menu 2

Mes dernières chroniques


samedi 27 novembre 2021

Keleana de Sarah j. Maas

 

Tome 2

Sarah Maas est diplômée de l'Université d'Hamilton. Son premier roman, Keleana, a d'abord été publié en ligne alors qu'elle n'avait que 16 ans. Il a très vite fédéré une communauté de plusieurs milliers de fans sur Internet.
Sarah Maas vit aujourd'hui en Californie du Sud.


Tome 3

Doté de pouvoirs de Fae qu'elle peine à maîtriser, Keleana n'est sûre que d'une chose : elle ne sera plus la marionnette de roi d'Adarlan.

Envoyée en mission loin du royaume, elle est prête à tout pour libérer le monde de sa tyrannie.

Mais seule Maeve, la dangereuse et trouble reine des Fae pourrait apporter les réponses à ses questions et les armes pour défaire le roi. Et cette alliance pourrait coûter cher à Keleana...

La jeune assassineuse parviendra-t-elle, cette fois, à atteindre son but sans y laisser son âme?


Tome 4

Keleana a embrassé sa véritable identité. Elle est Aelin Galathynius, reine de Terrasen, et elle est bien décidée à s’imposer comme telle.

Pour cela, il lui faudra libérer la magie. Et, surtout, délivrer son cousin Aedhion qui croupit dans un cachot du château de verre.

Le moment est venu de rentrer à Rifthold… Mais tant de choses ont changé en quelques mois… D’étranges patrouilles sillonnent les rues de la capitale et les égouts de la ville sont devenus le théâtre d’événements terrifiants. Que prépare le roi ? Et qu’a-t-il fait de Dorian ?

Pour obtenir des réponses à ses questions, Aelin devra renouer avec un vieil ennemi. Et redevenir l’impitoyable Keleana Sardothien…



Tome 5

The long path to the throne has only just begun for Aelin Galathynius. Loyalties have been broken and bought, friends have been lost and gained, and those who possess magic find themselves at odds with those don't.

As the kingdoms of Erilea fracture around her, enemies must become allies if Aelin is to keep those she loves from falling to the dark forces poised to claim her world. With war looming on all horizons, the only chance for salvation lies in a desperate quest that may mark the end of everything Aelin holds dear.

Will Aelin succeed in keeping her world from splintering, or will it all come crashing down?




Tome 6

In the next installment of the New York Times bestselling Throne of Glass series, follow Chaol on his sweeping journey to a distant empire.

Chaol Westfall has always defined himself by his unwavering loyalty, his strength, and his position as the Captain of the Guard. But all of that has changed since the glass castle shattered, since his men were slaughtered, since the King of Adarlan spared him from a killing blow, but left his body broken.

His only shot at recovery lies with the legendary healers of the Torre Cesme in Antica—the stronghold of the southern continent's mighty empire. And with war looming over Dorian and Aelin back home, their survival might lie with Chaol and Nesryn convincing its rulers to ally with them.

But what they discover in Antica will change them both—and be more vital to saving Erilea than they could have imagined.



Tome 7

The Final installment to the Throne of Glass series.

Captured by the Queen of the Fae, Aelin is trapped inside an iron box in a secret location, with seemingly no hope for escape. As she endures months of torture, her friends scatter to different fates. Without Aelin to protect them, soldier Aedion and shapeshifter Lysandra need to defend their homeland at all costs. Also left to forge their own paths in order to change history are Chaol, the witch Manon, and the golden boy Dorian-while Aelin's mate, the fae male Rowan, searches the world over for his lost love.

As Aelin gathers the strength to save herself and fight the ultimate battle of her life, all of their destinies hang in the balance. Some ties will bond even tighter together, others will be severed forever, and mysteries will be revealed in this action-packed, heart wrenching series finale.


Sarah Maas est diplômée de l'Université d'Hamilton. Son premier roman, Keleana, a d'abord été publié en ligne alors qu'elle n'avait que 16 ans. Il a très vite fédéré une communauté de plusieurs milliers de fans sur Internet.
Sarah Maas vit aujourd'hui en Californie du Sud.



 



Une série qui m'aura captivée a tel point que j'ai lu en anglais les tomes encore non traduits en français. J'avoue que je n'ai pas profité pleinement des tomes 5, 6 et 7 n'ayant pas une très bonne maîtrise de la langue anglaise.

...L'histoire m'avait trop captivée pour que j'attende des mois voir des années pour avoir la totalité de la série traduite. C'est vrai que c'est souvent le problème quand on commence une série : la longueur entre chaque tome édité peut-être répulsive.


Bref, là n'est pas le sujet de ma chronique. J'avoue que Sarah J. Maas casse un peu les codes du genre avec cette série qui fait évoluer son héroïne d'une manière imprévisible. Elle ne suit pas les trames classiques. Grosso modo, il s'agit d'une héroïne accompagnée d'amis et d'ennemis qui va vivre des aventures qui se finiront à la fin d'une quête initale. Bien sûre, au passage elle tombera amoureuse du bel âtre de l'histoire...


Sauf que Keleana ne suit pas ce shéma .


Enfin, elle a des amis, des ennemis, une quête, des aventures et un bel âtre mais tout ça est présenté d'une manière totalement atypique.


En grande partie parce que le personnage est lui même la quête. C'est son destin qu'elle découvre tout au long des 7 tomes. Celui-ci va la forcer à évoluer et à muter. C'est seulement à ce prix qu'elle peut accéder à la victoire.


J'ai adoré Keleana mais aussi presqu'autant les personnages secondaires. Tout m'a embarqué et à chaque tome, j'ai eu le sentiment de revenir à la maison tant je m'étais attachée à eux. L'hsitoire se finit bien avec le 7ème tome mais j'avoue que le 6ème basé uniquement sur Chaol m'a semblé être comme un cheveu sur la soupe.


Hormis cela, la série peut se comparer à du caviar dans le genre. Tous les personnages sont géniaux et je me suis imergée dans cet univers captivant. J'en suis ressortie, totalement convaincue du talent de Mme Maas.


Un livre à lire d'urgence !




Tu me donnes envie de vivre Rowan.

Pas de survivre, pas d'exister.

De vivre.




Bienvenue à la maison, Aelin.

Terrasen.

Et l'odeur du pin et de la neige ... Comment n'avait-elle jamais réalisé que le parfum de Rowan était de Terrasen, de chez lui?

Rowan s'approcha assez pour lui paître l'épaule et murmura:

"J'ai l'impression d'avoir cherché cet endroit toute ma vie



Elle tremblait de la tête aux pieds, et ne pouvait s’empêcher de pleurer, pas quand le poids de Rowan manqua de s’écrasait sur elle, le poids de toutes ces semaines seules.

- « Comment es-tu arrivé ici ? Comment m’as-tu trouvé ? »

Aelin se recula assez loin pour étudier son visage rude assombrit par sa capuche, le tatouage qui ornait son côté et la ligne sinistre de son sourire.

Il était là, il était là, il était là.

- « Tu m’a clairement fait comprendre que mon espèce n’était pas la bienvenue sur ton continent » dit-il.

Même le son de sa voix était un baume, une bénédiction.

- « Alors j’ai voyagé clandestinement sur un bateau. Tu avais mentionné une maison dans les bidonvilles, alors quand je suis arrivé ce soir, j’ai erré jusqu’à ce que je sente ton parfum. »

Il la regarda en l’évaluant de son œil sans faille de guerrier, la bouche serrée.

- « Tu as beaucoup à me dire » dit-il et elle hocha la tête.

Tout…elle voulait tout lui dire. Elle l’agrippa plus fort, savourant les muscles ferme de ses avant bras, sa force si particulière. Il repoussa une mèche de ses cheveux, ses doigts calleux grattant contre sa joue, lui offrant la plus douce des caresses. Sa délicatesse lui fit étouffer un nouveau sanglot.

- « Tu n’est pas blessée » dit-il doucement. « Tu es en sécurité ? »

Elle hocha de nouveau la tête et enfouit son visage dans sa poitrine.

- « Je croyais t’avoir donné l’ordre de rester à Wendlyn.»

- « J’avais mes raisons, mais vaux mieux en parler en sécurité. » répondit-il sous sa capuche. « Tes amis à la forteresse te passe le bonjour, au fait. Je pense que ça leurs manquent d’avoir une servante de cuisine en plus. Surtout a Luca, surtout le matin. »

Elle ri et le serra à nouveau. Il était là, pour de vrai. Ce n’était son imagination, l’un des rêves fou qu’elle avait eu et-

- « Pourquoi pleures-tu ? » demanda t-il en essayant de la repousser assez loin pour pouvoir lire sur son visage à nouveau.

Mais elle le tenait si fort qu’elle pouvait sentir ses armes a travers ses vêtements. Tout irait bien tant qu’il serait avec elle, même si ça devenait un enfer.

- « Je pleure » renifla-t-elle « parce que tu pue tellement que ça me met les larmes aux yeux. »

Rowan laissa échapper un éclat de rire qui fit taire toute la vermine de la ruelle. Elle s’éloigna enfin, faisant un grand sourire.

- « Prendre des bains n’est pas une option pour les passager clandestin » dit-il, la libérant seulement pour lui caresser le bout du nez.

Elle le poussa d’un geste taquin, puis il jeta un coup d’œil dans la ruelle où Nesryn et Aedion les attendaient. Il surveillait probablement chaque mouvement qu’ils faisaient. Et s’il les avait repérer un quelconque menace pour sa sécurité, ils seraient déjà morts il y a quelques minutes.

- « Tu vas juste les faire attendre là tout la nuit ? »

- « Depuis quand es-ce que tu te soucis des bonnes manières ? »

Elle passa un bras autour de sa taille, ne voulant pas le lâcher de peur qu’il ne se transforme en vent et disparaisse. Il passa sont bras solide et décontracté autour de ses épaules alors qu’ils se rapprochaient des autres.

Si Rowan se battait contre Nesryn ou même Chaol, il n’y aurait même pas de quoi appeler ça un combat. Mais Aedion… Elle ne l’avait encore jamais vu se battre, et d’après le regard de son cousin sur Rowan elle se demanda si Aedion s’interroger aussi sur l’issus d’un éventuel combat. Rowan se raidit légèrement sous sa prise.

Aucun des deux hommes ne baissa les yeux alors qu’ils s’approchaient.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires