menu 2

gfMes dernières chroniques

mardi 27 février 2018

Désir brûlant - Nicole Jordan




J'estime que j'avais le droit de vous tirer dessus.
— Question de point de vue. Vous avez failli m'émasculer, à défaut de me tuer.












- Tu ne peux pas séquestrer et violer une femme, Sean ! Même si elle t'a fait souffrir! tonne Kell Lasseter.
- Je veux l'humilier, proteste son frère. Raven Kendrick est une dévergondée ! Elle m'a éconduit dans l'espoir d'épouser un duc. Maintenant que je l'ai compromise, il ne voudra plus d'elle!
- Qu'importe ! Tu vas la libérer.
Sean finit par obtempérer et prend la fuite. Mais, dans la société victorienne de Londres, on ne badine pas avec l'honneur des dames. Résigné à racheter les fautes de son frère, Kell épouse Raven en dépit du mépris qu'elle lui inspire.
Persuadé d'avoir affaire à une libertine égoïste, il découvre avec stupeur que cette jeune femme est innocente et qu'il a tout à lui apprendre. Entre les époux, grandit une flamme qui devient bientôt brasier. Jusqu'au jour où Sean reparaît…



Une voix basse et insistante parvint à percer ses rêves torrides. Raven se figea en découvrant son amant assis près d'elle sur le lit. Non, pas son amant. Celui qui serait son mari d'ici peu. Kell Lasseter lui pressait le bras pour la réveiller.
A la lueur de la lampe, ses traits semblaient étonnamment sensuels, comme ceux de son pirate. Quand leurs regards se mêlèrent, une vague roula dans tout le corps de raven.
Elle brûlait de désir pour lui, sans pudeur aucune. Savait-il à quoi elle venait de rêver ?
Dans son sommeil, le corsage de sa chemise avait glissé sur une épaule, découvrant les rondeurs des ses seins. Elle s'empourpra violemment. Bien qu'il feignit de ne rien remarquer, elle croisa les bras sur sa poitrine.
- C'est l'heure, se contenta-t-il de dire sur le ton de celui qui s'apprête à se rendre au peloton d'exécution plutôt qu'à son propre mariage...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires