menu 2

gfMes dernières chroniques

mercredi 22 août 2018

Altered Carbon


 Nationalité : États-Unis
Création : 2018
Statut : en cours
Casting : Melissa Benoist interprète Kara Danvers / Supergirl
Créateur : Laeta Kalogridis
Genre :Action, Aventure,SF Fantastique, Thrillers, 
Format : 2 saisons
saison : 1 (10pisodes de 50 à 60 minutes







Dans un futur où les humains peuvent transférer leur esprit d'un corps à l'autre, un rebelle est ramené à la vie 250 ans après sa mort pour résoudre le meurtre vicieux de l'homme le plus riche du monde, en échange de sa liberté. Pour y parvenir il devra trouver des alliés, faire attention à tous les détails et se souvenir de ce qui lui a été appris en tant que "corps diplomatique"/"diplo".




C'est une série marquante qui deviendra assurément une série culte !
Mon émotimètre a mangé du caviar.

Tout est PARFAIT !

Vous savez, pour peu que vous me suiviez, que je regarde peu les séries américaines. Quelques unes mais très peu...Je trouve qu'il y a une surenchère d'effets (violences, sexe...) qui masquent souvent un mauvais jeu d'acteurs et des histoires bancales.

Pourtant, la semaine dernière, mon cher et tendre me demande de regarde une série avec lui - ENSEMBLE- ...Hors de question de lui faire regarder un drama asiatique...il risquerait une réaction cutanée immédiate tant il y est allergique. C'est à ce moment là que je me souviens vaguement avoir vu la bande annonce d'Altered Carbon. Je la montre à mon cher et tendre. Il valide. Et là ; c'est partie pour le premier épisode.

Première réaction : OUAH …
C'est très beau !

Pas moyen d'échapper à la mise en scène et la photo qui sont étourdissante de beauté et de technique. Il y a des plans que j'avais envie de stopper tant ils étaient beaux et forts. Ce premier sentiment a été confirmé tout au long des 10 épisodes. Cette série est un bijou visuel et je pèse mes mots.

A la fin du premier épisode, le cadre est posé. Il est riche et assez complexe. Je dois avouer avoir été un peu perdue dans cette société futuriste, dystopique et décadente. Le postulat de départ est très novateur mais la narration aussi car elle reprend souvent les différents expériences de vie du personnage principal sous formes d'ellipses plus ou moins longues. C'est assez surprenant, d'autant que celui-ci n'a pas toujours la même apparence.

D'ailleurs la série joue énormément sur la notion d'identité. C'est un des thèmes récurrents. Il est poussé jusqu'au bout. Est-ce que notre enveloppe recèle ce que nous sommes ? Est-ce une prison, un amplificateur... Ce sont des questions sous-jacentes que j'ai trouvé traité de manière provocatrices mais au final de manière très intéressantes.

Altered Carbon se voit comme une thriller. Il commence par un meurtre et le désir d'élucider celui-ci. A l'époque où les riches peuvent renaître à l'infini, c'est le mort ressuscité qui est à l'initiative de cette enquête. Il sort de sa suspension (les humains sans corps) Takeshi Kovacs  et le charge de résoudre l'enquête. Commence alors la série et je ne vous en dis pas plus....

Takeshi Kovacs  est joué par plusieurs acteurs, tous très bons dont Will Yun Lee. C'est cependant Joel Kinaman que l'on voit le plus souvent. Je ne le connaissais pas. On peut cependant difficilement le louper. Le bel âtre aux origines allemandes, anglaises, écossaises et irlandaises est juste ….
Passons car je dois avouer que cette armoire à glace est aussi un excellent comédien qui donne toute sa dimension à la série même si le reste du casting est également extrêmement bien réussi.

Je vous parle de la romance ? Alors, il n'y en a pas vraiment même s'il y a beaucoup de sexe. Kovacs vit (littéralement) avec le souvenir de son grand amour Quellcrist Falconer morte il y a 250 ans. On peut dire que le gars est fidèle...

L'intrigue complexe vous tiendra en haleine jusqu'au 10ème épisode et je ne suis même pas sûre que la pression retombe à la fin de celui-ci. C'est une histoire extrêmement riche comme j'en ai peu vu et elle sera j'en suis sûre une série culte comme je vous le disais plus haut...

La seule chose qui me fait peur, c'est que cette série a très bien fonctionné. Cela a amené une saison 2 sauf que …
La première était l'adaptation réussi du génial livre éponyme de Richard K. Morgan sorti en 2002. Là, les scénaristes vont devoir faire aussi bien. Je l'espère mais la tâche ne sera pas simple.
Autres difficultés, la prochaine saison se fera sans Joel Kinaman. C'est compréhensible au vu de la série sauf que cela sera très compliqué de passer après ce géant sombre et tourmenté. D'autant que les premières révélations du casting donne Anthony Mackie comme successeur...Il m'a l'air tellement « mignon » avec son éternel sourire que j'ai du mal à le voir dans le rôle.

Dans tous les cas, cette première saison est GÉNIAL !
Elle se suffit à elle-même et je vous promets que c'est un vrai bijou à ne pas louper !



  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires