menu 2

gfMes dernières chroniques

lundi 23 décembre 2019

C'est lundi, que lisez-vous? #137


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur I believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ? 

k

 

La gringa, c’est ainsi qu’ils m’appelaient dans le quartier. Pestiférée, je n’avais que douze ans et mes perspectives d’avenir étaient nulles, jusqu’à ma rencontre avec lui.
Abain m’a sauvée, Abain a fait naître non seulement l’espoir, mais la passion en moi. Nous étions inséparables, il était ma moitié, d’amour et d’amitié, ma raison quand j’égarais la mienne, me rattrapait au bord de ces gouffres où, par sa faute, je manquais de déraper. Sa main tendue, son regard chargé de promesses d’un futur meilleur étaient en réalité… un poison.
Je l’ai compris lorsque sans aucune explication, il a disparu de ma vie. Quand je l’ai aperçu des années plus tard, ce jour d’été, sur mon lieu de travail, subissant la brûlure de son indifférence.
Pourquoi m’a-t-il abandonnée ? Pourquoi revenir ainsi dans ma vie ? Et, bon sang, qui est cette femme avec lui ? Ne subsistent plus que des interrogations qui me feront sombrer dans une tortueuse tragédie.

Je crèverais de la toucher, de la serrer contre moi, me couler en elle pour effacer toutes ses souffrances. »
Je m’étais juré de la protéger, coûte que coûte.
À présent, je paye cash les décisions prises, et je partage l’addition avec Esme.
Le piège à loup se referme sur nous, me voilà contraint de m’expliquer face à Elle, de lui cracher la vérité qui pourrissait en moi.
Ces révélations nous plongeront dans la sombre mécanique du destin, nous condamneront sans procès. La passion nous a submergés au point de nous noyer.
Parviendrons-nous à garder la tête hors de l’eau, ou la fatalité s’acharnera-t-elle jusqu’à nous déchirer ?

 

 
Un soir d’octobre, alors que Mila rentre chez elle, sa vie bascule. Quelqu’un l’attend en bas de son immeuble. Une main se plaque sur sa bouche, et un 4X4 l’emporte... Mila vient d’être enlevée.
Lorsqu’elle revient à elle, la jeune femme s’aperçoit qu’elle est séquestrée et coupée de tout, sans comprendre pourquoi elle a été prise pour cible. Qui est son ravisseur ? Que lui veut-il ?
Retenue dans un endroit isolé, elle va devoir apprendre à vivre avec Carter, l’homme chargé de la surveiller, qui la trouble autant qu’il la terrifie.
Pour Carter, Mila n’est qu’un contrat de plus à honorer. Sa mission est simple : l’enlever, la maintenir prisonnière puis la relâcher une fois la rançon payée. Mais il commet une erreur qui va tout bouleverser : quelque chose chez sa captive lui fait baisser la garde. Et il laisse malgré lui un lien se créer entre eux...
Tandis que leur cohabitation forcée se prolonge, Carter et Mila en découvrent chaque jour davantage l’un sur l’autre et la jeune femme réalise que malgré les apparences, son ravisseur porte un lourd fardeau et qu’il est peut-être prisonnier autant qu’elle.
Et si l’amour pouvait les libérer ?

https://3.bp.blogspot.com/-2rY7SGvr9tU/WBbheq8vrBI/AAAAAAAATQc/3qeh-tyTF2kVXuZAde-_Z8oGr3cE5hUPgCLcB/s320/ce%2Bque%2Bje%2Blis.jpg

https://cdn1.booknode.com/book_cover/1225/full/la-meute-weston-tome-1-sept-ans-1225231.jpg
 
Il y a sept ans qu'Austin Cole a abandonné Lexi et sa famille, alors qu'elle enterrait son frère. Quand il refait surface, il n'a plus rien du garçon qu'elle a connu autrefois. Dangereux, couvert de tatouages, il est plus sexy que jamais mais surtout... c'est un Métamorphe.
Austin Cole est de retour dans la ville où il a grandi, et arrive à point nommé. Sa vie n'a pas été facile durant ces sept dernières années, et les ombres de son passé menacent de détruire la famille de Lexi.
Alors qu'il est décidé à lui apprendre la vérité sur son frère, les choses prennent une tournure inattendue qu'Austin n'avait pas vue venir.




à voir...





8 commentaires:

Laissez vos commentaires