menu 2

Mes dernières chroniques

King of Scars, Tome 1 de Leigh Bardugo




«  Le monstre est en moi, et je suis le monstre. »
SOLDAT. LÉGENDE. SOUVERAIN
Nikolai est roi de Ravka.
Surnommé l’Écorché, Nikolai est un héros de guerre.
Charismatique et visionnaire, c’est sur lui que reposent les espoirs de son peuple.
Pourtant le jeune homme cache un terrible secret.
Une malédiction. Une menace pour son pays.
Nikolai est un monstre.
COMBATTRE OU NOURRIR SES DÉMONS ?
Nikolai devra trouver la réponse à cette question, s’il veut sauver son royaume… et son âme.



Leigh Bardugo est née à Jérusalem, a grandi à Los Angeles et a fait ses études à la prestigieuse université de Yale. Elle assouvit sa passion pour le glamour, les goules et les costumes dans sa deuxième vie de maquilleuse à Hollywood. Elle est également chanteuse du groupe Captain Automatic. Une vie aux multiples facettes pour cette auteure dont Grisha est la première trilogie.




Lecture finie




Je suis assez mitigée. J'ai trouvé l'histoire prenante. Les personnages extrêmement bien mis en place. Pourtant, je dois avouer que je me suis ennuyée car le rythme est inégal et pas assez haletant.
Je n'avais pas à accrocher à Grisha, un autre roman de Leigh Bardugo pour la même raison. Je dois aussi avouer qu'il y a de nombreux personnages qui sont mis sur le devant de la scène. Certains m'ont intéressé beaucoup plus que d'autres et j'ai eu des moments décrochages de ce fait.

Je m'étais laissée tenter par ce roman essentiellement pour la couv' qui est magnifique.
Bref, la série se joue en deux tomes. Je n'en pense pas avoir été assez convaincue pour lire le tome 2 ….sauf si la couverture me fait craquer !






Tu es roi, tu n’as besoin de courtiser personne. C’est à ça que servent ton trône, tes bijoux et ton titre. Et une fois que tu seras marié, ta reine deviendra ton alliée.
Ou elle s’enfuira en hurlant et ira raconter à son papa que j’ai commencé par lui embrasser le lobe pour finir par lui arracher l’oreille. Elle pourrait déclencher une guerre.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos commentaires