menu 2

gfMes dernières chroniques

samedi 13 février 2016

Le Casse de Janet Evanovich



      Durant les cinq dernières années, le seul nom qui a intéressé Kate O'Hare, agent spécial du FBI, est celui de Nicolas Fox...



    Durant les cinq dernières années, le seul nom qui a intéressé Kate O'Hare, agent spécial du FBI, est celui de Nicolas Fox, escroc international sur lequel elle voudrait bien mettre la main, dans tous les sens du terme. Audacieux, bel homme, et dangereusement charmant, Nicolas Fox est un escroc-né, connu pour ses fraudes élaborées contre des gens très haut-placés. Pour Nick, il n'y a rien de plus excitant que d'être poursuivi par une jolie femme...
    Même si elle veut le mettre derrière les barreaux. Et alors qu'il semblerait que Nicolas Fox ai été capturé pour de bon, il réussit la plus grande escroquerie de sa carrière : convaincre le FBI de l'embaucher pour travailler aux cotés de Kate O'Hare. Mais faire équipe pour arrêter un banquier corrompu qui se cache sur une île privée d'Indonésie va mettre à rude épreuve la patience de Kate et les compétences de Nick.
    Leur routine sera faite de courses-poursuites, de pirates et de Toblerone...s'ils ne s'entre-tuent pas avant.

    Américaine, Janet Evanovich est originaire du New Jersey. Au terme de quatre années d'études en arts plastiques, elle renonce à la peinture et commence à écrire, tout en travaillant comme secrétaire intérimaire.
    En 1994, elle publie son premier roman policier, La prime, qui est immédiatement salué par la critique et plébiscité par le public. On retrouve son personnage de chasseuse de primes, Stéphanie Plum, dans Deux fois n'est pas coutume (1996). La série de ses aventures est traduite en onze langues et connaît un succès mondial.
    Janet Evanovich est mariée et mère de deux enfants ; elle vit à la campagne dans le New Hampshire.

- Lecture finie - 

de m'avoir permis de découvrir ce livre dans le cadre de l'opération Masse Critique


C'est un vrai plaisir que de retrouver la plume pétillante de Janet Evanovitch.

La recette de son livre tient en trois ingrédients :
romance 
policier
humour
 Afficher l'image d'origine
    mais le tout donne quelque chose de très savoureux.

Kate O'Hare a la justice chevillée au corps. Membre du FBI, elle est l'intégrité personnifiée. Elle pourchasse sans répit celui qui représente le diable en personne de Nicholas Fox, un voleur qui lui file a chaque fois entre les doigts. Ce jeu du chat et de la souris a créé un forme de relation entre ces deux là. Ils s'observent depuis longtemps avec curiosité comme on pourrait observer un animal rare, exotique.
Malheureusement pour Nicholas Fox sa vie de voleur va prendre un virage surprenant mais qui ne sera pas forcément pour lui déplaire puisqu'il sera amené à collaborer avec son dragon de la justice préférée.

Résultat de recherche d'images pour "Tim DeKay"Afficher l'image d'origine 
Voici le postulat de départ des aventures improbables de ce flic et de ce voleur. L'intrigue m'a énormément fait pensé à la série TV, FBI : duo très spécial et le personnage masculin à Matthew Bomer. Oui j'ai oublié de vous dire que Nick est un voyou sexy en diable. Après, la comparaison télévisuelle s'arrête là puisque l'agent du FBI est ici campé par une femme sexy ce qui n'est pas le cas de la série policière. Voyez par vois-même...



D'ailleurs cette collaboration est la touche glamour de ce romantic suspense. Quand je parlais du jeu du chat et de la souris et bien il s'agit bien aussi de séduction même si ce premier opus ne joue pas trop cette carte, malheureusement. La romantique que je suis aurait bien aimé que cet aspect soit plus exploité. Il y a cependant des scènes entre ces deux-là drolissimes au possible. Car il faut dire que la tactique de Nick pour interpeller l'agent O'Hare est de la provoquer ce qui donne de très bons moments au livre.

Quant à l'intrigue policière, elle nous permet de passer un bon moment avec un méchant pas vraiment méchant mais plutôt benêt. Elle permet à Kate et Nick de monter un « combine » pour faire tomber cet escroc. Les deux compères sont aidés par des associés qu'on retrouvera certainement dans les autres opus de la série si on suit le cheminement des autres séries de Janet Evanovitch et la mise en place des personnages secondaires.

On ne peut pas parler d'un livre de cette auteure sans parler de sa touche « d'humour » si singulière qui est un incontournable chez elle. On a des scènes qui nous donnent le sourire aux lèvres de façon irrépressible presqu'à chaque chapitre. Je me rappelle de livres comme ceux avec Stephanie Plum complètement loufoques ce qui n'est pas le cas ici mais ça reste un élément tout de même incontournable dans son cahier des charges.


Le livre comporte cependant des longueurs. Il faut dire que c'est le premier tome d'une série. Il prend donc le temps de poser certains choses au détriment peut être du rythme du récit.

- Bref -
Un premier tome qui propose une belle comédie romantique policière.

2 commentaires:

  1. je pense que je vais apprécier ce livre car j'adore l'auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment dans la lignée de Stephanie Plum en un peu moins loufoque mais toujours aussi amusant.

      Supprimer

Laissez vos commentaires