menu 2

gfMes dernières chroniques

dimanche 15 octobre 2017

La Cité des Ténèbres, Les Origines, Tome 2 : Le Prince Mécanique de Cassandra Clare

Éditeur : PKJ
Sortie : 2 janvier 2014
576 pages



Viens à moi dans mes rêves, ainsi Durant le jour j'irai mieux. Alors la nuit fera plus que payer Le désir désespéré du jour.
Matthew Arnold, « Désir »







 
Dans le magique underworld d'un Londres à l'époque Victorienne, Tessa Gray a finalement trouvé la sécurité auprès des Shadowhunters. Mais cette sécurité ne pourrait être que passagère lorsque des forces sans scrupules au Clave complotent afin de voir sa protectrice, Charlotte, remplacée à la direction de l'Institut. Si Charlotte perd sa position, Tessa se retrouvera à la rue et deviendra une proie facile pour le mystérieux Magister, qui veut utiliser les pouvoirs de Tessa à des fins démoniaques.

Avec l'aide du séduisant, mais autodestructeur Will et du profondément dévoué Jem, Tessa découvre que la guerre que mène le Magister aux Shadowhunters est vivement personnelle. Il les rend responsable d'une vieille tragédie qui a bouleversée sa vie. Pour déterrer les secrets du passé, le trio se lance dans un voyage qui les amènera d'un brumeux Yorkshire où se trouve un manoir qui cache des horreurs indicibles, aux tréfonds de Londres où une salle de bal enchantée fera découvrir à Tessa que la vérité sur sa filiation est bien plus sinistre que ce qu'elle avait imaginé. Lorsqu'ils rencontrent un clockwork demon porteur d'un avertissement pour Will, ils réalisent que le Magister lui-même est au courant de chacun de leurs faits et gestes, et que l'un des leurs les a trahi.

Le cœur de Tessa penche de plus en plus vers Jem, mais son désir pour Will, malgré ses sombres travers, continue de la troubler. Mais quelque chose est en train de changer en Will, les murs qu'il a construit autour de lui s'effondrent. Trouver le Magister pourra-t-il libérer Will de ses secrets et aider Tessa à savoir qui elle est et ce pourquoi elle est née ?

Alors que les trois amis sont poussés vers le péril par la vérité et leur dangereuse recherche du Magister, Tessa apprend que lorsque amour et mensonges se rencontrent, ils peuvent corrompre le plus pur des cœurs.

Source :Althea


 

Cliquez sur la couverture pour accéder à l'article.
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2017/04/la-cite-des-tenebres-les-origines-tome.html

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2017/08/la-cite-des-tenebres-les-origines-tome.html


 


Cassandra Clare (un pseudonyme ) est née de parents américains à Téhéran. Elle est une journaliste new-yorkaise. Elle a beaucoup voyagé dans sa jeunesse et lu un nombre incroyable de romans d'horror fantasy.

Cassandra Clare s'est faite connaître en écrivant deux fan fictions de qualité, l'une située dans l'univers du Seigneur des Anneaux et l'autre dans celui d'Harry Potter. 

 



- Lecture finie -


Je ne sais pas comment je vais faire pour ne pas me jeter sur le troisième tome.
Un énooooorme coup de cœur !

Une série qui dépasse largement la série originelle dont elle est le spin-off. Rient n'est à jeter. Tout est parfait....


On retrouve Tessa. La situation est loin d'être idéale pour elle et ses amis Shadowhunters. Est-ce que je vous parle plus de l'histoire ? Cela va être difficile dans faire de spoilers ? Disons que notre série, Les Origines se déroule en trois actes. Ici, certains obstacles sont abattus pour laisser la place à d'autre encore plus importants.

Attention, il va falloir gérer sa frustration parce que c'est un livre sans temps morts mais hautement éprouvant pour les nerfs.
On veut retirer à Charlotte sa fonction de directrice après son « semi-échec » qui clôt le tome précédent. Bien sûre, elle pourra compter sur le soutien de Tessa, Will et Jem. Pour atteindre leur objectifs et sauver l'institut; ils devront surmonter beaucoup de danger.

La trame de l'histoire est vraiment maîtrisée et on est scotché en attendant de connaître le fin mot de cette histoire. Et puis on s'attache de plus en plus à nos personnages et aux épreuves qu'ils traversent. Tessa, Jem et Will, c'est un triangle exceptionnellement bien maîtrisé. Moi qui ne suis pas adepte du genre, je dois dire que j'ai révisé ma copie avec celui de Cassandra Clare. Mon émotimètre a frôlé la surcharge....

Je dois dire aussi que j'aime beaucoup le style de l'auteure. Elle a un je ne sais quoi qui accroche le lecteur à ces mots. De plus la traduction est ici de qualité...donc je n'ai pas boudé mon plaisir.

Bref, tout est parfait pour moi dans ce livre :
Il est magnifique ! La couverture est superbe. Je l'ai acheté sans trop me faire prier...
L’histoire maîtrisée et sans temps morts vous fera vivre un moment intense de lecture.
L'univers steampunk a trouvé un écrin qui met vraiment en valeur ce genre.
La romance rendra toute chose les romantiques...

Je vous le conseille à 200% !



Les mains tremblantes, Tessa glissa une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle s'en voulait d'être à ce point troublée par Will. Elle savait ce qu'il pensait d'elle. A ses yeux, elle ne valait rien. Et pourtant, un seul de ses regards la faisait frémir de haine et de désir. C'était comme un poison qui s'insinuait dans ses veines, et dont Jem était le seul antidote. Il fallait qu'il soit présent pour qu'elle se sente en sécurité.



Viens à moi dans mes rêves, ainsi Durant le jour j'irai mieux. Alors la nuit fera plus que payer Le désir désespéré du jour.
Matthew Arnold, « Désir »


Tout au long de ma vie, j'ai appris à aimer. A cette heure, mon suprême art est d'exprimer Et prouver ma passion. Est-ce le ciel ou l'enfer ? Elle ne voudra pas m'offrir le ciel ? Oh ! Que faire ?
Robert Browning, « Une manière d'aimer »



Trahison jamais ne prospère. Pourquoi ?
Parce que si elle prospère, nul ne la nomme trahison.
Sir John Harrington


 Vous et moi, Tess, nous sommes semblables. Nous vivons par et pour les mots. Ce sont les livres qui m'ont permis de continuer à vivre. C'est grâce à eux que je me suis senti moins seul. Je pouvais être honnête avec eux et ils me le rendaient bien. A la lecture de vos lettres, j'ai compris que vous vous sentiez seule, vous aussi, et que vous aviez parfois peur, mais que vous ne manquiez jamais de courage. J'ai découvert votre vision du monde avec ses couleurs, ses textures, ses bruits, et vos pensées, vos espoirs, vos rêves, vos sentiments. J'avais l'impression de rêver, de penser et de ressentir avec vous. J'avais les mêmes rêves, les mêmes désirs... et j'ai compris alors que je ne voulais qu'une chose, être avec la jeune fille qui avait écrit ces lettres. Je vous ai aimée dès l'instant où je les ai lues. Et je vous aime toujours.


— Ce que vous avez enduré en aurait tué plus d'un. Vous avez toujours cru que vous n'étiez pas digne d'être aimé, le fait qu'ils restent en vie étant une preuve suffisante à vos yeux. Mais Charlotte vous aime. Henry vous aime aussi, ainsi que Jem et votre famille. Ils vous ont toujours aimé, Will Herondale, car malgré tous vos efforts, vous n'avez pas pu dissimuler le bien qui vous habite.
Comme il levait la tête vers elle, elle vit les flammes de la cheminée se refléter dans ses iris bleus.
— Et vous ? M'aimez-vous ?
Elle enfonça ses ongles dans la paume de ses mains.
— Will...
Il lui jeta un regard vide, comme s'il voyait à travers elle.
— M'aimez-vous ?
— Je... Jem avait raison depuis le début. Vous valez mieux que ce que je croyais, et je vous présente mes excuses. Car si vous êtes vraiment tel que je vous vois maintenant, alors vous n'aurez aucun mal à trouver celle qui occupera la première place dans votre cœur, Will, mais je...
Il étouffa un ricanement.
— Croyez-le ou non, mais ce n'est pas la première fois que j'entends ces mots dans votre bouche.
Elle secoua la tête, perplexe.
— Will, je ne...
— Vous ne pourrez jamais m'aimer, la coupa-t-il d'une voix atone, et comme elle ne répondait pas, il frissonna.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires