menu 2

gfMes dernières chroniques

mercredi 6 février 2019

Mr Sunshine


 Date de diffusion :du 07/07/2018 au 30/09/2018
Pays : Corée du Sud
Genre : Guerre - Historique - Amour - Militaire
Casting :
Lee Byeong Heon (acteur) - Choi Yu Jin / Eugene Choi
Kim Tae Ri - Go Ae Sin
Yoo Yeon Seok - Gu Dong Mae
Byeon Yo Han - Kim Hee Seong
Kim Min Jeong (1982) - Hina Kudo / Lee Yang Hwa
Chaîne : Netflix - tvN
Format : 24 épisodes de 80 minutes




L'histoire de Mr. Sunshine se déroule entre 1900 et 1905.

En 1871, alors qu'il n'était qu'un jeune enfant,
Choi Yu Jin monte à bord d'un navire militaire américain. Son sauvetage s'est déroulé pendant le Shinmiyangyo, une expédition militaire américaine en Corée qui a abouti à une bataille.
Des années passèrent et
Yu Jin grandit aux États-Unis. Il décide un jour de retourner en Corée en tant que soldat américain.
Il rencontre et tombe amoureux d'une fille d'aristocrate,
Go Ae Sin.
Source : nautiljon.com





Mr. Sunshine est un drama qui m'a bouleversée. Il a une charge émotionnelle énorme. J'ai été complètement captivée par ce drama qui montre une partie des heures noires de la Corée du début du 20ème siècle.


C'est une histoire magnifique a plus d'un titre. Les fans d'Histoire avec un grand H y trouveront forcément leur plaisir. Les reconstitutions et globalement tout le contexte historique sont vraiment fouillées et méticuleuses. Ainsi, il s'agit de parler d'un moment important de la Corée et on sent un soucis de véracité.


Il y a énormément de choses qui m'ont plu mais en premier lieu, il y a cet entrelacement des civilisations, des époques et des cultures qui donne un cadre saisissant au drama.
En 1900, la Corée est un petit pays qui n'arrive pas à s'affirmer face aux grandes puissances de l'époque. Elle vit notamment sous le joug du Japon. Même si de nombreux citoyens se fondent dans la culture nippone, beaucoup la rejette en bloc.
On sent une vraie dualité dans ce pays : dans ses habitants, ses coutumes, ses espoirs... Entre le maintient de sa culture et l'ouverture aux autres nations. De la même manière, on la sent soucieuse de garder ses traditions séculaires tout en s'ouvrant au modernisme. C'est une des richesse de Mr. Sunshine que de montrer l'ambivalence de cette nation. Elle est d'ailleurs très bien représentée avec Eugène Choi, alias Mr. Sunshine, le héros. Il est le fruit de cette contradiction. Fils d'esclaves, il a vu ses parents mourir sous ses yeux par ses maîtres. Morts de manières très injustes, lui-même échappe à son funeste sort en fuyant aux États-Unis. Il échappe également à ses racines coréennes pour devenir Américain. Adulte, il garde et nourrit une vraie colère et une amertume pour ce pays archaïque.
Il est pourtant amené à y retourner. A ce moment_là, son passé le rattrape et tout comme je vous le disais plus haut, il est amené à constater l'ambivalence de la Corée. Elle n'est pas seulement celle de l'aristocratie oisive et cruelle. Elle a mille visages dont le sien...


Ce drama est avant tout poétique mais un peu comme ses odes antiques qui chantent les louanges tragiques des martyres. Il n'y a pas un seul personnage principal, il y a tout un chœur qui entonne un même chant, beau et tragique.


J'ai vraiment été subjugué même si je dois dire que mon petit cœur a eu du mal à se remettre. Après avoir été captivé par ses magnifiques destins si bien joués, il a fallu accepter leur fin si triste pour la plupart. Il y a des coupures dans le rythme du drama. Ceux-ci sont extrêmement bien maîtrisés mais cela génère des moments de légèreté qui vont donner d'autant plus de poids aux moments de grands désespoirs. C'est maîtrisé mais qu'est ce que c'est douloureux ! Mon p'tit cœur a eu du mal a s'en remettre.


L'histoire d'amour, je n'en parle même pas ! Elle est digne d'un Roméo et Juliette. Interdite, condamnable, lumineuse et mythique...


Bref, un drama mémorable !