menu 2

Mes dernières chroniques

Black Feelings, Tome 1 de Mo Gadarr



 
Si Mandy a voulu devenir professeure de français, c’est certes par passion pour l’enseignement, mais aussi et surtout, pour sensibiliser les jeunes au harcèlement scolaire. Elle-même victime de ce phénomène pendant ses années lycée, elle veut à tout prix éviter qu’il se reproduise.
Cependant, lorsqu’elle découvre que son ancien bourreau est un de ses collègues, tout bascule. Elle s’est fait une promesse : se venger de lui quelles qu’en soient les conséquences.
Elle n’a dès lors plus qu’un objectif en tête : le séduire pour mieux le détruire !




Elle même professeure de français, Mo Gadarr s'est inspirée de son quotidien pour écrire Black feelings sur la plateforme Fyctia. Très vite, les réactions sur le texte ont été vives et c'est en octobre qu'il remporte le concours organisé. Auteure connectée, Mo Gadarr partage son temps entre ses cours, ses corrections et l'écriture sans oublier les réseaux sociaux.
Elle souhaite toujours mêler la Romance à un sujet d'actualité afin de créer un nouveau genre : la Romance engagée.


Je vais faire court : je n'ai pas du tout accroché. C'est un sujet qui n'est pas évident à traiter mais j'ai trouvé que tout m'a semblé glauque avec un côté répulsif. Il n'y a pas de beauté à aucun moment. Ce n'est pas le but direz-vous... Mandy a été traumatisé par ses années lycées mais dans un sens médical. Quand elle retrouve, l'homme qui est pour elle à l'origine de sa chute, elle décide de se venger...
C'est une histoire dure qui ne m'a pas plu. C'était surtout le tome 2 qui me tentait mais je m'étais dit qu'il me fallait ne pas louper le premier opus. Pour le coup, je ne lirai pas la suite....



J’ai envie d’arracher le micro des mains de monsieur Aly et de hurler ce que je pense de ce fumier qui se trouve être mon tuteur. S’ils savaient tous par quoi je suis passée pour cet homme que j’ai aimé dès le premier regard et que j’ai haï à la minute où je l’ai revu, ils le considéreraient différemment. Lui et ses paroles bienveillantes. Lui et ses poèmes bien appris. Lui et sa petite gueule d’ange…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos commentaires