menu 2

gfMes dernières chroniques

Emma de Jane Austen








La moitié du monde n'apprécie pas ce qui amuse l'autre moitié. 









 

Depuis qu’Emma a réussi à arranger le mariage de son ancienne gouvernante, elle se met en tête d’unir tous les gens qui l’entourent. Désormais maîtresse de maison, elle s’attribue ce rôle d’entremetteuse sans savoir que son inexpérience des êtres et des cœurs peut la mener à de nombreuses déconvenues. Entre les nouvelles rencontres, les visites de Mr Knightley, un vieil ami de la famille, et ses manœuvres matrimoniales, Emma finit par se perdre elle-même sans s’apercevoir que ce dont elle rêve depuis toujours risque de lui échapper à tout jamais… 

 
Un immense merci à Livraddict et aux éditions Gallimard pour ce partenariat.



Quelle plaisir de retrouver la plume pétillante et sans pareil de Jane Austen.



Emma est une jeune femme haute en couleur qui s'arroge le droit de diriger la vie amoureuse de ses proches. Dès son plus jeune âge, la jeune femme qui vit seule avec son père prend plaisir à manipuler la destinée des gens qui l'entourent.

Jane Austen propose un personnage atypique. Emma est belle, intelligente, sûre d'elle, manipulatrice, frivole et assez égoïste. Elle avoue elle-même avoir créé un personnage antipathique. Elle se démarque des autres personnages austeniens. C'est peut-être le reproche que je pourrais faire à ce livre. Après avoir lu de nombreux ouvrages de cette auteure : Orgueil et Préjugés, Raisons et sentiments, Mansfield Park et Northanger Abbey, je remarque qu'on suit avec plaisir toutes les héroïnes de ses romans. Ici, Emma ne suit pas le même chemin. C'est une jeune femme qui s'ennuie et pour tromper son ennui, elle joue avec la vie de ses proches.

Le paradoxe d'Emma, c'est que cette jeune femme qui se mêle continuellement de la vie amoureuse de tout le monde, n'arrive pas du tout à avoir du recul par rapport à la sienne. Je dois dire que beaucoup d'éléments de l'intrigue sont prévisibles sauf celui-là. A qui Emma donnera son cœur? On ne peut pas du tout le savoir car elle-même l'ignore.

Ce roman n'est pas mon préféré mais il reste le style inimitable de Jane Austen qui peut vous assurez de passer un très très bon moment.




Nous y voilà ! s'écria Emma, les hommes sont incapables de comprendre qu'une femme refuse une demande en mariage. Ils s'imaginent toujours que l'on va accepter la main du premier venu !




- Je ne sais pas faire de discours, Emma, dit-il ; si je vous aimais moins, peut-être pourrais-je parler plus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos commentaires