menu 2

Mes dernières chroniques


mardi 20 juillet 2021

All Our Hidden Gifts, Tome 1 : La Gouvernante de Caroline O'Donoghue

 

Maeve Chambers s’est toujours sentie médiocre et peine à trouver sa place au lycée.

Un jour, pourtant, elle tombe sur un vieux jeu de tarot divinatoire et se révèle très douée pour faire parler les cartes. Ses lectures sont toujours d’une étonnante justesse et, soudain, tout le lycée s’intéresse à elle.

Mais lors d’une séance avec son ancienne meilleure amie Lily, elle tire une carte inconnue – et terrifiante – et la rencontre tourne au psychodrame. Le lendemain, Lily disparaît sans laisser de trace.

Rongée par la culpabilité, Maeve s’allie à deux autres élèves pour la retrouver : Roe, le frère de Lily, et Fiona, fascinée par la perspicacité de Maeve et persuadée que ses talents leur permettront de retrouver la jeune fille.

La disparition de Lily est-elle vraiment liée à l’apparition de cette carte mystérieuse ? Maeve possède-t-elle réellement un don ou sa trop grande sensibilité lui joue-t-elle des tours ?

Aux frontières du fantastique, un roman intimiste et résolument moderne sur la découverte de soi.



Avant de vous donner mon ressenti quant à La gouvernante, je voulais déjà vous parler de l'ouvrage en tant qu'objet. Celui-ci est vraiment très beau esthétiquement. La couverture est magnifique et reflète bien l'état d'esprit de cette histoire. Il trône fièrement dans la bibliothèque.

C'était donc un vrai plaisir de lire un aussi beau livre qui méritait que j'en parle également.


Caroline O'Donoghue signe là son premier livre traduit en français. Je l'ai découvert avec un vrai plaisir. La plume de l'auteure est de celle qui captive. C'est une écriture nerveuse et rapide. Tout se passe à la première personne et on est focalisé sur l'héroïne : Maeve.

C'est une jeune fille de 15 ans qui erre dans les affres et les difficultés de l’adolescence. En gros, elle ne se sent pas bien dans ses baskets. Elle a du mal à trouver sa place dans la société, dans son lycée, dans sa famille, dans sa fratrie...

Elle a une assez mauvaise image d'elle-même. C'est son jeu de cartes de départ. C'est ce qu'elle pense jusqu'à qu'elle tombe sur un vieux jeu de tarot. Il y a redistribution des cartes de son destin. Elle est captivée car elle a le sentiment qu'elle devient une autre capable de briser le cercle vicieux de son histoire.

Ainsi, elle se prend au jeu et les autres commencent à la voir autrement. Elle est celle qui sait lire les cartes... Elle sent que ce don n'est pas neutre, elle sent quelque chose de sous-jacente mais rien qui l'inquiète réellement. Sa gloire est de courte durée.


Elle dure jusqu'à la disparition de son ancienne meilleure amie Lily. Celle-ci est inscrite aux abonnés absents depuis une séance de divination houleuse avec Maeve. Les deux jeunes filles avaient des antécédents qui ont explosés à ce moment-là. Dès lors, tout la désigne comme suspecte dans cette affaire.

Le roman se voile de mystère et on sent bien qu'un des éléments cruciaux du roman sera de savoir ce qu'il est advenu son amie d'enfance. Tout le monde commence à craindre Maeve à qui on relie la disparition. Elle le vit mal de nouveau tout en sachant qu'elle n'est peut-être pas étrangère à tout cela.


A partir de là ; le roman prend la forme d'une quête. Une quête pour retrouver la disparue mais il y a également une forme de quête identitaire en parallèle.

Dans les des cas, la jeune fille sera accompagnée de deux personnages secondaires importants Roe et Fiona qui seront les compagnons de sa traversée. Ils vont apprendre à mieux se connaître eux-mêmes. J'ai bien aimé les multiples réflexions qui jalonne l'histoire et qui lui donne un aspect de roman d'apprentissage. D'ailleurs un des points fort du livre, ce sont ces personnages charismatiques qui évoluent très bien tout au long du livre. Il y a une réelle évolution.


Est-ce que j'ai aimé ?


Oui pour toutes les raisons que j'ai listé plus haut mais j'avoue que les personnages m'ont semblé très (trop) jeunes pour me toucher outre mesure. Ainsi même Maeve a 15 ans mais j'avoue que je la trouve encore même encore plus jeune à certains moments.


Bref, malgré cela le livre est un premier tome réussi que je vous conseille fortement.


Pas la peine d'imaginer. J'ai eu droit aux cauchemars, à la culpabilité, à l'effet cosmique du jeu de tarot. Je ne peux pas totalement exclure la possibilité que les cartes soient liées à la disparition de Lily. Mais Roe est trop intelligent. Je ne dois surtout pas lui en parler. D'ailleurs, il tient peut-être une piste avec les EDB. Et puis, pour être honnête, il pourrait m'inviter à une convention des amateurs d'asticots, que je dirais oui. Je rentre à la maison à seize heures trente et prévois de faire mes devoirs, sortir Tutu, dîner puis sortir. Mais la réalité est toute autre. Je passe la fin d'après-midi dans ma chambre, à m'épiler les sourcils en me reprochant de soigner mon look.

Ce n'est pas un rencart, Maeve.

Je repose la pince. Ma peau est rougie et m'élance. Comment les choses peuvent-elles aller à la fois aussi bien et aussi mal ? D'un côté, j'ai un nouvel ami hyper drôle à qui je semble vraiment plaire. Un canon qui aime passer du temps avec moi. De l'autre côté, mon école tout entière me prend pour une sorcière, une meurtrière, et je ne dors plus depuis des jours.




Comment j'ai créé le cabinet de tarot de l'Étouffoir ? C'est simple : il a suffit de quatre retenues, trois mots à mes parents, deux bulletins pourris et un mardi après-midi à la fin duquel je me suis retrouvée enfermée dans un placard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires