menu 2

gfMes dernières chroniques

jeudi 6 septembre 2018

Les Vauriens de Havisham, Tome 2 : Et le comte rafle la belle de Lorraine Heath







Par une nuit d'été, Edward Alcott s'abandonne à la tentation et embrasse Lady Julia Kenney dans un jardin sombre. Cependant, il vaut mieux que la passion qu'elle ressent pour lui reste dans l'ombre, puisqu'elle épouse le frère jumeau d'Edward, le Comte de Greyling. Mais quand la tragédie survient, afin d'honorer le voeu fait à son frère sur son lit de mort, Edward doit se faire passer pour Greyling jusqu'à ce que la comtesse accouche de son enfant.

Après que son mari soit rentré d'une convalescence de deux mois, Julia le trouve changé. Plus avenant, prévenant, et entreprenant - même s'il limite leurs contacts à de simples baisers. Plus les jours passent, et plus elle tombe éperdument amoureuse de lui.

Pour Edward, les braises du désir qui ont pris feu en cette lointaine nuit se sont rapidement ravivées. Il souhaite être son mari pour de vrai. Mais si elle découvre la ruse, elle le détestera - et les lois Anglaises lui interdisent d'épouser la veuve de son frère. Il doit pourtant tout risquer et révéler ses secrets s'il veut vraiment la rafler



 
 

Lorraine Heath est née à Watford, Herts (Angleterre) en 1954. Elle est l'auteur de romans historiques qui connaissent un grand succès aux États-Unis. 

Elle est née d'une mère anglaise et d'un père texan.
Elle est titulaire d'un BA en psychologie de l'Université du Texas.
Lorraine Heath a également publié sous les pseudonymes de Rachel Hawthorne (la série Les gardiens de l'ombre - Dark Guardians- co-écrit avec son fils) et Jade Parker.
Elle vit à Plano, au Texas. 




Un deuxième tome que j'ai largement préféré au premier. J'adore Lorraine Heath et si vous n'avez jamais lu ces livres, je vous le conseille fortement. Cependant, je trouve que cette série n'a pas le brio de la série Les amants de Londres que je trouve largement meilleur.
Ici, comme pour le premier opus, le postulat de départ est vraiment trop farfelu. Ainsi Andrew se trouve à devoir prendre la place de son frère auprès de la femme de lui-ci (qu'il aime depuis des années). Pourquoi ? Pour éviter que cette dernière ne perde l'enfant qu'elle attend à l'annonce de la mort de son mari.

Andrew ne veut pas vraiment mais il s'agit du souhait de son jumeau mourant...Bien sûre Julia ne se rend compte de rien même si elle aimait profondément son mari...
Oui, oui...Comme dirait l'autre « Plus c'est gros, plus ça passe ! ». Personnellement pour moi ce n'est pas passé.
Il reste cependant que Lorraine Heath est une auteure de grand talent qui s'est magnifiée les sentiments. Ce livre, malgré les défauts que j’évoquais plus haut n'échappe pas à la règle.

Bref, une très bonne lecture car l'auteure à énormément de de savoir faire en matière de romance mais je lui connais de bien meilleure roman.



Il avait besoin d’un verre. Mieux, d’une bouteille. Il avait besoin de boire jusqu’à ce qu’il oublie la chaleur du corps de Julia entre ses bras et ce qu’il avait éprouvé en goûtant sa bouche. Il avait besoin d’oublier qu’il l’avait, l’espace d’un instant, voulue pour lui.

2 commentaires:

  1. Étant fan de Lorraine Heath, j'ai lu ses 2 trilogies "les amants de Londres" comme "les Vauriens de Havisham", dont ce tome "Et le comte rafle la belle" est mon préféré ! Mais les autres livres sont passionnants aussi, si vous aimez les romances historiques. D'ailleurs, cette série des "Vauriens de Havisham" possède un 4e tome complémentaire, non traduit encore en français : "When the Marquess falls" ou "Quand le Marquis tombe". Ce livre relate l'histoire du Marquis de Mardens avec son épouse, les parents du Vicomte de Locksley, Killian St John, l'un des Vauriens de Havisham. Ce livre est le plus émouvant de cette série, donc si vous êtes capable de lire en anglais, je vous le recommande !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Merci de ton commentaire. J'ai préféré les amants de Londres, notamment la dette qui est mon livre fétiche!

      Supprimer

Laissez vos commentaires