menu 2

Mes dernières chroniques

jeudi 28 janvier 2021

L'Amour fou de Celia Aaron


 https://4.bp.blogspot.com/-0rjnHZkZ_bg/W1Gj69_rGuI/AAAAAAAAb-c/GKHpjVAE2ioGOD9Ch-uwh6nzqjjfSCiFQCLcBGAs/s320/le%2Br%25C3%25A9sum%25C3%25A9.jpg

 

Je m’appelle Sebastian Lindstrom. On dit de moi que je suis fou.

J’ai décidé de me mettre à nu et dire la vérité, pour une fois dans ma vie si creuse et si sombre. Je vous préviens : vous risquez de vous retrouver dans les ténèbres de mon esprit sans en trouver la sortie.

Mais, il ne s’agit pas d’une confession. Je ne cherche pas la rédemption : j’assume mes péchés. Ils sont mes compagnons de route.

Je vous raconte simplement comment je l’ai rencontrée, volée, puis perdue.

Elle était jeune, belle et avait déjà son prince charmant. Mais, tous les contes de fées ont un méchant, celui qui rôde et menace de tout détruire. Un fou, prêt à tout pour obtenir ce qu’il veut… C’est moi.

Je suis le méchant de cette histoire.


 

Dès le résumé, le lecteur sait à peu près quel type de personnage, il va croiser. Quel gennre de héros va tenir la vedette. On voit bien que Sebastian est un homme déséquilibré. Oui - mais - il l'est tellement qu'il kidnappe l'héroïne pensant que celle-ci, en étant séquestrée va s’éprendre de lui.

Alors...tout est possible avec moi en terme de littérature. Il y a peu de chose qui ne sont pas possible dès lors que c'est bien amené mais franchement -ici- ce n'est pas le cas. Je n'ai vu qu'un psychopathe qui enlève l'objet de son désir lui enlevant tout altérité. Tandis que l'héroïne tombe vraiment dans le syndrome de Stockholm.


Je n'ai jamais revu mon jugement tant le héros fait psychopathe et non, pour moi, ce n'est pas un sexy psychopathe. La romance est de ce fait invraisemblable au mieux ou malsaine au pire.


Bref, une lecture que je ne peux pas vous conseiller.




J'étais comme une machine qui se remettait en marche après être être restée en veille pendant des années. Sans le savoir, elle me communiquait son énergie et remettait tout mes sens en éveil.


Son sourire était en train de démêler le fil de fer qui enfermait mon cœur depuis si longtemps. J'avais à la fois la sensation de sombrer et de m'envoler .

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos commentaires