menu 2

gfMes dernières chroniques

jeudi 26 février 2015

Jane Eyre adaptation télévisée de la BBC (2006)






Année de création :2006
Créateur : Susanna White
Statut : production achevée
Nationalité: britannique
Genre : Drame, classique
Nombre d'épisodes : 4
format : 60 minutes
D'après l'oeuvre de Charlotte Brontë "Jane Eyre "





Jane Eyre, pauvre et orpheline, passe une enfance malheureuse auprès de sa tante, de ses cousines, Eliza et Georgiana, et de son cousin John Reed dont elle est le souffre-douleur. À dix ans, elle est envoyée à Lowood, la sinistre institution charitable pour jeunes filles désargentée que dirige le révérend Brocklehurst. Elle y reste huit ans, d'abord comme élève, puis comme maitresse, ayant survécu à l'épidémie qui a emporté sa seule amie, Helen Burns.

À la recherche d'un autre emploi, elle reçoit de Mrs Fairfax, intendante à Thornfield Hall, la proposition de devenir gouvernante d'Adèle, une petite française, pupille du maître des lieux, Mr Rochester. Ce dernier est rarement présent, lui dit-on. Elle le rencontre cependant, un jour de brouillard, alors qu'elle marche sur un chemin boueux et, qu'arrivant à cheval, il dérape et se foule la cheville dans sa chute. La traitant de sorcière, il l'accuse d'avoir fait tomber son cheval, mais elle l'aide à se remettre en selle. C'est un homme sombre et brusque, sarcastique et d'humeur fantasque, mais il semble l'apprécier et se livre peu à peu à des confidences. Elle se met à l'aimer et à rêver…

Thornfield a des secrets : une étrange lingère, Grace Poole, vit au troisième étage de la tour et on entend parfois un rire démoniaque dans les couloirs. Une nuit, effrayée par des bruits bizarres, Jane va jusqu'à la chambre de Mr Rochester et a juste le temps de l'aider à quitter son lit en feu. Le lendemain, il part chez des amis et en revient au bout d'une quinzaine en nombreuse et gaie compagnie. Il semble courtiser la belle et dédaigneuse Blanche Ingram, mais tient à ce que Jane les rejoigne au salon tous les soirs. Un matin, il s'absente pour la journée. Une mystérieuse bohémienne vient dire la bonne aventure aux dames de l'assistance et réclame à voir aussi Jane, qui découvre alors qu'il assistait, caché, à tous les entretiens ; lorsqu'elle lui apprend qu'un certain Mason vient d'arriver des Antilles pour le voir, il en est bouleversé mais refuse de s'expliquer. La nuit suivante il l'emmène discrètement au troisième étage, pour soigner Mason, blessé, que le docteur Carson vient chercher avant le lever des invités.

Apprenant que sa tante est mourante et la réclame, Jane demande la permission d'aller la voir. Il la lui accorde avec réticence. Elle retourne dans la maison de son enfance ; son cousin, criblé de dettes s'est suicidé, sa tante, ruinée, lui avoue qu'elle a fait croire à John Eyre, qui, fortune faite, voulait accueillir sa nièce Jane à Madère, que celle-ci était morte du typhus à Lowood. Lorsqu'elle retourne « chez elle », Thornfield est en train de se vider de ses invités. Un jour, dans les jardins, Rochester demande à Jane de l'épouser ; un orage éclate et le marronnier sous lequel ils se tenaient est frappé par la foudre.

Deux nuits avant le mariage, Jane est effrayée par une apparition qui vient déchirer son voile de mariée. La cérémonie est interrompue par un homme de loi, Mr Briggs, qui annonce un empêchement : la femme de Mr Rochester est toujours vivante, Mason, son frère, peut en témoigner. Rochester emmène alors tout le monde à Thornfield, au troisième étage de la tour où on découvre Bertha Mason, la folle que son père lui a fait épouser, enfermée là depuis dix ans. Jane, au petit matin, s'enfuit le plus loin qu'elle peut. C'est le seul moyen qu'elle a trouvé pour échapper à l'amour, devenu illicite, de l'homme qu'elle aime. Une diligence la dépose à Whitcross, dans une lande inconnue où elle erre plusieurs jours, avant d'être découverte, mourant de faim, par le pasteur du village, St. John Rivers, et hébergée par ses sœurs, Mary et Diana.


Ils sont pauvres, leur père vient de mourir et leur oncle les a déshérités. Pour eux, elle est Jane Elliot. St John lui trouve un poste d'institutrice de village, puis découvre qu'elle s'appelle Eyre et lui apprend que c'est elle qui hérite de leur oncle John. Bien plus heureuse de se découvrir une famille qu'une fortune, elle va la partager avec ses cousins. Il veut être missionnaire et la presse de l'épouser pour l'accompagner. Sur le point de se laisser convaincre, elle entend une voix bien connue qui l'appelle et décide, avant d'accepter, de chercher à savoir ce qu'est devenu Mr Rochester.

En arrivant à Thornfield elle découvre une ruine incendiée. Un témoin de la tragédie lui raconte ce qui s'est passé deux mois après sa fuite : l'incendie allumé par la folle, sa mort, le départ de Mr Rochester pour Ferndean. En y arrivant, elle découvre qu'il est aveugle et déprimé, mais sa venue lui redonne le goût de vivre.

La dernière scène montre tous les personnages réunis dans le jardin d'une belle demeure, posant pour la peinture d'un portrait de famille.


Source : wikipédia




          
   Ruth Wilson
  Toby Stephens








...Coup de cœur...
 GIF COEUR

C'est du lourd pour les passionnés. Une valeur sûre que j'ai regardé d'une traite en poussant mes petits soupirs de cœur guimauve. Toby Stephens est Mmmmmmh. Je crois que je suis tombée amoureuse de lui comme Jane qui d'ailleurs est magnifiquement jouée.



Un sans faute pour cette série de la BBC.

À déguster



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires