menu 2

gfMes dernières chroniques

samedi 8 décembre 2018

Covenant, Tome 1 : Sang-Mêlé de Jennifer L. Armentrout







Les hematoï sont les descendants de dieux et de mortels, et les enfants de deux hematoï de sang-pur ont des pouvoirs divins. Les enfants d’hematoï et de mortels, pas vraiment. Les half-blood n’ont que deux options : s’entraîner pour devenir des sentinelles qui chassent et tuent les daimons ou devenir des serviteurs dans les maisons des purs.
Alexandria, 17 ans, préférerait nettement risquer sa vie en combattant qu’à la passer à récurer des toilettes, mais il se pourrait qu’elle finisse mal, quoi qu’elle en dise.
Les élèves du Covenant doivent respecter plusieurs règles. Alex a des problèmes avec chacune d’entre elles, surtout la première : les relations entre les purs et les demis sont interdites. Malheureusement elle a un très gros faible pour Aiden, un sang-pur carrément hot. Mais tomber amoureuse d’Aiden est le cadet de ses soucis : rester en vie suffisamment longtemps pour devenir une sentinelle est bien plus important. Si elle manque à ses devoirs, son futur sera pire que la mort ou l’esclavage : devenir un daimon et être traquée par Aiden. Et ça ne le ferait pas trop.
Merci à elle !

 https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/29/3b/ef/293bef00a501a7e4fd55d066cbfe0730.jpg


 


Jeune auteure américaine qui vit à Martinsburg, Virginie-Occidentale. Quand elle n'écrit pas, elle regarde des zombies ou bien passe la plupart de son temps avec son mari !
Ses rêves de devenir auteur ont commencé en classe d'algèbre, où elle écrivait déjà des histoires courtes.
Elle écrit dans le genre de la science-fiction, le fantastique, la romance contemporaine ou encore des romans pour jeunes adultes.
Elle a écrit beaucoup de romans pour jeunes adulte sous le nom de J. Lynn.




  Cliquez sur la couverture
pour lire les autres chroniques de la série. 
 http://lachroniquedespassions.blogspot.com/2015/11/covenant-tome-2-pure-jennifer-l.html
 http://lachroniquedespassions.blogspot.com/2018/10/covenant-tome-3-eveil-de-jennifer-l.html

 
    -Lecture finie -
C'est le livre que j'attendais de lire. Je le guettais déjà lors de sa parution VO, il y a quelques années de cela. Alors quand je l'ai eu dans mes mains, je pense avoir fait une danse de joie....
On a un univers crée de toutes pièces par Jennifer Armentrout qui emprunte beaucoup à la mythologie grecque.
On a une métisse qui est très bas dans la hiérarchie des hematoï, ces êtres « divins » . C'est une sang impur parce qu'à moitié humaine. Elle ne peut prétendre qu'à deux choix de vie : soit l'esclavage soit d'être une sentinelle, une gardienne pour les siens. Il faut dire que les hematoï doivent faire attention à garder leur apparence secrète mais ils doivent se préserver des démons qui se nourrissent des sang purs.

La mère d'Alex lui a préféré un autre destin et la jeune femme vit cachée auprès des humains. Seulement son destin la rattrape quand sa meurt meurt pendant une attaque de démon.

La jeune femme décide de devenir Sentinelle qui était son souhait initial. Elle doit cependant rattraper son retard dans sa formation pour cela elle peut compter sur Aiden, un magnifique Sang-pur sur lequel elle craque depuis des années.

Qu'est ce que j'en ai pensé ?

Je ne regrette pas ma lecture. L'auteure remplit son contrat et on passe un très bon moment. J'aurais peut-être même eu un coup de cœur si la lecture m'avait un peu plus surprise car on est dans un univers original mais aussi très codifié. Ainsi, les codes de la romance young adult sont tous là ! A la limite, sa série Lux offre des rebondissements plus surprenants. Comment dire : c'est bon mais pas excellent car c'est loin d'être surprenant et le style ne donne pas la petite touche en plus. On a la belle ado rebelle et le beau beau gosse qui a des valeurs. Ils vont vivre mille aventures : se détester ...et se rapprocher. Riley et Aiden c'est un couple qu'on a déjà vu sous d'autres formes...

Bref, j'ai beaucoup aimé ce livre mais comme j'attendais de le lire depuis des années j'en attendais plus (peut-être trop).





    Prudemment, je regagnai le rivage. La distance qui me séparait d'Aiden sembla s'évaporer et nous étions tout à coup seuls au monde. Un petit sourire flottait sur ses lèvres quand je m'approchai de lui.
- Merci, lui chuchotai-je.
Aiden parut comprendre que mes remerciements concernaient bien plus que le feu qu'il m'avait fourni. Il me répondit à voix basse de sorte que je sois la seule à l'entendre.
- Quand mes parents sont morts, j'ai cru que je ne retrouverais jamais la paix. Je sais que tu l'as trouvée et j'en suis heureux pour toi. Tu le mérites, Alex.
- Est-ce que... tu as trouvé la paix un jour ?
Il tendit la main vers moi pour effleurer la courbe de ma joue. Un geste si furtif que je savais que Caleb ne l'avais pas vu.
- Oui. Je l'ai trouvée à présent.