menu 2

gfMes dernières chroniques

samedi 7 octobre 2017

C'est toi le chat de Laura Trompette




- Qu'est-ce qui vous rend si malheureuse, Luna ?
- La vie... Elle est chienne par moments.




Lorsqu'un chat sans domicile, écœuré par les enfants, entre en collision avec Paul, veuf, et sa fille, Louise, c'est le début d'une aventure rocambolesque. Le caractère bien trempé du Poilu, la différence de Louise et les fêlures de Paul feront-ils bon ménage ? Chahutés mais jamais vaincus, nos héros prouvent que rien n'est immuable tant que l'on est vivant.



Née en 1987, Laura Trompette a travaillé comme journaliste et social media manager avant de créer son agence de communication digitale. Elle est l’auteur de Ladies’ Taste et Ladies’ Secret (Hugo&Cie, 2015), considérés comme les premières « romances new adult à la française ».



C'est l'histoire d'un chat abandonné,
d'un veuf inconsolable et
de sa fille.
Le Poilu (Harold), Paul et Louise.

C'est une jolie histoire racontée d'un point de vue originale puisqu'Harold a droit au chapitre. Ce chat imbu de lui-même se trouve abandonné par ses anciens maîtres. Il arrive bien malgré lui dans un nouveau foyer ou le malheur s'est installé. Paul n'arrive pas à abandonner sa femme qui est pourtant décédée de manière brutale depuis plusieurs mois. Il n'arrive pas à « refaire » sa vie. Face à son chagrin, il n'arrive pas non plus à comprendre la manière dont sa petite fille fait face à son deuil. Tout ça c'était avant l'arrivée du Poilu...

Il s'agit du premier livre de Laura Trompette que je lis. J'ai été charmé par sa plume : élégante et pétillante. J'ai trouvé très réussi sa manière d'aborder des sujets lourds comme le deuil. Le fait que la narration passe par le regard de ce chat qui devient un personnage à part entière est vraiment bonne. On en vient à le considérer comme un individu.

On a vraiment l'histoire d'un retour à la vie sans effet outrancier mais avec une magie du quotidien qui m'a fait penser à certains moments à l'univers d'Anna Gavalda. La vie n'est pas forcément heureuse :

« - Qu'est-ce qui vous rend si malheureuse, Luna ?
  • - La vie... Elle est chienne par moments. »
L'auteure montre simplement le challenge que relève ces « victimes de la vie ». J'ai été touché par cette sensibilité qui n'use jamais du larmoyant. Il y a de l'énergie chez Paul, Louise et même le Poilu. Ils s'accrochent à la vie. Ils sont aidés par des personnages secondaires tout aussi réussis qui les poussent à sortir de leur coquille.
Attention, il n'y a pas que le sujet du deuil qui est abordé. Il y a l'amitié, l'amour et surtout une dose massive d'humour portée par ce chat un brin mégalomane.




Bref, un livre qui sort des sentiers battus par sa narration originale. Une très belle histoire de vie, de mort, d'amitiés et d'amour abordée comme une tranche de vie poétique.
A découvrir !



Il y a des gens qui ne nous atteignent jamais et d'autres qui nous percutent en quelques minutes.






La réciproque, c'est très intime. Plus que le tutoiement. La réciproque crée des ponts entre les gens, les coeurs, les âmes. On se figure qu'elle est nécessairement positive. Qu'elle raconte une histoire. Ou la tisse.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires