menu 2

Mes dernières chroniques


jeudi 25 février 2021

Les Ténèbres de Londres, Tome 1 : Tout feu, tout flamme de Kristen Callihan

 




 

Miranda Ellis est une jeune femme tourmentée. Affligée depuis sa naissance d'un don étrange et puissant, elle a passé sa vie à tenter de maîtriser ce pouvoir exceptionnel. Une faute, commise en toute innocence mais aux conséquences irréversibles, a provoqué la ruine de sa famille et l'a contrainte à épouser le lord le plus abominable de Londres. Lord Benjamin Archer n'est pas un homme ordinaire. Condamné à dissimuler son visage défiguré sous un masque, il sait fort bien qu'il est égoïste de sa part d'épouser Miranda. Pourtant, il ne peut faire fi de son attirance pour cette magnifique jeune femme à la chevelure flamboyante qui, en le touchant de la main, a éveillé en lui une passion qu'il n'avait jamais éprouvée. Lorsqu'on l'accuse d'avoir commis une série de meurtres horribles, Archer donne libre cours à la nature bestiale qu'il a tenté de toutes ses forces de réprimer. Mais la malédiction qui pèse sur lui est incontournable. Pour sauver l'âme d'Archer, Miranda devra s'introduire dans un monde dominé par la sorcellerie et des intrigues encore plus dangereuses. Car elle seule connaît l'homme qui se cache derrière le masque.

J'ai découvert cette auteure avec le très réussi roman de VIP. Il s'agit d'on roman d'un tout autre genre puisque c'est de la New Adult dont le cadre se situe dans le milieu musical avec un musicien so sexy même si lu et relu. Aprsè le livre était excellent et j'ai passé un tellement bon moment que j'ai eu envie de découvrir d'autres livres de cette auteure. Celui-ci se passe dans un genre que j'aime beaucoup. La romance Steampunk.





J'ai commencé ce livre très confiante. Le style m'a semblé bon même si un peu trop ampoulé. L'histoire était aussi très tentante...Sauf que je n'ai pas accroché et je l'ai lu avec le sentiment que je n'arrivais pas à rentrer dedans. Je n'ai pas cru à cette histoire d'amour qui m'a semblée manquer de passion et d'étincelles. Un comble au vu du titre !


Bref, une déception …




Archer avança le menton d’un air combatif.

Je ne devrais pas être obligé de m’expliquer à mon épouse.

Et je ne devrais pas être obligée de demander à mon époux de s’expliquer. Pourtant, nous en sommes là.

Un rire gronda sous le masque.

Nous sommes dans la merde.

Dans la merde ? D’où sortez-vous cette expression ? Du Nouveau-Monde ?

En effet. Les dix années que j’y ai passées m’ont corrompu la langue.

Elle pencha la tête en s’efforçant de ne pas sourire.



Que puis-je dire ? demanda-t-il. Si je nie, vous m’accuserez de mentir. Si j’avoue, vous me trancherez la gorge.

Tout en enfonçant un peu plus la pointe de sa dague, elle lui murmura à l’oreille de sa voix douce.

Je pourrais faire les deux.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires