met en avant tous les aspects comiques de deux mondes qui s'avèrent être totalement différents.

J'ai adoré. J'ai ri. Mon p'tit cœur a frissonné... Bref, un drama selon mon cœur. A regarder d'urgence si vous cherchez un drama qui soit une belle histoire d'amour sur fond de comédie.

 


 

Le Dernier Drae, Tome 2 : Dangereuse alliance de Raye Wagner et Kelly St Clare


Plus personne ne me contrôlera jamais.
Un drae manipulateur. Un prince phaetyn sexy. Et moi qui ne devrais même pas exister.
Avec la paix instaurée à Verald, je devrais être libre. Après tout, le seigneur Tyrrik est désormais libéré de son pacte de sang.
Mais la liberté qui règne à Verald n'est qu'illusion et si je reste, la destruction est inévitable.
Dès que mes pouvoirs se manifesteront, l'empereur de Draecon, un être assoiffé de sang, le saura.
Ainsi, lorsqu'un prince phaetyn vient à ma rencontre en me promettant la sécurité, la solution semble idéale. Un peu trop.
Quel est l'objectif de notre communauté ? La sécurité, ou autre chose ?
Tout le monde me dicte ce que je dois faire et je suis plus perdue que jamais.
Qui croire lorsque tout le monde vous a menti ?
Devrais-je écouter ma tête... ou bien mon cœur ?
Il se peut que je n'aie pas le choix.

Auteure de fantasy pour jeunes adultes. née à Wellington en Nouvelle-Zélande.

"Rêves de Glace" (Fantasy of Frost), le premier tome de la série "Les accords corrompus" (The Tainted Accords), publié en 2015, est son premier roman.
Elle vit en Australie avec son mari.



son site : http://www.kellystclare.com/
Twitter : https://twitter.com/KellyStClare
page Facebook : https://www.facebook.com/kellystclare/


Lecture finie

Je n'ai pas aimé. J'ai adoré ! J'ai dévoré ce livre en une journée. Impossible de le lâcher. Je voulais connaître le devenir de Rhyn, Tyrrik et Dyter.

Ce tome comporte mille aventures. Nos héros ont des comptes a solder depuis la fin du tome 1 et je peux vous dire que la facture sera salée pour le drae.
Dans ce tome, Ryn part en quête d'elle-même. Ses origines sont la clé de bons nombres de mystères sauf que lorsqu’elle découvre la vérité et bien d'autres mystères prennent la relève.

Cette lecture a été un pur moment de plaisir. Malheureusement, la suite n'est même pas encore prévue. J'espère qu'elle arrivera très vite car elle promet d'être juste explosive !

Bref, une série à ne pas louper.



L’amour n’est pas synonyme de perfection. Aimer quelqu’un ne signifie pas ne jamais faire d’erreurs. En réalité, je dirais que plus on aime quelqu’un, plus on passe de temps avec quelqu’un, plus on va devoir lui présenter des excuses. L’amour, c’est présenter des excuses encore plus tôt, car on prend conscience qu’on a blessé la personne qu’on aime réellement, et on veut faire tout ce qui est possible pour se rattraper."
Dyter à Rhyn.

Melting Me Softly



 

En 1999, Ma Dong Chan est un beau producteur réputé dans le monde du divertissement pour être particulièrement froid dans son travail.Go Mi Ran, elle, est une jeune femme qui croule sous les dettes. Un jour elle découvre l'existence d'une nouvelle émission qui consiste à cryogéniser un homme et une femme pendant 24 heures. Pour 5 millions de wons et la promesse de pouvoir rembourser ses dettes, Mi Ran accepte de participer à l'expérience aux côtés de Dong Chan. Cependant, à leur réveil, Mi Ran et Dong Chan découvrent qu'il ne s'est pas passé 24 heures mais en fait 20 ans et qu'ils se trouvent désormais en 2019.
Bientôt ils se rendent compte qu'ils doivent non seulement régler leurs problèmes d'il y a 20 ans mais aussi les problèmes survenus après leur long sommeil réfrigéré, notamment le fait que pour survivre, ils devront dorénavant maintenir leur température corporelle à 31,5°C.
Source : nautiljon.com




Je suis très très déçue. Je suis fan de l'acteur Ji Chan Wook et c'est à cause de lui que j'ai eu envie de découvrir ce drama. Loupé ! Je n'ai accroché à rien : l'histoire, les personnages, la romance...rien n'a su me captiver !
Le synopsis est complètement improbable mais je comptais sur la narration et le ryhtme pour me convaincre....Des lenteurs qui ont complètement le rythme.

Bref, c'était le drama qui signait le retour de Ji Chan Wook après son service militaire. Pour moi, c'est un beau raté.
  

The Tale of Nokdu

 




Un jour Jeon Nok Du est attaqué par une bande d'assassins qui s'en prend à sa famille. Il parvient à s'en débarrasser et en blesse un qu'il suit jusqu'à la capitale. Il s'aperçoit ainsi qu'il s'agit d'une femme qui va le conduire jusqu'au village de veuves où les hommes sont bannis. Afin de déceler la vérité sur son identité et la raison de cet attaque, il se déguise en femme afin d'infiltrer le village. Il y retrouve Dong Dong Ju, rencontrée précédemment à la capitale, qui suit une formation pour devenir gisaeng (courtisane), même si celle-ci ne souhaite pas en devenir une. Jeon Nok Du et Dong Dong Ju vont ensemble tout faire pour éviter leur destinée respective et découvrir la vérité.









Un superbe drama !


C'est un drama qui a bon nombre d'atouts dans sa manche. Le premier est d'être original. Ainsi le héros, Nok Du se travestit en femme. Ce n'est pas vraiment évident de proposer un personnage qui ne soit pas une caricature tout en étant cependant comique et attirant pour sa partenaire... Je trouve que le comédien qui campe le rôle : Jang Dong Yoon est très bon. Il arrive a faire craquer l'héroïne (et nous aussi) malgré son stratagème. 
 

Il faut dire que le personnages sont extrêmement bien écrits et la direction d’acteur permet d'avoir un sans faute de ce côté-là. Tous les personnages sont divinement campés e et joués.


L'intrigue est aussi une gros point fort du drama. Moi qui suis fan du genre, je dois avouer que j'ai souvent du mal à adhérer totalement sur la longueur aux dramas qui s'éternisent souvent sur des formats - au minima - de 16 épisodes imposés.


Ici, on a les 16 épisodes mais ils calquent à la perfection à l'intrigue qui ne faiblit à aucun moments. Elle se déroule en trois temps, en trois étapes qui sont importantes pour accéder au dénouement final.
Je n'approfondirai pas plus pour ceux qui n'ont pas vu le drama mais le rythme est très bon.


Quant à la romance....Pfffuuuuu !

Ça c'est de l'histoire d'amour ! C'est juste une pépite pour les romantiques. Je suis tombée sous le charme de Nok Du et Dong Ju. Les deux comédiens ont une alchimie qui crèvent l'écran....



Bref. L'histoire est géniale. Le drama est joué par de superbes comédiens et la romance est magnifique. C'est donc un énorme coup de cœur pour moi !



 

  

Ma sélection #80 - Octobre 2020


 

Y, le dernier homme, Tome 2 de Brian K. Vaughan




 
Yorick ne serait pas le dernier homme sur Terre ! Enfin... techniquement, il l'est. Mais à plusieurs milliers de kilomètres au-dessus de sa tête évolue en orbite une équipe d'astronautes composée d'une femme et de deux hommes. Le jeune rescapé, accompagné de l'agent 355, d'Allison, la généticienne, et du capricieux Esperluette, se mettent en chemin vers le point de chute programmé de la sonde spatiale. L'espoir est-il permis ?


Lecture finie
Je lis peu de bd, comics depuis quelques mois. Pourtant j'ai toujours une PAL assez conséquente. Y, le dernier homme m'attend depuis un sacré bout de temps. Après le génial 1er tome, je m'étais dit que j'allais me jeter sur le dernier tome .

Et là, après la lecture de ce 2ème opus, je me dis que cette série est sans doute une des meilleures que j'ai lu. C'est franchement à part. C'est à dire que le postulat de départ est là et il est génial: tous les porteurs du chromosome y sont morts sauf UN homme...Alors bien sûre toute la série tend à répondre à une question : POURQUOI ?

Sauf que la grande question passe après une problématique plus triviale mais aussi importante : comment on fait pour survivre maintenant ?

La société telle qu'on la connaît n'existe plus. Cette société totalement masculine, machiste et patriarcale sur laquelle l'humanité a vécu depuis toujours n'est plus.

Il reste les femmes...C'est la meilleure partie de l'humanité, non ?

C'est une série excellente, novatrice, provocatrice et intelligente qui a plusieurs niveaux de lectures. On peut rester sur le côté « aventure» car la série n'en manque pas mais pour ceux qui y voit un livre sur lequel méditer, vous y trouverez votre content.

L'humanité a été mis à bas comme dans toute bonne dystopie sauf qu'elle emmène une réécriture très intéressante sur le devenir de celle-ci.