menu 2

gfMes dernières chroniques

samedi 25 novembre 2017

The Dressmaker




Date de sortie : Prochainement (pas de date officielle)
Réalisé par : Jocelyn Moorhouse
Genre : Comédié, Drame
Nationalité : Australien


Après vingt ans d'absence, la ravissante Tilly rentre dans sa bourgade natale...

Après vingt ans d'absence, la ravissante Tilly rentre dans sa bourgade natale de Dungatar pour s'occuper de sa vieille mère malade
Mais, dès l'instant où elle descend du bus, un malaise palpable s'empare de tous les habitants de cette petite communauté
Doucement excentriques, à la manière de gens trop isolés du monde, ceux-ci feront preuve à son égard de sentiments allant de la suspicion à une franche cruauté tant qu'ils n'auront pas découvert ses fabuleux talents de couturière
Ensuite, d'ourlets en boutons, de tailleurs en robes du soir, elle conquerra, petit point à petit point, les plus récalcitrants de la ville et comptera bientôt parmi les plus enthousiastes admirateurs de ses créations, le sergent Farrat lui-même, un fervent petite main
C'est à ce moment-là que Tilly a le courage d'ouvrir à nouveau son coeur et que, de fil en aiguille, tout Dungatar bascule dans le chaos .
                            Afficher l'image d'origine



Kate Winslet

Liam Hemsworth



Hugo Weaving
Sarah Snook
Judy Davis
Caroline Goodall
Kerry Fox


J'ai commencé à regarder ce film du coin de l’œil ! Vous savez le film que vous lancez sans vraiment le regarder et puis très vite, j'ai renoncé à ce que je faisais pour me jeter dans ce film porté par une Kate Winslet très inspirée.
C'est un film qui est magnifique dans son esthétique mais ne reflète en aucun cas la réalité. L'Australie m'a semblé magnifique et terrifiante. Les décors naturels sont déjà en soit une bonne raison de voir ce film qui ne ressemble à aucun autre.

C'est une histoire qui est loin d'être romantique malgré ce que je pensais (et ce que j'attendais). Cependant l'histoire m'a vraiment énormément touchée. Kate winslet est une adulte a qui on a volé son enfance. Les adultes l'ont puni pour un crime dont elle ne se rappelle pas. Elle a porté toute sa vie le poids de la culpabilité mais comment condamnée un enfant d'autant plus quand celui-ci ne se rappelle pas sa faute ?

Il y a énormément de thèmes forts qui sont abordé mais celui-ci est prépondérant tout comme celui du départ. Bien sûre, le départ comme voyage mais c'est aussi la perte. Pourtant l'idée est qu'il est nécessaire pour se recréer et c'est en laissant partir qu'on se construit.

Kate Winslet joue Tillie qui revient dans son village après en avoir été chassé. Elle crée des vêtements qui sont plus que ça. Elle permet à la femme qui porte ses créations de renaître en (re)découvant une partie d'elle. En revenant, elle retrouve Teddy joué Liam Hemsworth. Je peux vous dire que le bel âtre a affolé mon émotimètre. Sa relation avec Tillie est magnifique même si je dois avouer que la différence d'âge entre eux est trop flagrante pour que je ne tique pas. Non je ne suis pas contre les différences d'âge dans un couple mais là ils sont censés ne pas en avoir...Ce sont des camarades d'enfance.

Le relation avec sa mère est aussi un point très fort du film. Il y a de l'amour mais aussi une forme de détestation entre ces deux femmes. L'amour fait mal et là, on en a un bel aperçu. Cette relation évolue tout eu long du film d'une manière extrêmement poignante et personne ne peut rester insensible face à la destinée de la mère et de la fille.

Je n'avais pas lu le livre qui a inspiré le film, je dois dire que j'ai été surprise (choquée) par la tournure de l'histoire. J'ai été bouleversé et je ne pense pas le revoir malgré le fait que c'est un film magnifique que je vous conseille pourtant ! Mon p'tit' cœur ne s'en remettrait pas !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires