menu 2

gfMes dernières chroniques

mercredi 30 janvier 2019

Une lueur d'espoir de K. A. Tucker








Catherine Wright habite en Pennsylvanie, dans une petite ville où la population atteint tout juste deux mille habitants en dehors de la saison touristique. Elle est serveuse et s'occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu'elle rentre dans le brouillard d'un énième " blind date " organisé par sa patronne et amie Lou, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d'un des occupants avant que le véhicule s'embrase.

Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national. Mais Catherine a déjà eu son heure de gloire quelques années auparavant, et la dernière des choses qu'elle souhaite, c'est d'être à nouveau sous la lumière des projecteurs et de voir son passé ressurgir. Elle ne révèle pas son identité. Et ça marche. Un moment...

Jusqu'au jour où elle trouve l'homme qu'elle a sauvé devant sa porte. Il veut juste la remercier, mais il va bouleverser sa vie.

L'amitié qu'ils ressentent l'un pour l'autre, dès les premiers mots échangés, se transforme peu à peu en quelque chose de plus profond que ni l'un ni l'autre ne s'attendait à ressentir. Un sentiment que Catherine n'est pas certaine de pouvoir gérer, un sentiment auquel elle a du mal à croire... Comment une superstar comme Brett Wadden pourrait-il s'intéresser à une femme aussi normale que Catherine ? Combien de temps avant que cette étincelle qu'elle voit briller dans ses yeux ne s'éteigne ?


 

K.A. Tucker est née dans une petite ville de l'Ontario. Passionnée de littérature, elle publie son premier roman à l'âge de 6 ans. Elle vit aujourd'hui en banlieue de Toronto avec son mari, ses deux filles, et une floppée d'animaux à quatre pattes. 

 

Une romance sans saveur...
Elle lui prépare une assiette et la pose devant lui, à la façon d’une mère poule.
Il lève les yeux sur moi et comprend que je lutte pour ne pas sourire.
- C’est exactement ce que tu fais avec ta fille de cinq ans, hein ? dit-il en souriant.
J’éclate de rie.
Meryl me fait un clin d’œil, puis elle retire ses chaussures à talons de luxe et lui ordonne :
- Mange ! Sinon je te nourris à la petite cuillère comme quand tu avais cinq ans.
Pour la première fois depuis l’accident, je me sens apaisée en voyant l’élégante et puissante Meryl Price traiter son fils comme une mère normale et attentionnée et le beau Brett Madden rechigner à manger des œufs.