menu 2

gfMes dernières chroniques

lundi 16 septembre 2019

Dans les pas de Valeria d' Elísabet Benavent






Quand Bridget Jones s'invite dans Sex and the City
Elles sont quatre amies de toujours qui vivent à Madrid. Complices et inséparables, elles se connaissent sur le bout des doigts et se racontent tout. Vraiment tout. Surtout leurs histoires de cœur...
Valeria, 27 ans à peine, commence à s'encroûter avec son compagnon de toujours - elle déprime ;
Lola s'est entichée d'un super coup - mais il est fiancé ;
Carmen est amoureuse d'un collègue, mais elle n'ose pas se lancer - elle est un peu complexée ;
Nerea, la sainte- nitouche du groupe, vient enfin de rencontrer un homme à sa hauteur - mais...
Tout bouge lorsque Valeria rencontre Victor, un homme ô combien séduisant ;
lorsque Lola décide de réagir ;
lorsque Carmen parvient à séduire son collègue et découvre que le nouveau petit ami de Nerea n'est autre que... son propre boss - qu'elle déteste !
Leur amitié survivra-t-elle à ce drame ?
C'est drôle, c'est vif, ça pétille et ça passe aussi vite qu'une soirée entre filles. On s'est à peine embrassées qu'il est déjà l'heure de se quitter. À regret.







Lecture finie
J'ai eu l'impression de me plonger dans une nouvelle version de Sex & the City créée par Pedro Almodovar. Et pour moi, c'est le plus beau des compliments !
Valeria, Lola, Carmen et Nerea sont de très belles madrilènes pétillantes de vie et cela malgré les difficultés de leur vie.
Celles-ci sont souvent dû aux hommes mais elles sont aussi rendues supportables par la magnifique amitié qui lie ces femmes. D'ailleurs, ce livre est une ode à l'amitié.
C'est beau, c'est souvent too much mais justement : c'est ce que j'ai aimé. Ça parle fort, ça rêve de grand amour mais l'amitié et le vrai moteur qui leur permet de tout affronter.

Valeria est en couple mais celui-ci est en panne. Il est d'ailleurs au diapason de sa panne d'écriture. La jeune femme n'arrive pas à écrire son deuxième roman. Elle est au point mort dans tous les domaines...
Elle est l'opposée de Lola qui est une femme libérée dans tous les sens du terme. Pourtant, elle aimerait sortir de ce statut car elle a LE bon. L'homme qui lui met dans papillons dans le ventre. Victor. C'est un bel Adonis et un dieu du sexe qui n'a qu'un seul défaut. Il est fiancé à une autre!
Quant à Nerea, elle s'est éprise du boss détesté de Carmen. Le problème : sa mailleure amie déteste son patron...
Bref, l'amour et les affaires de cœurs sont à tous les étages.

J'ai beaucoup aimé : les personnages, les situation et tout le côté feel good du livre.
J'ai passé un excellent moment et c'est pour cela que je vous le recommande même si j'admets que la narration à la 3ème personne m'a un peu gênée par moment. Pourquoi ?
J'aurais aimé être au plus près des quatre amies et il me semble qu'une narration à la première personne aurait permis ce rapprochement.

Bref, à part cette petite remarque, je vous conseille ce roman qui va très bientôt être adapté par Netflix.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires