menu 2

gfMes dernières chroniques

mardi 10 novembre 2015

Ella & Micha Tome 4 : La tentation de Lila et Ethan de Jessica Sorensen



Aux yeux de tous, Lila n’a aucun défaut.
C’est qu’elle est prête à tout pour dissimuler ses plus sombres secrets.




Aux yeux de tous, Lila n’a aucun défaut. C’est qu’elle est prête à tout pour dissimuler ses plus sombres secrets. Même si cela finit souvent très mal. Chaque fois qu’elle touche le fond, une seule personne est capable de la sortir du gouffre, Ethan. De son côté, Ethan a fixé les règles depuis longtemps : Lila et lui sont amis, rien de plus. D’ailleurs, entre le bad boy tatoué et la princesse au sourire étincelant, qu’y a-t-il en commun ? Pourtant, il doit reconnaître qu’il est plus proche d’elle que de quiconque… C’est d’ailleurs pour cela qu’il se tient sur ses gardes. Il a appris à ses dépends que ce genre d’attachement ne pouvait être que douloureux. Mais lorsqu Lila tombe plus bas que jamais, Ethan peut-il se contenter d’agir en simple ami ? Et peut-il lui aussi prendre le risque de tomber… amoureux ? 

 Passion

Cliquez sur la couverture 
pour lire les autres chroniques de la série.
 Couverture de Jamais Sans Toi, Tome 1 http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/06/jamais-sans-toi-tome-2-pars-loin-de-moi.html  http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/08/ella-et-micha-tome-3-pour-toujours-nous.html  http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/12/ella-micha-tome-4-la-tentation-de-lila.html

    - Lecture finie -
Jessica Sorensen est une auteure qui propose des romances New Adult avec des personnages écorchés par un passé traumatisant. J'ai beaucoup aimé Callie et Kayden qui ont les mêmes caractéristiques que la plupart des personnages de Sorensen… mais ils n'ont pas un mal de vivre aussi profond que dans cette série là.
Ici, je trouve ça un peu malsain. Le lecteur est dans une position de voyeur qui m'a déplu. Je ne serai vraiment l’expliquer rationnellement. Il y a tant de noirceur que ça m'a mis mal à l'aise. Il y a un je ne sais quoi de lumière « optimiste » qui doit soulager le lecteur. On voit Ethan et Lila dans une romance trop dure à mon goût. Le mal être de Lila la tue petit à petit. Ethan va l'aider à se délivrer de ses fantômes tout comme elle avec lui. Pour y arriver, ils empruntent un chemin que je n'ai pas aimé suivre avec eux. Cette romance se range avec d'autres de New Adult qui s'adressent à un public très jeune et qui se font écho d'un mal de vivre propre à cette tranche d'âge. Peut-être est-ce un trop plein de sentimentalisme mais je n'aime pas les romances « tristes » ou alors, il faut qu'il y ait quelques choses pour contrebalancer (un message) que je n'ai pas trouvé ici...






Je n’ai aucun souvenir de la soirée d’hier. C’est quelque chose qui m’arrive souvent mais, aujourd’hui et pour une raison que j’ignore, je me sens plus mal que d’habitude.
Un doux parfum émane de la couverture dans laquelle je suis blottie. Je connais cette odeur. Elle me fait du bien. J’ouvre les yeux et je reconnais aussitôt les affiches sur les murs et la batterie dans le coin. Je pousse un soupir de soulagement. Je suis chez Ethan. Dans son lit. En me redressant, je réalise que je porte un de ses tee-shirts. Est-ce que j’ai couché avec lui ?
Je passe une main dans mes cheveux en essayant de me rappeler quelque chose. Tout ce qui me revient, ce sont des étoiles, des tulipes, une machine qui fait « bip » et une odeur de désinfectant…
— Tu te sens mieux ?
La voix d’Ethan me fait sursauter. J’ai mal au ventre et à la tête.
— Heu… Qu’est-ce qui s’est passé ?
Il marche jusqu’au lit et s’assied à mes pieds.
— Tu ne te souviens de rien ?
— Non… Enfin, si… d’avoir traîné sur le parking d’en bas… et d’un mec qui m’a invitée à une fête…
Je refuse de croiser son regard. J’ai honte, mais je ne sais pas pourquoi. C’est alors que je remarque le bracelet d’hôpital à mon poignet.
— Tu as fait une overdose.
Je relève la tête. Ethan porte un tee-shirt rouge et noir et un jean troué. Il a les cheveux mouillés, comme s’il venait de sortir de la douche. Il me regarde avec inquiétude.
— Tu me connais bien, Lila. Tu sais à quel point je déteste parler de mes problèmes. C’est pour ça que je ne force jamais les autres à se confier à moi. Aujourd’hui, j’aimerais que tu me dises ce qui t’arrive. À l’hôpital, tu m’as avoué que tu abusais de ces cachets depuis que tu avais quinze ans et que tu n’avais jamais osé le dire à ton médecin. Est-ce que tu veux en parler ?
— Je… je ne sais pas quoi dire, dis-je en fermant les yeux.
Je pousse un soupir en retenant les larmes qui menacent de couler. J’ai le ventre en bouillie. Je n’ai qu’une envie : me rallonger, dormir et oublier tout ce qui s’est passé.
— Et si tu commençais par me dire la vérité ? Tu sais que j’ai eu des problèmes de drogue, moi aussi. Tu peux me faire confiance.
— Je ne me drogue pas ! J’ai une ordonnance.
Furieuse, je repousse la couverture et je me lève d’un bond. Le sang me monte à la tête et mes jambes se dérobent sous mon poids. Ethan me rattrape juste à temps et me rassied sur le lit.
— Lâche-moi !
— Il faut que tu te reposes…
— Laisse-moi tranquille !
— Non, Lila ! Je ne te ficherai pas la paix tant que tu ne m’auras pas expliqué ce qui s’est passé hier soir. Tu n’imagines même pas à quel point j’ai eu peur pour toi.
Je le regarde attentivement. Il a l’air triste, épuisé, terrifié. Je ne l’ai jamais vu dans cet état-là.
— Je n’ai pas envie de te forcer à parler, crois-moi, mais il le faut. Je ne veux pas… J’ai peur que tu te fasses du mal…
— Tu ne me dois rien, Ethan. Ce n’était pas à toi de me sauver. Tu aurais dû me laisser à l’hôpital. Je ne veux pas être un fardeau pour toi.
— Tu es mon amie, Lila. Jamais je ne t’abandonnerai.
Il tend une main vers moi, comme s’il voulait la poser sur ma joue, mais il change d’avis au dernier moment. Je ne peux plus contenir mes larmes.
— Je ne peux pas, Ethan…
— Tu ne peux pas quoi ?
— Te parler de mes problèmes.
— Pourquoi ?












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires