menu 2

gfMes dernières chroniques

Riley Jenson, tome 2 : Le Baiser du Mal de Keri Arthur



Les hommes, tous les mêmes, songeai-je en souriant intérieurement, qu'ils aient vingt ans ou plus de mille. Montrez-leur une belle paire de seins, et leur cerveau se retrouve instantanément dans leur caleçon.










Le résumé :
Riley est bien mal en point lorsqu'elle se réveille nue dans une ruelle obscure à côté d'un cadavre. Poursuivie par des monstres difformes, elle veut à tout prix s'évader de là. En fuite, elle libère d'autres métamorphes chevaux retenus prisonniers, dont Kade, un bel étalon très séduisant. Mais la jeune femme ne peut pas se laisser distraire : sans aucun souvenir de comment elle en est arrivée dans ce laboratoire de recherches, elle ne sait pas non plus où ils sont.
Or quand elle retrouve Rhoan, le Directoire se trouve dans l'impossibilité d'attraper leurs geôliers : le laboratoire a déjà était évacué...
Parallèlement, Misha propose un marché à Riley : des informations sur ces recherches en échange d'un enfant de lui... Par ailleurs, Quinn est de retour dans sa vie, encore plus possessif et déterminé qu'avant...

L'extrait :
-Bon sang, Riley, tu sais très bien...
-Tout ce que je sais, l'interrompis-je brusquement, c'est que parmi les trois hommes avec qui je danse actuellement, Kade est le seul qui a fait preuve de la moindre attention à mon égard en dehors du sexe. Tu veux savoir ce qu'il a fait pour moi, aujourd'hui ? Il m'a amenée chez l'une de ses juments, m'a fait couler un bain, m'a lavé les cheveux, puis m'a mise au lit sans même tenter d'abuser de la situation. Il s'est occupé de moi, m'a chouchoutée, parce qu'il savait que j'en avais terriblement besoin. Et qu'as-tu fais, toi ? A part accepter à contrecoeur le sexe et le sang dont tu avais un besoin vital ? Oh, et aussi te montrer exigeant et violer mon esprit, évidemment !
Il me regarda d'un air perplexe.
-C'est cela que tu me demandes ? De te chouchouter et de te courtiser pour gagner ton coeur ?
-Ce serait déjà mieux pour commencer que de me traiter de pute ou de me menacer. (Je laissai échapper un souffle excédé.) Comme le dit la chanson, Grils Just Wanna Have Fun, "les filles veulent juste s'amuser".