menu 2

gfMes dernières chroniques

vendredi 11 mars 2016

Hot Love Challenge de Cécile Chomin

Éditeur : Harlequin
Sortie : 03/06/2015
320 pages




Je vais vraiment le tuer.
Une nuit, j’enterrerai son corps. Je porterai des escarpins et un trench beige, comme dans les films. Malgré la pluie (c’est plus dramatique), je prendrai ma pelle et je creuserai sa tombe sans abîmer mes ongles manucurés, tandis que son cadavre patientera à côté de moi. 










Tadam !

Grande première pour moi.

Je me lance pour la première fois dans une lecture commune.

Au boulevard du livre vous proposera un autre regard sur ce livre ici.


Hot, comme Julien, alias mon boss terriblement sexy qui est aussi l’être le plus irritant, le plus odieux et le plus détestable du monde. Julien, qui m’oblige à le vouvoyer alors qu’on s’est connu à l’époque où on était bourrés d’hormones et de boutons, et qui, accessoirement, est également l’heureux invité du mariage de ma meilleure amie Sophia.
Love, parce que je suis réquisitionnée à J-7 pour aider Sophia dans les derniers préparatifs de son mariage – privilège ô combien réjouissant réservé à mon statut de témoin. Sophia est folle amoureuse de son futur mari. Et folle tout court, ce qui augure d’une semaine très, très chaotique. Surtout avec Julien dans les pattes.
Challenge, comme le défi que me lance la vie pour les sept jours à venir : assurer en tant que témoin, ne pas tuer Julien. Ah, et surtout : ne pas coucher avec Julien. 




Cécile vit dans le sud de la France avec son mari et ses deux petites filles qui sont indispensables à son équilibre, dans une maison toujours ouverte où se retrouvent régulièrement ses amis.
Elle travaille comme professeur dans un lycée et pratique sa passion qui est la danse avec son mari.






    Lecture finie

Préparez-vous à un vraie tranche de rigolade...



Vous me direz que dit comme ça, ce n'est pas le meilleur argument pour une romance mais c'est vraiment ce que j'ai ressenti après avoir fini le livre de Cécile Chomin. Je peux vraiment vous dire que c'est une auteure à part qui s'éloigne des diktats formels du genre.



Premier changement. Les personnages sont des vraiment horribles l'un avec l'autre...pour notre plus grand plaisir ! Ils se détestent ou plutôt s'insupportent dans ce qu'ils sont.

Julien c'est le boss à la manière de Beautiful bastard de Christina Lauren. Le salaud qui en fait baver à l’héroïne (son employée) mais tellement tellement sexy.

Lydia est une femme moderne qui assume sa sexualité. D'ailleurs le livre démarre fort après que la jeune femme nous parle de façon très ouverte d'une nuit de sexe très décevante à cause d'un partenaire qui l'est tout autant. On est loin de la jeune femme fleur bleue. On ne la lui fait pas. C'est une femme qui n'a pas besoin d'un homme pour être heureuse.

Tous les deux ce sont connus, il y a longtemps mais la vie les a éloignés et le hasard les fait se retrouver dans la même société. Lui, le patron et elle l'employée. Ils ne sont pas sur un même pied d'égalité. Lydia est donc obligée de subir le mauvais caractère de Julien.



Deuxième changement dans la romance que nous propose Cécile Chomin. Les deux personnages principaux ne se séduisent pas...ni l'un ni l'autre. A aucun moment. D'accord, Lydia le trouve sexy mais elle ne bave pas devant lui et ne cherche pas spécialement sa compagnie. De son côté, Julien est aussi très loin de la parade amoureuse. S'ils se rencontrent , c'est parce que tous les deux appartiennent au même cercle d'amis. Ils ne se cherchent pas mais vont quand même se trouver !



Je ne pense pas avoir eu un coup de cœur pour ce livre mais je vous prie de croire que le style de cette auteure vaut vraiment le détour. C'est franchement marrant. Les situations, les dialogues...tout vous mettra un sourire aux lèvres et voire même un rire franc avec certaines répliques.



Bref. J'ai aimé être surprise par cette romance. Je m'attendais à une comédie romantique mais pas à un tel concentré. Une auteure à découvrir...







 – Tiens, Cendrillon, t’as oublié ta pantoufle. Pour ta gouverne, sache que j’aime qu’une femme soit consentante et consciente quand je lui fais l’amour. Tu as peut-être été mal habituée avec tes petits copains de beuverie, mais avec moi, c’est comme ça. Je ne voyais donc aucun intérêt à te toucher hier soir. Cela dit, quand je te vois habillée comme ça, je me dis que les vêtements féminins sont vraiment mal pensés parce qu’il n’y a rien de plus sexy qu’une femme dans votre chemise, surtout si elle est froissée. Alors oui, si tu veux confirmation, malgré ton caractère de merde et ton épuisant sens logique, tu me fais bander, et non, ce n’est pas un simple réflexe. Mais bon, je suis un connard, toi, une salope, on va donc chacun gentiment retrouver notre chambre.
Là-dessus, il pose ses lèvres sur les miennes et me claque la porte au nez 

4 commentaires:

  1. Je suis d'accord avec toi. Ce n'est pas un coup de coeur de mon côté non plus ... mais les dialogues et leur façon d'agir sont alléchants. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de coup de cœur mais c'est tellement bien écrit (elle a un humour qui fait mouche )que je lirai certainement d’autres titres de cette auteure.

      Supprimer
  2. Et dire qu'il prends la poussière dans ma PAL. Il faut absolument que je le lise, il a l'air génial!

    RépondreSupprimer

Laissez vos commentaires