menu 2

Mes dernières chroniques


jeudi 6 mai 2021

Kingmaker: The Change of Destiny

 



 Date de diffusion : du 17/05/2020 au 26/07/2020

Pays : Corée du Sud

format : 24 X 70 minutes

Genre :Drame – Historique - Romance

Casting :

Park Si Hu (Choi Cheon Jung)

Ko Sung Hee (Hwang Bong Ryeon/Lee Bong Ryeon)

Seong Hyeok (1984) (Chae In Gyu)

Jeon Gwang Ryeol (Lee Ha Eung)


Joseon, sous le règne du roi Chuljong

Hwang Bong Ryeon, fille d'une chamane, a le pouvoir de connaître l'avenir, le présent et le futur de ceux qu'elle rencontre. Elle rencontre un jeune noble Choi Cheon Jung et ils tombent amoureux. Mais Bong Ryeon apprend alors qu'elle est en réalité une princesse et devient donc un outil de la famille royale qui veut se servir de son pouvoir.
Cinq ans plus tard, la princesse Bong Ryeon et Cheon Jung se revoient mais elle se retrouve obligée de le trahir pour lui sauver la vie, ce qui oblige Cheon Jung à fuir et cause la mort de son père.
Quand il revient
trois ans plus tard, il a acquis de grandes compétences de physionomiste et se fait connaître comme le meilleur diseur de bonne aventure de tout Joseon. Lui et la princesse s'allient pour sauver Joseon de la corruption de son gouvernement et choisir le prochain roi.

Source : nautiljon


Une déception...



Oui, j'affiche mon ressenti dès le début. Je vais à l'essentiel et vous explique après pourquoi. Car oui, le drama m'a déçue et il l'a fait d'autant plus que le début promettait un super moment.


Les premiers épisodes sont très bons. J'ai accroché très vite au rythme, aux personnages. Les interactions entre eux sont bonnes et ils sont superbement bien joués par des comédiens inspirés.


Bref, je me suis jetée dans ce drama historique. Il y a eu une réelle montée en puissance vraiment addictive et puis....une stagnation qui entraîne toujours l'ennui pour ma part.


Le drama tourne beaucoup autour des jeux de pouvoir, des intrigues de cour mais là tout tourne en rond au bout d'un moment.


Voilà pourquoi je suis déçue car cette montée en puissance annonçait un feu d'artifices...on est plutôt sur du pétard mouillé.


La romance qui s'annonce comme une passion impossible est beaucoup trop lisse pour avoir sauver le drama.


(re)Bref, une déception...

 

 

 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires