menu 2

gfMes dernières chroniques

lundi 5 août 2019

Cogito de Victor Dixen



 

UN DON DU CIEL…

Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots.
Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie.
OU UN PACTE AVEC LE DIABLE ?
Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage.
Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour « améliorer » la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre ?
En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?
DEMAIN, L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ENVAHIRA TOUTES LES STRATES DE LA SOCIÉTÉ.
L’ULTIME FRONTIÈRE SERA NOTRE CERVEAU.



VICTOR DIXEN, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire, est l’auteur des séries Phobos, Animale et Le cas Jack Spark. Voyageur le jour et écrivain la nuit, il a successivement vécu en France, en Irlande, à Singapour et aux Etats-Unis, puisant son inspiration dans l’ailleurs et demain. Dans son nouveau roman Cogito, un techno-thriller haletant décrivant un futur qui pourrait être le nôtre, il explore les avancées étourdissantes de l’intelligence artificielle et comment celles-ci questionnent la nature humaine.



Lecture finie

Cette lecture m'a offert deux plaisirs.

Le premier est qu'ainsi j'ai découvert la box 1001 livres. J'ai adoré le concept et le contenu même si je dois avouer qu'elle me semble un peu cher vu celui-ci. J'ai quand même adoré tout ce qu'elle recelait en commençant par le superbe livre de Victor Dixen.

Je connaissais cet auteur grâce à sa série Phobos . J'avais lu le 1er tome qui m'avait plu sans pour autant devenir fan. Ici c'est le cas !

Cogito est un livre qui même s'il est classé dans la catégorie young adult n'est pas à cloisonner dans ce lieu. Les personnages sont certes des adolescents mais le contenu de ce livre ne peut se limiter à cette étiquette.

Le livre est avant tout un questionnement sur ce qu'est l'humanité à l'ère de l'IA. Celle-ci est toujours plus perfectionnée. Elle nous sert à dépasser nos possibles mais cette quête de perfection se fait au détriment pourtant de ce qu'elle doit servir.

C'est vraiment extrêmement intéressant, d'autant que l'auteur est loin d'avoir un point de vue manichéen. A travers notre histoire, il nous rappelle que ce paradoxe est très ancien et que c'est une dynamique propre à l'homme que de toujours vouloir dépasser sa simple condition d'humain.

Et là, quoi de plus humains que de vouloir être toujours plus performant. Ces jeunes sont venus s'isoler sur cette archipel 2.0 pour acquérir des savoirs et développer leur esprit. Ils veulent ainsi dépasse leur limite....

J'ai été fasciné et impressionné par l'univers que met en place Victor Dixen. Il faut dire que la construction du récit est brillante. La trame est celle d'une thriller. On passe à des moments bourrés d'action, à des moments de vrais réflexions qui ne peuvent pas nous laisser indifférent.
La forme même du livre est très originale et réussie. Elle nous permet de rentrer au plus près de l'univers imaginé par l'auteur.

Bref, ce livre est bluffant et déroutant. L'histoire en elle-même est géniale dans le sens où j'ai été totalement baladé. Je ne savais pas du tout ce qui allait arriver jusqu'à la toute fin .

J'ai eu l'impression que Victor Dixen était le maître totale de ce livre. Même s'il fait de nombreuses références, il propose quelque chose de vraiment nouveau à tous les niveaux sur la forme comme sur le fond.

Il a la maîtrise totale de son roman. On le sent passionné par le sujet abordé et il nous la transmets de manière tout aussi passionante.

Bref, je classe ce livre comme un OLNI
(objet littéraire non identifié).
A ne surtout pas louper !






Je suis une enfant de ce siècle, et je suis déchirée comme lui, je reprends, le feu au cœur, le ventre brûlant. Je suis Roxane l’héritière, mais je suis aussi Rox la Clébarde. Je suis née dans une société d’abondance où les biens de première nécessité ne manquent plus, mais où le travail lui-même est de plus en plus rare. J’ai grandi dans un monde où la maladie, la faim et la pollution sont en passe d’être vaincues grâce aux IA, mais où les hommes n’ont jamais autant douté d’eux-mêmes à cause de ces mêmes IA. Je suis devenue adulte dans une civilisation qui ne peut plus vivre sans les machines, mais qui ne supporte plus de vivre avec.


Nous autres, créatures pensantes, nous sommes condamnés à être libres. C'est ce qui nous rend humains.


La jeune se hâte.
La vieille va lentement.
Aurai-je le temps ? 


Que feras tu donc
Quand tu seras condamnée
A la liberté ?



Les livres sont des armes pour survivre, avait-elle coutume de me répéter, leur histoires nous aident à surmonter les épreuves de la vie.



Celle que j'étais
Est morte pour faire naître
Celle que je suis.

La créativité : voilà ce qui distinguera toujours le créateur de sa créature.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires