menu 2

gfMes dernières chroniques

jeudi 8 août 2019

La marche de la honte, Tome 1 : Slade - Tome 2: Hemy de Victoria Ashley



 

Auteure de best-sellers sur la liste du New York Times et USA Today.
Victoria Ashley a grandi à Rockford, Illinois et a une passion pour la lecture depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvienne. Après avoir trouvé une application de lecture qui permettait aux lecteurs de télécharger leurs propres histoires, elle a essayé et l'écriture est devenue sa passion.
Elle adore les romances avec des mauvais garçons qui sont seulement très mal compris et elle n'a pas peur d'être surprise à pleurer pendant une bonne lecture. Quand elle ne lit pas ou n'écrit sur les mauvais garçons, vous pouvez la trouver regardant ses émissions préférées.
Elle est l'auteur de Wake Up Call, This Regret, Slade, Hemy, Cale, Stone, Styx, Get Off On The Pain, Something For The Pain, Thrust, Royal Savage, Pay For Play et Two Can Play.
(Source : Juno Publishing)



Résumé du tome 1 :
Je m’appelle Slade Merrick et je suis accro au sexe...
On m’a dit que c’était un problème. Mais je le vois comme une passion – une chose pour laquelle je suis bon. Et qui arrête une chose pour laquelle il est doué ?
Ils veulent que je me fasse soigner – que je contrôle ma queue. Ne jugez pas mon style de vie. Vous n’êtes pas meilleur que moi. Admettez-le, vous aimez baiser vous aussi. Baiser est ce que je fais le mieux – mon propre nirvana –, alors je l’assume au lieu d’en avoir honte.
Lorsque je ne baise pas, je sers des boissons au Walk of Shame ou je me fraie un chemin dans votre lit avec un striptease – une autre chose pour laquelle je suis bon. Le fantasme le plus sombre de chaque femme prenant vie.
Alors, est-ce que je m’arrête ? Bon sang, non. Baiser, c’est beau, intense et érotique, et je suis excité en sachant que je peux le faire avec n’importe qui... sauf avec elle.
Aspen.
Elle entre dans le club en balançant ses hanches, attirant instantanément l’attention de mon sexe. Elle est pure perfection. Du moins, jusqu’à ce qu’elle ouvre cette bouche, m’attirant à elle, et pour la première fois, je veux plus que du sexe. Je la veux et elle déteste ça.
Les choses deviennent brûlantes. Et c’est ce que j’aime, c’est ainsi que je vis. Mais... elle joue à un jeu qu’elle ne peut pas gagner.

Lecture finie

On est dans un romance érotique où l'histoire est clairement le prétexte aux scènes de sexe. Les personnages sont cependant bien construits et on se plaît à suivre leurs péripéties. Cependant cela n'est pas suffisant à dépasser les trop nombreuses invraisemblances du récit.
Le livre est court mais il est clairement de ceux qu'on oublie très vite...

Résumé du tome 2 :
Je m’appelle Hemy Knox et je suis un putain de briseur de cœurs…
J’ai blessé la personne qui compte le plus pour moi dans la vie; la seule femme que j’ai un jour aimée. J’ai laissé les drogues, l’alcool et la vie de débauche prendre le dessus, me consumer. Je l’avais là où je la voulais, et je lui ai arraché le cœur.
Depuis lors, j’ai passé d’innombrables soirées à avoir des relations sexuelles dénuées de sens avec une multitude de personnes, les laissant vouloir et supplier pour plus sans aucun regret. Certains peuvent même m’appeler le diable, sans âme.
Ils regardent et jugent, mais il y a une chose qu’ils ne savent pas ; personne ne le sait. Je veux plus que cette vie de strip-tease et de sexe à droite et à gauche, cette fête sans fin. Je veux l’amour et tout ce qui l’accompagne, cette sensation d’extase qui ne finit jamais. Le problème est… je le veux seulement avec elle.

Onyx.
Elle refuse d’être à moi… à nouveau. Elle est intelligente et c’est un putain d’inconvénient pour moi, protégeant son cœur tout en arrachant le mien de ma poitrine musclée. Je ne peux pas lui en vouloir. J’ai toujours été un imbécile en ce qui concerne les émotions d’une femme, en particulier les siens.
Elle veut me voir souffrir autant que je l’ai faite souffrir, me regarder me dessécher et mourir à ses pieds. Elle veut m’écraser jusqu’à ce que je ne respire plus et je la laisserai faire, parce que cela fait beaucoup moins mal que de ne pas l’avoir comme la mienne.

Rien ne m’arrêtera pour la faire mienne à nouveau. La douleur ne fait que me pousser plus fort, nourrissant ma fureur et me donnant une raison de vivre… Elle.

J'ai préféré ce tome au premier. Notamment à cause du héros qui m'a semblé être un beau personnage prêt à tout pour récupérer sa dulcinée. Après le livre est trop court pour vraiment développer quoi que ce soit mais j'ai beaucoup aimé cet Hemy qui s'accroche à Onyx. Il enchaîne les refus mais s'obstine à vouloir la reconquerir. Je l'ai trouvé touchant.
C'est une lecture très légère et courte qui se lit (s'oublie) à la vitesse à la vitesse de l'éclair.


Prologue : Hemy
« …
Ce n’est pas ce que tu crois. Laisse-moi t’expliquer.
Ses yeux verts brûlent rencontrent les miens ambrés et je sens mon cœur s’alourdir. Il ne reste rien dans son regard si ce n’est de la haine et de la douleur, et cela fait autant plus mal de savoir d'où cela provient. C’est moi qui lui ai fait ça et c’est ainsi depuis six ans.
Cela n’a pas d’importance, Hemy, marmonne-t-elle. Tu crois que j’ignore le fait que tu n’aies pas couché avec cette traînée ? Je le sais… mais la question est de savoir si elle a pris son pied en te faisant jouir alors que tu étais ivre, défoncé et évanoui ? Comment crois-tu que je me sente sur ce point, hein ? L’idée qu’elle te touche me donne envie de vomir. Ses mains pelotant ton corps, caressant tes cheveux ; à des endroits supposés être les miens. Je ne peux plus faire ça. Je ne peux plus continuer à rester dans l’ombre, à me tourmenter à ton sujet. C’est juste impossible.
Je déglutis et place ma main sur son menton, tout en me rapprochant d’elle. Je vois ses yeux s’attarder sur mes lèvres, avant qu’elle se dégage et recule.
Arrête, murmure-t-elle, Simplement, arrête. S’il te plaît, laisse-moi partir.
La voir me repousser est douloureux. Ne pas être en mesure de toucher ma femme est la pire de tortures, mais je ne la blâme pas.
Je n’ai aucune excuse. Je suis un déchet. Je le sais, j’essaie de m’en sortir de la seule manière que je connais, qui consiste à oublier de temps en temps.
Eh bien, je ne le supporte plus. Je ne peux tout simplement pas gérer cela. J’ai donné tout ce que j’avais et maintenant il ne reste plus rien. Chaque jour passé avec toi, je meurs un peu plus de l’intérieur ; je veux davantage d’espoir. Je comprends …
...
Ne t'embête pas à me contacter, Hemy. Je déménage loin de Chicago et j'ai déjà changé de numéro. Nous n'avons plus rien à nous dire tous les deux.
Ne dis pas ça, murmuré-je. je ne peux pas te perdre, toi aussi.
C'est trop tard. Tu m'as déjà perdue.
...»


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires