menu 2

Mes dernières chroniques


lundi 5 avril 2021

Styx Riders, Tome 1 : La Colère d'Hadès Kalypso Caldin


 

La colère. C’est le sentiment qui guide Ash depuis que sa fiancée l’a quitté le jour de leur mariage, il y a dix ans de cela. Aussi solitaire qu’Hadès dans son royaume des Enfers, il partage sa vie entre son salon de tatouage et les Styx Riders, le club de bikers qui est pour lui plus qu’une famille. Sergent d’armes en son sein, il laisse libre cours à sa rage pour mettre au pas les ennemis du MC.

Mais tout change le jour où Heden apparaît dans son existence. Elle-même fille de biker, la pétillante fleuriste dégage une joie de vivre qui perce aussitôt les défenses d’Ash, ramenant enfin la lumière dans son monde obscur.

Pour elle, parviendra-t-il à trouver le chemin de l’apaisement ?

Passionnée de lecture et d'infographie, Kalypso Caldin passe son temps à écrire, depuis une dizaine d'années. Elle a créé de nombreux univers d'urban fantasy, qu'elle a d'abord partagé sur des skyblogs avant de les poster sur les plateformes d'écriture en ligne. Elle a remporté le concours " Alphas & Lunas " sur Fyctia avec Sang à crocs, ainsi que le concours " Eléments " avec Zel, l'ange mercenaire, à paraître chez La Condamine en 2018.



- Lecture finie -



J'aime beaucoup les éditions Hugo Roman qui ont déniché pas mal de très bons auteurs de romances et qui ont permis de faire découvrir des plumes encore non traduites dans l'Hexagone. Alors que j'ai eu l'occasion de pouvoir découvrir une jeune auteure, je me suis jetée sur l'occasion. Le résumé de l'histoire avait l'air de contenir tout ce que j'aime. J'étais donc impatiente de me lancer...

Je vais aller droit au but:je n'ai pas apprécié.

Je ne peux pas dire que j'ai détesté car comme je vous le disais plus haut, il y a tout ce que j'aime ...et c'est peut-être là le problème. J'ai eu l'impression d'un roman maintes et maintes fois lu. Le biker, le tatoueur, le bad boy qui ne croit plus en l'amour mais qui n'a qu'à regarder une fille pour que celle-ci tombe en pâmoison...

Les clichés sont au rendez-vous mais après tout, je ne suis pas contre certains codes dans la romance pour peu que le style, l'ambiance soit bonne, singulière et originale. Franchement, ce n'est pas le cas et j'ai eu l'impression que le roman remplissait uniquement le cahier des charges.



Ash et un personnage qui est top caricatural pour être vraiment incarné. J'ai eu du mal à comprendre les émotions qui l’animaient et pourquoi il n'arrivait pas à se maîtriser devant son ex qui l'a quitté depuis de si nombreuses années. Je n'y ai pas cru...



Le personnage féminin est son exact opposé. Heden est celle qui va le ramener à la vie. C'est le prototype du syndrome de « Candy ». Le personnage complètement niais qui pense que tout le monde est gentil gentil, gentil...jusqu'à ne plus rendre la chose crédible.



Bref, je suis désolée d'avoir eu un avis aussi négatif sur le roman. Cette auteure fonctionne par ailleurs très bien. Tant mieux, elle a trouvé son public mais malheureusement, je n'en fais pas partie et cette histoire d'amour ne m'a pas touchée.


Elle a poussé telle une fleur colorée au milieu de la terre désolée de mes sentiments. En quelques jours, elle a mis à bas toutes mes convictions pourries sur l’amour. Je l’ai trouvée, ma perle rare. Mon âme sœur. Bonne chance à qui voudra l’emmener loin de moi.





Il existe des rencontres qui bouleversent une vie. Parfois, elles sont fugaces, mais plus poignantes d'intensité que mille années. Elles s'imposent à nous avec violence ou douceur, elles marquent au fer rouge.




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires