menu 2

Mes dernières chroniques

Indésirable, Tome 1 et Tome 2 de Sophie Jordan

 
Tome 1 :
Il est impossible de changer son ADN… Même lorsqu’il dit que vous êtes un meurtrier.
Lorsque l’on dépiste chez Davy le syndrome de tendances meurtrières, que l’on surnomme le « gène du tueur », elle perd tout. Elle n’a pas l’impression d’être différente, mais les gènes ne mentent pas. Un jour, Davy tuera quelqu’un.
Indésirable de son école préparatoire, Davy est jetée dans une classe particulière pour porteurs du STM. Elle ne pourrait pas être plus différente de ses camarades de classe, surtout de Sean, dont le H tatoué est la preuve de son passé violent. Mais sans personne vers qui se tourner, Sean pourrait bien être la seule personne en qui elle puisse avoir confiance. Peut-être n’est-il pas aussi dangereux qu’il paraît. Ou peut-être Davy est-elle tout aussi menaçante que lui.


Tome 2 :
Et si la pire chose que vous ayez jamais faite était impardonnable ?
Le monde de Davy s’écroule lorsque l’on dépiste chez elle le Syndrome de tendances meurtrières. On la renvoie de son école, son petit ami rompt avec elle, ses amis l’abandonnent et elle est envoyée dans un camp qui transforme les porteurs du STM en soldats. Davy a peut-être réussi à s’échapper, mais le mal est fait. L’impensable est arrivé. S’il est difficile de voir les autres la considérer comme un monstre, il est désormais encore plus douloureux de se dire qu’ils ont peut-être eu raison sur toute la ligne. Parce que Davy a tué.
Recherchée par les agents du gouvernement, Davy est sauvée par Caden, le chef charismatique d’un groupe de rebelles clandestins. Bien que Caden lui assure que la Résistance est composée de porteurs comme elle, Davy n’est pas certaine de pouvoir leur faire confiance. Elle ne sait d’ailleurs même pas si elle peut compter sur elle-même… ou sur ses sentiments grandissants pour Caden. Mais si sa place n’est pas non plus parmi Caden et ses troupes, trouvera-t-elle jamais un nouveau foyer ?

 

SOPHIE JORDAN granit au Texas, où elle s’invente des histoires de dragons, de guerriers etde princesses. Ancien professeur d’anglais au lycée, elle est aujourd’hui auteur à succès deromans historiques et de romans paranormales pour adultes sous le nom de Sharie Kohler et vit à Houston avec sa famille. Lueur de feu est son premier roman publié en France. 





Il s'agit d'une série composée de 2 tomes. Je vous propose mon avis sur la série dans son intégralité.

Alors cette série est une première en son genre.


Pourquoi ?

J'ai eu un énoooooooooorme coup de cœur pour le premier tome. Je me suis ruée sur le 2ème tome. Et là : franchement une douche froide !

Retour sur une énoooooorme déception. Il s'agit d'une dystopie qui prend des airs de minority report. L'humanité dans sa grandeur a enfin réussi à définir le devenir des adultes selon leur ADN. Le libre arbitre n'est plus un facteur primordial et pour le maintien de la sécurité de la société, les éléments porteurs du gène du tueur sont ex-filtrés pour être parquet dans des endroits contrôlés.

Davy notre héroïne a tout de la jeune fille parfaite, pourtant comme elle est porteuse du gène, sa vie change du tout au tout.
Lycéenne, elle intègre un établissement qui gère les personnes ayant son profil. Elle y rencontre de nombreux personnages mais celui qui sera le cœur du 1er opus est Sean. Tout comme elle, il est porteur du gène...

C'est une magnifique histoire d'amour impossible. Je me suis régalée car les personnages sont très charismatiques et j'ai été captivé voir addict....
C'est pour ça que vu la qualité du premier opus, je ne m'attendais pas du tout à l'évolution de l'histoire. Indésirable se finit sur un cliffangher. Je me suis jetée sur Déchaînée pour connaître la suite et là.....GROSSE CLAQUE littéraire !

Sean qui était celui qui donne la couleur de la série est passée aux oubliettes au profit de Caden qui arrive dont ne sait où et Davy qui n'avait d'yeux que pour le beau psychopathe s'en détourne aussi sec....

Clairement, je n’étais pas préparée. J'ai eu l'impression d'être escroqué. L'auteure a tout fait pour nous faire apprécier le héros du 1er tome qui était le personnage central et puis ensuite plus rien...
J'ai lu des avis de lectrices qui reprenaient clairement mon ressenti mais je dois dire que je n'avais jamais lu un tel retournement en littérature et pourtant j'en ai lu des romances et autres...
Ça m'a permis de comprendre un élément tacite mais primordial en littérature...On ne peut dégommer le personnage principal comme ça. Si tu veux changer de héros, il y a tout un travail préparatoire en amont sinon l'auteur créé un malaise voir même un ressentiment auprès du lecteur.

J'en atteste car même si le premier tome est génial, je ne peux pas vous conseiller cette série qui manque de cohérence.


« [...] n'oubliez pas que nous sommes plus qu'un code génétique. Nous pouvons être plus que des étiquettes que l'on nous appose. Nous pouvons être plus que ce que les autres murmurent dans notre dos ou nous crient au visage. Libres d'exister. Nous devons choisir d'être le meilleur de nous-mêmes et nous devons aider les autres à faire de même. Croyez en vous.»



Sa voix profonde et lyrique murmure à mon oreille, se mêlant au souffle du vent et au chant des cigales. Sa voix. Le monde en général. Tout me semble propre et frais Brillant et rempli d'espoir.
Et je peux l'entendre. La musique. D'abord un gazouillement, puis un rythme qui se forme, de la force, de la puissance. Et ce n'est plus dans sa voix seule. Ça ne vient pas de lui seul. C'est en moi.
J'entends de la musique à nouveau.



« — Hé, dit Sean à mon oreille comme s’il pouvait lire dans mes pensées. La vie est une série de bonjours et d’au revoir, non ? »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos commentaires