menu 2

Mes dernières chroniques

Les Gangs de Boston, Tome 1 : Le Corbeau d' A. Zavarelli


 
C’est un tueur. Un gangster.
Le dernier homme au monde avec qui je voudrais être. Je refuse de perdre la tête uniquement parce qu’il est canon, irlandais et qu’il a un accent délicieux.
C’est l’une des seules pistes dans la disparition de mon amie et je ne lui fais pas confiance.
Alors, avec Lachlan Crow, j’ai établi des règles strictes :
1. Garder la tête froide et ne pas me laisser déconcentrer.
2. Faire le nécessaire sans jamais oublier pourquoi je suis là.
3. Ne jamais, au grand jamais, tomber amoureuse de lui.
Quatrième et dernière règle ?
Abandonner toute ligne de conduite. Parce qu’avec la mafia irlandaise, aucune règle ne s’applique.
Ce devait être temporaire, mais maintenant Lachlan estime qu’il me possède. Il me dit qu’il ne me laissera pas m’en aller.
Et je le crois.

 


C'est un énoooorme coup de cœur pour moi. Je ne suis pas adepte de la Dark Romance qui prête trop au dark et pas assez à la romance à mon sens mais avec Zavarelli, elle y distille ce qu'il y a de mieux. C'est à dire des personnages sombres, violents mais qui au final finissent par tomber amoureux et ça donne une histoire où la passion est l'élément clé.

Bref, j'adore !

Tous les tomes sont bons et celui-ci ne fait pas défaut. Il ouvre avec brio la série. Lachlan est une BBF top ! C'est un lion à l'état sauvage et l'héroïne va avoir beaucoup de mal à le côtoyer sans être blessé. C'est le jeu avec ces Irlandais so sexy...

Franchement, j'ai lu 6 tomes de la série et ils sont tous excellents dans leur genre. Zavarelli est vraiment une auteure qu'il faut absolument lire !



Certains hommes amènent leurs femmes au cinéma, faire les boutiques ou dîner au restaurant. Le mien ? Il m'emmène dans une salle de boxe. Et je souris comme une débile quand nous entrons.
- Tu vas te battre contre moi ? je demande.
Il éclate de rire.
- Si ça peut te faire plaisir, ma jolie.
- Et tes blessures.
Il me regarde d'un drôle d'air et quelques-unes de ses gars ricanent.
- Ne m'insulte pas, Mack.
Je souris en secouant la tête.


Est-ce que tu travailles pour les flics ?
Je blêmis à cette accusation.
Non.
Alors, prouve-le ! me dit-il sur un ton de défi.
Je soupire. Bien sûr, c'est un test. Il veut me mettre mal à l'aise afin de voir comment je réagirai.
Je ne vais pas te sucer pour avoir un boulot. Je ne suis pas désespérée à ce point.
Il arque un sourcil tandis que ses doigts continuent à me brûler la peau. Comment un homme peut-il dégager une telle chaleur ?
Je n'ai pas dit ça, répond-il.
Alors, qu'est-ce que tu veux ?
Un baiser.
Un baiser ? Je ne m'attendais pas du tout à ça.
Et c'est censé prouver que je ne suis pas flic... comment ça ?
  • J'ai mes méthodes.
Tôt ou tard, il va se rendre compte que je l'ai trahi. Tôt ou tard, il comprendra que tout était un mensonge. Et il me détesteras.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos commentaires