menu 2

gfMes dernières chroniques

mercredi 17 juin 2015

Flat-out Love de Jessica Park



Quelque chose cloche vraiment dans la maison des Watkins...







Quelque chose cloche vraiment dans la maison des Watkins. Et Julie Seagle, en première année de fac, transférée d'une petite vile de l'Ohio et toute nouvelle résidente de cette demeure de Boston, est bien décidée à découvrir ce qu'il en est.

Lorsque les plans de Julie, qui devait prendre un appart hors du campus, tombent à l'eau, l'ancienne colocataire de sa mère Erin Watkins l'invite à venir vivre dans sa maison. Les parents, Erin et Roger, sont accueillants mais assez distants et tendent vers des extrêmes d’excentricité. Le cadet, Matt, est un geek du MIT au cœur tendre... Et une capacité à sociabiliser proche de celle d'un câble USB. La plus jeune, Celeste, est une terriblement intelligente mais aussi horriblement ennuyeuse fille de 13 ans qui trimbale partout un portrait géant de son frère aîné.

Et il y a ce frère aîné, Finn : drôle, beau, intelligent, sensible et presque émotionnellement disponible. Géographiquement ? Définitivement indisponible. C'est parce que Finn voyage à travers le monde et ne refait surface que pour des chats, messages ou changements de statuts occasionnels sur Facebook.
Très vite, avec ses messages nocturnes désincarnés il commence à éveiller des sentiments tendres et idiots et peut-être un peu sexuels dans l'âme si seule de Julie.


               

Pour Julie, les membres émotionnellement fermés de la famille Watkins s'ajoutent à quelque chose qui... Eh bien... Ne tourne pas vraiment rond. Ce n'est que lorsqu'elle force la famille à déterrer un secret, ce qui conduit à une confrontation dramatique qui menace de faire imploser la fragile famille, qu'elle découvre la vérité.

Source et trad BdP – Merci à elles !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires