menu 2

gfMes dernières chroniques

mercredi 13 décembre 2017

Shades of Magic, Tome 1 de Victoria Schwab





La seule vie qui vaut la peine d'être vécue, 
c'est une vie qu'on a peur de perdre.




Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur...
Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C'est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l'a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l'irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu'une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé.
Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur... Découvrez Shades of Magic, trilogie unanimement saluée par la critique, signée d'une jeune auteure prodige, V. E. Schwab. Elle y tisse un univers magique d'une grande originalité qu'elle peuple de personnages inoubliables, insolents de panache, pour le plus grand délice de ses nombreux fans.




Victoria (V. E.) Schwab, née le 7 juillet 1987, est une écrivain américaine de fantasy, notamment connue pour son roman Vicious publié en 2013 et ses fictions pour les enfants et les adolescents.







Une très bonne lecture.
J'ai découvert une plume très élégante tout en étant très addictive. J'ai passé un très bon moment autour de personnages très bien construits.
Kell est un magicien de sang. C'est à dire qu'il arrive à voyager dans les « quatre mondes ». Chacun est nommé par une couleur en fonction de son rapport à la magie.
C'est très novateur et la trame narrative est bien fichue mais je dois dire que je n'ai pas totalement adhéré à sa singularité.
Ainsi Londres à 4 visages en fonction du monde visité. Il y a la Londres grise, rouge, noire, et blanche. Kell est le (seul) fil conducteur de ces différents territoires . Cela m'a semblé manquer de fluidité quand il allait d'un endroit à l'autre. Il n'y avait pas assez de liens directes. Cela donne une histoire hachée qui m'aura fait décrocher à certains moments.
J'ai aimé ces différentes réalités mais j'aurais aimé qu'elles créent une forme d'unité dans l'enchaînement narratif. J'ai eu longtemps l'impression de monde sans aucun rapport sinon le fait que Kell les visite. J'aurais aimé que d'autres personnages qui m'ont semblé tout aussi importants puisse équilibrer la narration...

Je suis très heureuse d'avoir découverte cette auteure au style et à l'univers atypique qui m'aura embarquée sans pour autant être un coup de cœur.




- Je vous prie de m'excuser pour mes actes de ce soir-là. Je n'étais pas moi-même.
- Quant à moi, je vous prie de m'excuser de vous avoir tiré dans la jambe. J'étais moi-même.
    - Elle me plaît bien, dit-il à Kell, son sourire charmeur aux lèvres. je peux te l'emprunter ?




- Tu ne te sens peut-être pas chez toi, mais tu as tout de même un toit sur la tête. Ces gens-là ne t'aiment peut-être pas, mais ils te protègent. Tu n'as peut-être pas ce que tu désires, mais je parie que tu ne manques de rien, jamais, et tu as l'audace de ne pas en vouloir parce que je ne pas de l'amour.
- Je...
- L'amour n'a jamais empêché personne de mourir de faim ou de froid, Celle, ni de se faire poignarder pour trois sous. L'amour ne t'achètera rien, alors remercie Dieu pour ce que tu possèdes et pour les gens qui t'entourent, parce qu'il te manque peut-être des choses, mais tu n'as besoin de rien.

2 commentaires:

  1. C'est une auteure dont j'entends énormément de bien, et ce roman me tente beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. c'est une auteure qui vaut d'être découverte. Elle a un univers vraiment à part et novateur même si je n'y ai pas adhéré totalement.

      Supprimer

Laissez vos commentaires