menu 2

gfMes dernières chroniques

dimanche 21 juin 2015

KEL, tome 1 : Noir et blanc - Andréa Schwartz




Shelun la Cheveux-Noirs a perdu toute sa famille dans un raid ennemi. Née femme dans un monde dominé par les hommes, elle n’hésite pas à transgresser les interdits et à se travestir pour accomplir sa vengeance.





Cinq ans après avoir perdu brutalement ses parents dans l'un des nombreux raids des Kel'yons du Nord sur les Kel'bais du Sud, Shelun décide de braver l'interdit -femme, elle se travestit pour rejoindre l'armée, réservée aux hommes.-
Les deux Empires sont sur le point de se livrer une nouvelle guerre. Ils parlent la même langue, partagent les mêmes coutumes, mais se haissent, et vénèrent la guerre.
Shelun déteste de toutes la force de son être les froids habitants de l'Empire du Nord. La réalité se révèle cependant différente du monde lumineux des poèmes. Le destin la piège dans les yeux verts de l'un des sujets du nord honni. Un Kel'yon, mais pas tout à fait un monstre. Dès lors, c'est une bataille qui s'engage - une bataille entre ses convictions vacillantes, ses sentiments naissants et sa fidélité absolue pour son empereur. Une bataille contre un cycle de haine dont elle découvre brutalement l'existence. 

 







"- Je touche, prévint-il avant de palper et elle serra les dents, se préparant à souffrir.
Mais elle ne souffrit pas tant que cela.
- Eh bien, il me semble que vous allez bientôt pouvoir échafauder une évasion, dit-il en remontant doucement le tissu lourd de son pantalon pour dévoiler ses jambes.
C'était un geste purement médical, évidemment, mais elle ne put s'empêcher de frissonner.
- Jamais... Un homme n'avait vu mes jambes, expliqua-t-elle comme il la regardait, interrogateur.
- Même dans la caserne? répliqua-t-il, dubitatif.
- Oui. J'ai toujours pris mes précautions. Et les ai jixun ont droit à leur espace à eux.
- Ai jixi, donc, murmura-t-il et elle se raidit, maudissant sa stupidité. Eh bien. Je suppose que vous êtes entrée dans l'armée il y a moins de trois mois. C'est une ascension rapide...
- Surtout pour une femme, fit-elle, narquoise à son tour.
- Vous m'ôtez les mots de la bouche."

source site "dans notre petite bulle" 
 









J scott fairytale fantasies art | Scott Campbell - Mulan | Fairy Tale Fantasies
"Ses mains se posèrent sur ses hanches et elle se tendit. Lentement, il la fit pivoter sur elle-même et prit ses lèvres. La jeune fille se dit bien qu’elle devait résister, mais elle n’y parvint pas. Ses lèvres avaient un goût si… familier ! Ses baisers lui donnaient toujours cette légère sensation de perdre pied.
— Nous ne devrions pas, souffla-t-elle comme il s’écartait légèrement. C’est… mal. Nous ne sommes plus dans une grotte. Nous sommes ennemis.
Il eut un rire léger et elle sentit son souffle tiède balayer son visage.
— Nous sommes bien engagés sur le chemin de la perdition, alors continuons, dit-il simplement.
— Mais si tu m’avais affrontée, lorsque nous sommes vus – parce que moi aussi, je t’ai vu… Tu m’aurais tuée, n’est-ce pas ?
Elle ne savait même pas pourquoi elle posait la question. Elle connaissait déjà la réponse.
« Je n’aurais pas pu le tuer. » réalisa-t-elle brusquement.
Et cela l’effrayait.
Il soupira et lui caressa la joue.
— J’ai été ravi de ne pas avoir à le faire. Le destin nous a maintenus séparés, je lui en suis reconnaissant. Je me demandais si je te reverrai un jour, ajouta-t-il dans un murmure. J’étais sûr que non. J’espérais ne jamais te revoir.
— Je devrais sans doute te dire merci, parce que cela signifie que tu ne veux pas me tuer."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires