menu 2

Mes dernières chroniques


samedi 12 février 2022

Phobos, Tome 1 : L'Envol des éphémères (BD) de Victor Dixen et Eduardo Francisco




Six filles. Six garçons. Six minutes pour se rencontrer. L'éternité pour s'aimer.

Dans un futur proche, la conquête spatiale est relancée par le biais de la téléréalité la plus ambitieuse de tous les temps : le programme Genesis. Six filles et six garçons âgés de 17 à 20 ans ont été sélectionnés parmi des milliers de candidats de tous les pays pour établir la première colonie humaine sur Mars. Ils sont tous orphelins, sans attache, sans promesse d'avenir... sans famille pour intenter un procès si les choses tournent mal. Ils effectuent les six mois de voyage en aller simple dans deux compartiments séparés du vaisseau Cupido, à destination de Phobos, la lune de Mars. Ils ont un objectif : trouver le partenaire avec qui enfanter sur la base d’un rendez-vous de 6 minutes hebdomadaire et tout ça, sous l'œil inquisiteur des caméras qui filment le vaisseau 24 heures sur 24. Léonor, la candidate française, a signé pour la gloire davantage que pour l’amour, mais il y a une chose qu’elle ne pouvait pas prévoir : une fois embarqués dans le vaisseau, les candidats et candidates sont tous condamnés à une mort certaine... Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour faire demi-tour.Saga best-seller traduite dans plusieurs langues dont l’anglais, ce thriller de SF haletant allie speed-dating spatial et course pour la survie, tout en offrant une satire piquante de la société du spectacle. Phobos est aujourd’hui adapté en bande dessinée par son maître d’œuvre, Victor Dixen, lauréat de deux Grand Prix de l’imaginaire.


Victor Dixen est né en 1979. Né d'un père danois et d’une mère française, il est le cinquième d'une famille de cinq enfants. Il vit, en compagnie de ses parents et de sa sœur, une jeunesse de globe-trotter, avant d'atterrir finalement à Rørvig, au bord de la Mer Baltique, dans le Danemark septentrional. Victor Dixen découvre alors les auteurs scandinaves, dont Hans Christian Andersen et Tove Jansson. À l’âge de dix ans, il connaît une expérience au Tivoli, le parc d'attractions de Copenhague, le traumatise : s’embarquant subrepticement sur les montagnes russes, il effectue le tour complet à quatorze reprises. Victor Dixen souffre depuis lors de somnambulisme et d’insomnies : il est incapable de dormir plus de quatre heures d’affilée, ce qui alimente ses rêveries et sa vision.
 

Une adaptation efficace et qui a su trouver l'esprit de la série éponyme. Il s'agit d'un tome d'introductif mais qui correspond bien à l'image que j'avais des personnages. Tout est là.


Après au vu des 4 tomes qui composent la série livresque, j'ai peur du nombre de tomes pour la version BD ...et à raison d'une BD par an, je suis sûre de décrocher à un moment donné.

Dans tous les cas, c'est une adaptation fidèle et soignée de la série de Victor Dixen que je vous conseille.

 

 l

 

 

2 commentaires:

Laissez vos commentaires