menu 2

Mes dernières chroniques


jeudi 11 février 2021

All Saints High, Tome 1 : Dirty Devil de L.J. Shen

 


 

Il fera tout pour assouvir sa vengeance… et son désir

Daria est capitaine des pom-pom girls. Miss Popularité. Celle qui fait la loi à All Saints High, celle qu’on admire et qu’on redoute. Derrière cette façade, nul ne suspecte le secret dévastateur qui la ronge, et c’est très bien comme ça. Seulement, son trône de reine du lycée menace de s’effondrer lorsque Penn revient dans sa vie…

Penn est le capitaine de l’équipe de foot du lycée ennemi, celui où vont tous les rebuts de la société. Penn est sexy, rancunier, et prêt à tout pour briser Daria. Même à jouer avec le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre. Depuis la tragédie provoquée par leur premier baiser, il y a quatre ans, il prépare sa vengeance. Et l’occasion rêvée de l’assouvir se présente lorsqu’il est placé en famille d’accueil… chez Daria.




L.J. Shen s’est imposée dès son tout premier roman comme une voix incontournable de la romance New Adult – un succès confirmé dès la parution de Vicious qui s’est immédiatement hissé en tête de tous les palmarès de vente. Quand elle n’écrit pas, L.J. Shen est une véritable badass (comprendre qu’elle aime passer du temps avec sa famille et ses amis dans sa Californie d’adoption, regarder ses séries préférées ou lire un bon livre). 

 



Mais comment fait cette auteure pour pondre d'aussi belles romances qui sont à CHAQUE fois des coups de cœur! Alors certes, il y en a qui me scotche et qui sont dans mon top ten des plus belles romances (je parle de Vicious : un beau salaud sexy qui fait baver...) mais même les autres sont très très très bonnes.


Pour Dirty Devil, L.J. Shen met la barre très haut avec ce premier tome. Je suis d'autant plus enthousiaste que je m'attendais à n'apprécier que moyennement. J'avoue que le lycéen sexy , ne me fait plus rêver - vu mon âge (non, je ne vous le dirais pas!). Mais franchement quand l'histoire est belle, on se fiche de l'âge du héros. Et là cela a été vraiment le cas. Je n'avais pas envie de découvrir les enfants de la série Sinners, cela ne parlait pas à ma romantique intérieur. Je dirais même que cela l'effrayait. Et pourtant....


Le truc avec L.J. Shen c'est qu'elle propose des héros sexys mais pas que...Ils sont attachants et leur évolution tout le long de l'histoire fait que ce trait devient quasi incontrôlable.

Penn déteste Daria qui d'une certaine manière à bousiller sa vie. C'est l'archétype de la peste riche et superficielle. Sauf que l'auteure propose une héroïne qui se déteste également... C'est une peste ; il n'y a pas d'atténuation de ce côté-là quand on la connaît. Oui mais...elle est aussi tout plein d'autres choses.


Franchement, les personnages mais encore plus leur histoire m'ont totalement captivé. La romance est parfaite. Elle est de celle qu'on dévore du début à la fin. Les personnages ont un charisme de fous. La construction du récit rend celui-ci addictif du début à la fin.


Donc oui, Dirty Devil est un excellent L.J. Shen que vous ne devez pas louper si vous aimez cette auteure. Si ce n'est pas cas, vous pouvez la découvrir ici avec le génial premier tome de sa série All Saints Hight !



C’est au sujet de ma fille ?

Je hausse un sourcil.

Laquelle ?

La biologique, bâtard.

Je souris. Je ne lui mens pas, parce que je n’y arrive pas. Parce qu’il mérite mieux que ça, putain.

On devrait rentrer. Votre femme va s’énerver.

Ma femme est toujours énervée. Elle a deux filles qu’elle ne peut contrôler sous son toit, et elle les aime beaucoup trop pour durcir le ton. Crois-le ou non, Penn, je suis de ton côté. C’est pour ça que je vais te donner un précieux conseil. Ici. Maintenant. Est-ce que tu m’écoutes ? Je cille, dans l’expectative.

Choisis ta sœur.

Monsieur ?

Choisis-la. Ne choisis pas Daria. Tu ne pourras pas lui donner tout ce qu’elle mérite. Et ma fille mérite tout. Pas la moitié. Pas un quart. Et surtout pas de la merde. Laisse-la. À moins, bien sûr… Il s’interrompt et penche la tête pour m’examiner.

J’arrête immédiatement de respirer.

À moins ?

Que tu aimes Daria. Dans ce cas, je ne te permets pas, sous aucun putain de prétexte, de briser vos deux cœurs parce que Sylvia Scully l’a mauvaise.

Je déglutis.




 Je t’ai aimée en secret, et je t’ai aimée ouvertement devant nos deux mondes, et si tu crois que j’arrêterai de t’aimer quand bien même tu mettrais un océan entre nous, tu te trompes complètement. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires