menu 2

gfMes dernières chroniques

Murena - La série - de Jean Dufaux et Philippe Delaby






Tome 1
" Il était d'un naturel féroce et sanguinaire qui se trahissait dans les moindres choses comme dans les grandes... dans tous les combats de gladiateurs donnés par lui ou quelqu'un d'autre, il faisait égorger même ceux qui tombaient par hasard pour observer leur visage quand ils expiraient."


Tome 2
octobre 54. L’empereur Claude est mort dans la nuit. Grâce aux intrigues d’Agrippine, Néron est prêt à monter sur le trône. Le Préfet du Prétoire Burrus, un agent à leur solde, a convaincu la plupart des soldats, tandis qu’une gratification substantielle permet de rallier les hésitants. Néron n’a plus qu’à paraître devant les Prétoriens enthousiastes pour être proclamé Imperator. Avec l’aide du philosophe Sénèque, ami intime d’Agrippine, l’acte de ratification du Sénat n'est plus qu'une formalité.
Le nouveau César, n’a alors que dix-sept ans. Il règne, mais le pouvoir est en réalité aux mains de sa mère. La question c’est : pour combien de temps encore ? Car la véritable nature de Néron se révèle petit à petit : «Son libertinage, sa lubricité, sa profusion, sa cupidité et sa cruauté se manifestèrent graduellement et d’une façon clandestine, comme dans l’égarement de la jeunesse.
Et pourtant, même alors, personne ne pu douter que ces vices n’appartinssent à son caractère plutôt qu’à son age.» (Suétone, Vie des douze Césars, XXVI ). 
 

Tome 3
Britannicus, le fils de Claude et de Messaline, est mort. S’agit-il d’un empoissonnement ou d’une mort naturelle? Le doute persiste, mais Néron n’en demeure pas moins l’unique héritier de l’empire.
Au Palatin, deux clans ennemis se sont formés autour d’Agrippine et de son fils. En effet, depuis la mort de Britannicus, un abîme de haine et de suspicion les sépare. Et si l’un et l’autre bénéficient encore de la faveur du peuple romain, on sent qu’une tragédie se prépare dans les coulisses du pouvoir.
Parallèlement, le complot qui avait entraîné la mort de Lollia Paulina, la favorite de l’empereur Claude, prend toute sa dimension. Murena, son fils, aveuglé qu’il était par sa soif de vengeance et son amitié pour Néron, réalise seulement qu’on s’est joué de lui. Il est désormais décidé à trouver lui-même l’assassin de sa mère. Alors, il se pourrait bien que la petite histoire rejoigne la grande.

Tome 4
Quatre ans ont passé depuis la mort de l’empereur Claude et l’avènement de Néron. Entre le jeune César et sa mère se joue le dernier acte pour s’accaparer le pouvoir. L’un et l’autre sont prêts à tout pour arriver à leurs fins, même à la pire des ignominies. Et tandis qu’Agrippine s’apprête à ouvrir sa couche à son propre fils; l’ombre des crucifiés plane comme une menace sur l’empire.
Pendant ce temps, Néron se cherche de nouveaux alliés. Poussé par Acté sa concubine, il se décide à rappeler Murena auprès de lui. Son ancien ami accepte à la condition que l’empereur lui livre le meurtrier de Lollia Paulina, sa mère.
Un marché qui convient parfaitement à Néron puisque le criminel n’est autre que Draxius, l’esclave attaché à la sécurité d’Agrippine. L’heure de la vengeance a enfin sonné !


Tome 5
La suite des intrigues romaines avec un Néron de plus en plus fou et une courtisane qui intrigue pour avoir les faveurs de l'empereur en éliminant les obstacles qui peuvent la gêner. Le monde romain est superbement décrit et on peut se demander comment la pratique du pouvoir pouvait fonctionner au milieu de toutes ces intrigues politiques et cette débauche orgiaque ou tous les excès étaient permis tant sexuellement que mentalement.
C'est impressionnant de voir comment un peuple, par lâcheté ou par intérêt, a pu amener un homme à se prendre pour un dieu et à se comporter comme tel dans toutes ses décisions.
A notre époque, un tel homme ne pourrait pas agir de la sorte même si parfois les gens peuvent avoir tendance à idolâtrer certains artistes par exemple.


Tome 6
Massam, l’esclave chargé des basses oeuvres de l’impératrice Poppée, a reçu l’ordre d’exterminer le gladiateur Balba, l’ami de Lucius Murena, et sa compagne Evix qui osa vaincre Néron à la course de chars. Déterminés à venger l’assassinat de Britannicus, ils sont considérés comme de dangereux ennemis de l’empereur. Les deux colosses finissent par s’affronter et Balba l’emporte sur Massam.
Au palais impérial, tandis que Néron projette de construire une Rome nouvelle, Poppée se prélasse en compagnie de ses suivantes. L’une de ses plus intimes, Arsilia, est invitée à rejoindre secrètement le poète Pétrone dans un quartier populaire de la ville. Elle s’y retrouve en présence de Murena dont elle s’était éprise au temps où celui-ci était l’un des proches de l’empereur. Murena est persuadé qu’Arsilia est complice de l’enlèvement de la seule femme qu’il aime et qu’elle sait où elle a été emmenée. Toujours aussi éperdument épris et résolu à retrouver son aimée, Murena décide ainsi de partir en Gaule à sa recherche. Balba et Evix acceptent de le suivre à la condition qu’au retour, il les aide à éliminer Néron, le tyran et l’assassin de Britannicus. L’aboutissement de ce projet semble maintenant facilité par la disparition de Massam. Laissé pour mort, celui-ci se remet pourtant de ses blessures et Poppée veille personnellement à ce qu’il redevienne l’implacable tueur qu’il était…


Tome 7
Le Cycle de l'Epouse se poursuit avec le septième tome des aventures de Murena. Au mois de juin 63 après J.-C., Néron vient de perdre sa petite Claudia Augusta. Le bébé n'avait que quatre mois et la détresse de son père est profonde. Aux marches de l'Empire, des juifs défient Rome et l'empereur s'interroge : quel est donc ce maître que sert le dénommé Pierre ? Et Murena ? Il a perdu sa bien-aimée Actée et décide de quitter la Gaule pour rentrer à rome. Mais quelle sera la réaction de l'imprévisible Néron lorsqu'il apprendra que le proscrit a regagné la cité aux sept collines ?


Tome 8
Néron en a rêvé. Lucius Murena l'a fait: incendier Rome. Pourtant, en expiation de sa faute, le jeune patricien tentera de sauver un maximum de vies humaines. Chacun, nantis et plébéiens, cherche une issue. Tandis que certains se jettent dans le Tibre, d'autres atteindront non sans mal le Champ de Mars. Le quartier du Transtibérin est épargné par les flammes. C'est là que vivent Pierre et les chrétiens. Plus homme que dieu, l'empereur est en proie au doute. Mais si Rome dévastée attise la cupidité des uns, elle révèle aussi quelques belles âmes.



Tome 9
Dans ce neuvième tome de Murena, Jean Dufaux et Philippe Delaby reconstruisent Rome et exposent les racines de la culture judéo-chrétienne. Néron craint de voir le peuple romain, horrifié par le grand incendie de Rome, se retourner contre lui s'il ne trouve pas de coupables à lui donner en pâture. Les chrétiens seraient des boucs émissaires parfaits ! La relation qu'entame Lucius Murena avec la belle Claudia l'empêchera-t-elle de se battre contre cette injustice ?



Tome 10
Pour que cesse le massacre des chrétiens, accusés à tort d'avoir provoqué l'incendie de Rome, Lucius Murena se rapproche de Néron. Mais ce retour en grâce attise les convoitises et les rancoeurs. Il se retrouvera, bien malgré lui, au centre d'un terrible complot...



Je viens de finir le 10ème tome : le banquet.
J'ai toujours acheté, dès sa sortie, tous les tomes de cette série que je suis depuis des années. J'ai énormément accroché aux premiers qui nous plongent dans la violence de la Rome antique bien avant que le sujet ne soit à la mode.

La série démarre très bien et sur de nombreux épisodes mais sa qualité s'est égrénée au fil du temps. L'avant dernier m'avait déplu. Je trouvais que la série s'égarait et qu'il aurait mieux fallu l'arrêter.
Par loyauté, j'ai acheté ce dernier tome mais il m'a bien fallu attendre un an avant de me lancer dans ce dernier opus.

Franchement - car c'est le but du blog – je suis très déçue. Je ne tiens pas être trop négative sur l'ensemble de la série qui a été bonne très longtemps mais justement...
Jean Dufaux rend hommage en prologue à Delaby, le génial dessinateur qui l'a accompagné tout le long de la série et qui m'a malheureusement est décédé. Pour le banquet, il a été remplacé par Théo. Même si son talent est là, c'est franchement très compliqué de passer après Delaby .

Il y a énormément d'éléments qui auraient du faire que cette série s'arrête. De plus ce tome n'est pas une fin, elle ouvre sur une suite … mais je pense que pour ma part, je ne la suivrais plus. 


 l


1 commentaire:

  1. Une série dont l'univers est intriguant.
    Dommage que la fin t'ai un peu déçu.
    Merci de ton retour sur ces BD

    RépondreSupprimer

Laissez vos commentaires