menu 2

Mes dernières chroniques


mardi 6 juillet 2021

Le Dernier Drae, Tome 3 : La Couronne noire de Raye Wagner et Kelly St Clare



 

Jusqu'où iriez-vous pour vaincre un souverain sans merci ?

Je ne laisserai pas la peur me gouverner.

Un empereur pernicieux. Un royaume perdu. Une race qui se meurt.

Avec Tyrrik pour compagnon, je mènerai le combat pour y remédier.

Maintenant que l'héritière légitime des phaetyns a été retrouvée, mettre au point une alliance avec les guérisseurs devrait être du gâteau. Mais alors que les armées de Verald et de Gemond rejoignent la frontière pour entrer en guerre, l'empereur porte un coup dévastateur qui pourrait bien changer toute la donne.

Tandis que je lutte contre le vertigineux pouvoir de mon père, me voilà obligée d'affronter le mal selon ses conditions. Je me retrouve face à des ténèbres bien plus tourmentées que ce que j’ai pu expérimenter jusqu’alors.

Rien n'aurait pu me préparer à cela.

Jusqu'où iriez-vous pour vaincre un souverain sans merci ?

Moi, je le sais.

Je tromperai les menteurs.

Je trahirai les traîtres.

Je tuerai les assassins.

Je dépasserai ma peur.


Auteure de fantasy pour jeunes adultes. née à Wellington en Nouvelle-Zélande.


"Rêves de Glace" (Fantasy of Frost), le premier tome de la série "Les accords corrompus" (The Tainted Accords), publié en 2015, est son premier roman.
Elle vit en Australie avec son mari.


son site : http://www.kellystclare.com/
Twitter : https://twitter.com/KellyStClare
page Facebook : https://www.facebook.com/kellystclare/



Je suis déçue les z'amis...




C'était une série coup de cœur. J'avais lu sa série précédente qui avait montré un savoir faire faire de dingue avec une montée en puissance jusqu'à l'apothéose du dernier tome. J'attendais donc avec impatience le final de celle-ci et force est de constater , le raté de cette conclusion.

Essentiellement car le couple phare devient énervant à force d'exposition de sentiments bien baveux. Ok, ils sont ensemble et ils sont amoureux mais les voir roucouler sur la totalité du roman m'a énervé. J'aurais aimé trouvé une tension dans leur relation qui se répercute dans la lecture.

Il n'y en a pas. Ils affrontent ensemble le grand méchant et nous font un happy end qui m'a laissé sur ma faim.




— Je vais réduire cet endroit en cendres, déclara Tyrrik, un tantinet trop enjoué à cette idée.

L’empire ferait bien de s’inquiéter de mon compagnon. Non seulement il était capable de cracher du feu, mais en plus il y trouvait du plaisir. Un vrai pyromane !





— Hé ! Peux-tu demander au seigneur Tyrrik de venir ici, et fissa ?

— Vous êtes coincée ?

J’en avais assez de Maître Perspicacité.

— Je suis une drae-phaetyn qui peut se faire pousser des canines acérées ! aboyai-je. Je suis sacrément contrariée et mon sang-froid ne tient qu’à un fil. Je préfère ne pas imaginer ce qu’il se passerait si je le perdais ou qui je serais capable de blesser dans un moment de folie.

Ne l’entendant pas déguerpir, je grognai :

— Tu ferais bien de te dépêcher, M. le Génie.

— B-bien, mademoiselle Ryn. Je souris en coin en entendant ses pieds marteler le sol. Tyrrik avait peut-être raison : je devrais m’entraîner davantage à ce « Pouf ! Transformation ».

J’aimerais autant ne plus me couvrir de honte à l’avenir… ou trouver la mort.

— Tout va bien, Khosana ?

La voix chargée d’inquiétude, Tyrrik s’était servi du lien qui nous unissait pour communiquer avec moi.

Je posai le front contre un pépin.

— Oui, mais je suis emprisonnée.

— Dans une citrouille. J’ai entendu.

Était-ce de l’inquiétude que je percevais ? Ou bien un rire étouffé ? Dans ce cas, il avait plutôt intérêt à changer rapidement de ton.

— Tout le monde est au courant ?

— Non, le messager m’en a fait part en privé. Mais… comment es-tu entrée là-dedans ?

Je haussai les épaules, physiquement et mentalement.

— Je l’ai tout bonnement fait pousser autour de moi.

J’aurais dû demander à la courge de prévoir une issue.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires