menu 2

Mes dernières chroniques


jeudi 23 septembre 2021

The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 2 : Le Prince des Ténèbres de Cassandra Clare


 

Les sentiments d’Emma pour Julian, son parabatai, font obstacle à sa mission. Pourtant, la jeune Carstairs l’a appris à ses dépens : leur amour est interdit, et pire ! il pourrait les détruire tous les deux. La Chasseuse d’Ombres sait qu’elle devrait fuir… Pourtant, alors que l’étau se resserre dangereusement autour des Blackthorn, Emma ne peut se résoudre à les abandonner. Leur dernière chance est cachée entre les pages d’un grimoire aux terribles pouvoirs : le Livre Noir. Mais tous souhaitent s’en emparer. La guerre n’a jamais été aussi près d’éclater…


 
 

 


Cassandra Clare (un pseudonyme ) est née de parents américains à Téhéran. Elle est une journaliste new-yorkaise. Elle a beaucoup voyagé dans sa jeunesse et lu un nombre incroyable de romans d'horror fantasy.
Cassandra Clare s'est faite connaître en écrivant deux fan fictions de qualité, l'une située dans l'univers du Seigneur des Anneaux et l'autre dans celui d'Harry Potter. 







Cliquez sur la couverture pour accéder à l'article.
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2017/04/the-mortal-instruments-renaissance-tome.htmlhttp://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2018/03/the-mortal-instruments-renaissance-tome.html



 
 
 

Énorme et surprenant coup de cœur pour le tome 2 !


Surprenant dans le sens où je ne pensais pas autant apprécier une suite. Le premier tome était génial mais là c'est vraiment un coup de cœur. Je me suis attachée à tous les personnages et le récit, mené , sans temps mort, m'a fait dévoré ce gros pavé.

Franchement, Cassandra Clare propose un énième spin-off de The mortal Instruments mais franchement QUEL RÉUSSITE !


Il y a une gallérie de personnages tous très bien mis en valeur qui crée un univers pour lequel je suis devenue accroc. Après, j'avoue avoir été déstabilisé par le côté « je vais montrer toutes les facettes de l'amour ». Ainsi et c'est très bien, dans the Mortal Instruments, un des couples phares Magnus et Alec est gays. C'est encore le cas mais ici, le maître mot est de sortir des stéréotypes. Alors Cassandra Clara propose une personnage transgenre, un bisexuel qui tend vers un couple à trois...Bref, j'adore l'ouverture que propose ce type de récit mais j'avoue avoir été déstabilisé. Peut-être était-ce le but ? C'est certainement tant mieux.


Julian et Emma sont toujours dans un amour impossible qui va leur donner des nœuds au cerveau. J'ai beaucoup aimé le personnage de Julian qui malgré ces 17 ans (c'est certainement ce qu'il y a de moins crédible dans l'histoire) va assumer tout. Il a des allures de chevalier qui fait craquer.


Comme je vous le disais, le récit est sans temps morts et je l'ai littéralement dévoré. La fin nous laisse sur notre faim (oui...j'ai osé le jeu de mots) et je me réserve pour engloutir le tome 3 qui a été scindé en deux parties.




Ça ne peut pas durer" lâcha Emma, le regardant, parce que comment ça le pourrait, quand il était impossible qu'ils gardent ce qu'ils avaient. " Ça brisera nos coeurs."

Il l'attrapa par le poignet, amenant sa main à sa poitrine. Écartant ses doigts sur son coeur. Il battait contre sa paume, comme un poing cognant sur sa cage thoracique pour en sortir. " Brise mon coeur," dit-il. " Brise le en morceaux. Je te donne la permission."






-Je ne vais pas te déconseiller d’aller là-bas si c’est ce que tu veux, dit-il au bout d’un moment. Mais parfois, les gens n’essaient pas forcément de te protéger ou de décider à ta place. Parfois, ils ont juste peur que tu leur manques.

-Livvy aurait de la peine…

-Toute ta famille aurait de la peine. Et moi aussi.

En prononçant ces mots, Kit eut l’impression de sauter dans le vide ; l’aveu était plus effrayant pour lui que toutes les combines de son père auxquelles il avait du participer, tous les démons ou Créatures Obscures qu’il avait pu rencontrer. Ty leva les yeux, l’air surpris, et rougit violemment.

-Ah bon ?

-Oui, marmonna Kit, mais comme je te le disais, je ne vais pas t’empêcher d’y aller si tu en as envie…

-J’ai changé d’avis, dit Ty en repensant le verre. Pas à cause de toi, hein. C’est juste qu’apparemment cette école est remplie d’abrutie.

Kit éclata de rire et l’étonnement de Ty redoubla. Puis, il se mit à rire lui aussi.







-Je ne vais pas te déconseiller d’aller là-bas si c’est ce que tu veux, dit-il au bout d’un moment. Mais parfois, les gens n’essaient pas forcément de te protéger ou de décider à ta place. Parfois, ils ont juste peur que tu leur manques.

-Livvy aurait de la peine…

-Toute ta famille aurait de la peine. Et moi aussi.

En prononçant ces mots, Kit eut l’impression de sauter dans le vide ; l’aveu était plus effrayant pour lui que toutes les combines de son père auxquelles il avait du participer, tous les démons ou Créatures Obscures qu’il avait pu rencontrer. Ty leva les yeux, l’air surpris, et rougit violemment.

-Ah bon ?

-Oui, marmonna Kit, mais comme je te le disais, je ne vais pas t’empêcher d’y aller si tu en as envie…

-J’ai changé d’avis, dit Ty en repensant le verre. Pas à cause de toi, hein. C’est juste qu’apparemment cette école est remplie d’abrutie.

Kit éclata de rire et l’étonnement de Ty redoubla. Puis, il se mit à rire lui aussi.





Tous les muscles du corps de Julian semblaient se contracter en même temps, le baiser touchait tous ses sens: l'élasticité de ses lèvres, leur douceur sucrée, l'odeur de ses cheveux et de sa peau, la vision de ses yeux fermés, le battement de ses cils. Emma. Son Emma. Et elle s'accrochait à lui en retour, le tenait contre elle, fort, rendant chaque partie du baiser. Elle goutait la sauvagerie, la pluie et il se demanda comment il avait pu imaginer une seconde que la fée qu'il avait embrassée était elle. Il sentit un grognement monter dans sa gorge et le força à redescendre; Emma savait que c'était une mauvaise idée, elle était la sensible de leur duo, et une certaine partie du cerveau de Julian lui disait que s'il pouvait cacher à quel point il la voulait, lui cachait à quoi il pourrait renoncer pour avoir ça, elle laisserait les choses continuer. Les laisserait tous les deux prendre part à cette colossale erreur qui était tout ce qui permettait à son cœur de continuer à battre.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires