menu 2

gfMes dernières chroniques

vendredi 13 juillet 2018

Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 3 : Fièvre Née de Karen Marie Moning


Sortie : 22 février 2017
Éditeur : J'ai lu
Collection : SEMI-POCHE IMAG
Nombre de pages : 509 pages
    Depuis la chute des murs, la Terre meurt à petit feu. Seul le Chant-qui-Forme, une mélodie dangereuse à la source de toute vie depuis longtemps oubliée, pourrait sauver la planète. Mais ceux qui recherchent cette musique mythique devront composer avec leurs propres blessures et leurs ennemis...

 

KMM est née le 11 novembre 1964 à Cincinnati dans l'Ohio. Elle est diplômé de l'Université de Purdue avec un baccalauréat dans la société et la loi. Avant de devenir un écrivain à plein temps, elle a travaillé comme barman, consultante en informatique, et spécialiste en l'assurance
Elle est spécialisée dans les romans d'amour paranormaux.

Ses romans ont été nominés à trois reprises pour les prestigieuses RITA Awards et The highlander's touch a été élu en 2001 Meilleur roman d’amour paranormal. Son tout premier roman, Beyond the Highland mist, a reçu le prix Romantic Times du Meilleur Time-travel historique.

Tous les romans de Karen Marie Moning mettent en scène de séduisants highlanders, elle est d’ailleurs fan de la série télé du même nom.



  Cliquez sur la couverture
pour lire les autres chroniques de la série. 
 

Les chroniques de Mackayla Lane


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2013/11/les-chroniques-de-mackayla-lane-tome-1.html# http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2013/11/les-chroniques-de-mackayla-lane-tome-2.html# http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2013/11/les-chroniques-de-mackayla-lane-tome-3.html#more%23 http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2013/11/ouvreles-yeux-et-dis-mon-nom.html# http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2013/11/les-chroniques-de-mackayla-lane-tome-5.html# http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/06/les-chronique-de-mackayla-lane-tome-6.html

Les chroniques de Dani Mega O'Malley

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2013/11/les-chroniques-de-dani-mega-omalley.html#
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/09/les-chroniques-de-dani-omalley-tome-2.html#more
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/10/les-chroniques-de-dani-omalley-tome-3.html




    Lecture finie
Alors cette chronique va être difficile à faire.
Pourquoi ?
Premièrement parce que ce livre, je l'attendais avec fébrilité. J'avais eu un tremblement de terre émotionnel avec le tome précédent et je comptais les jours jusqu'à la sortie de Fièvre née. Je l'ai lu quasiment à sa sortie. (Et oui je mets du temps à sortir mes chroniques...)

Je suis mitigée. Je n'ai pas retrouvé les sensations extatiques que j'avais ressenti précédemment. Il faut dire que la barre était très très très très très haute. Il n'en reste pas moins une superbe suite mais j'ai vraiment un sentiment de trop peu, hormis la fin cataclysmique.

Je voudrais quand même souligner la mauvaise qualité de la traduction. D'habitude, je ne suis pas tatillonne mais là, il y a vraiment des lourdeurs. Notamment au niveau de la concordance des temps. J'ai trouvé ça peu digeste à certains moments. On referme la parenthèse.

Au niveau de l'histoire, on avance mais pas assez vite à mon goût. Christian, Mac, Barrons, Ryodan et Jada vont vivre des aventures mais on reste toujours en attente par rapport à de nombreux points de l'intrigue.


Je suis restée sur ma faim avec cette intrigue trop avare. Alors je vous dis cela avec comme baromètre, le tome précédent et je dois admettre qu'il était difficilement atteignable.

Bref, la série avance mais tout comme la parution des tomes, c'est très (trop) lent. Il faut prendre son mal en patience. Alors certes, il faut savoir prendre son temps mais il faut aussi que celui-ci soit juste et là je pense qu'à trop rallonger le récit (tout comme la parution des tomes), celui-ci perd beaucoup en tension.



Le sexe avec lui est la chose la plus proche du sacré que j'ai jamais connu. Barrons est mon église. Chaque caresse, chaque baiser, un hallelujah.
Faites moi brûler en Enfer si vous avez un problème avec ça.
Il y sera avec moi.


(Ryodan et Dani)
" Il se pencha jusqu'à ce qu'ils soient sur le point de te toucher.
Tu es prête pour la bataille, n'est-ce pas, Dani, murmura-t-il. C'est bon, hein. Se battre contre quelqu'un qui peut répondre. Quelqu'un qui ne peut pas être brisé. Souviens-toi de ça quand tu choisis tes alliés dans cette ville. On ne peut pas me briser.
Ni moi.
Tu as appris à plier aux bons endroits. Les gens souples ne se brisent pas.
Non d'un époustouflant éloge, ricana-t-elle. Un compliment.
Mets du feu derrière tes actes et je pourrais t'apprécier de nouveau.
De nouveau.
Elle n'avait pas eu l'intention de répéter ces mots de cette voix douce, mais avec lui, plus qu'avec quiconque, sa bouche avait tendance à fonctionner indépendamment des règles auxquelles elle s'astreignait. Elle soupçonnait que c'était parce qu'elle lui avait parlé tout le temps les premières années dans les Miroirs. Qu'elle s'était répondu comme si elle était lui. Qu'elle avait soupesé ses décisions à l'aune de ce que le grand Ryodan aurait estimé utile ou avisé.
Deux yeux d'argent croisèrent son regard et s'y accrochèrent.
Je n'appréciais pas Dani.
Au moins, répondit-elle froidement, vous ne manquez pas de constance.
Ses iris métalliques étaient de glace.
Je l'aimais.
Elle perdit le contrôle. Chaque muscle en elle se figea. Elle refusa d'obéir à son corps qui lui hurlait de fuir ce regard, en se détournant, en s'occupant les mains avec quelque chose, en se détournant de son regard bien trop acéré, qui en cet instant encore la scrutait en essayant de traduire son langage corporel. Il en avait toujours bien trop deviné. Elle s'obligea à se détendre et redevint fluide.
Vous ignorez la signification de ce mot.
Refuser une émotion est un nœud coulant au bout d'une corde très courte.
J'accepte de ne pas être d'accord. Pour l'instant. Dancer est ici. J'attends de vous que...
Ma coopération n'a aucun rapport avec ce que tu attends. Rien de ce que je fais n'a aucun rapport avec ce que tu attends.
Pendant des années, elle avait vécu de cette façon, très exactement.
Je ferai tout ce qu'il faudra pour sauver mon monde.
Notre monde, rectifia-t-il avant de se tourner vers la porte au son de pas qui approchaient.
C'est la seule chose que nous partagerons jamais.
Attention, Dani. Ce que tu aimais, c'était te vanter. Pas provoquer.
Quelque chose n'allait pas dans le bruit des pas. Des gens couraient et criaient.
Jada s'élança sur le côté en contournant Ryodan.
Et si son coude était légèrement sorti et l'avait frappé dans les côtes, c'était à cause de la vitesse, rien de plus. "


Pleinement consciente , comme l'avait dit Ryodan, qu'il était impossible de verrouiller une seule émotion.
Pleinement consciente que le prix à payer pour l’absence de peine c’était l’absence de joie .



Quand vous aimez trop fort, vous pouvez perdre l'envie de vivre sans l'autre. Partout où vous posez les yeux, il y a une immense, gigantesque, effroyable absence de ce que vous aviez et que vous n'aurez plus jamais. La vie devient étrangement plate, et trop acérée, trop douloureuse en même temps. Rien ne semble juste ou bon et tout vous blesse.





2 commentaires:

  1. Un petit sentiment de trop pour moi aussi, et des longueurs, mais j'aime tellement cet univers ♥ J'espère que la suite va rapidement sortir en français !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Il est peut-être un brin en dessous du précédent opus mais c'est une auteure que j'aime d'amour ...et à chaque fois, c'est un régal que d'être embarqué dans ce Dublin apocalyptique.
      Merci de ton passage et de ton message.

      Supprimer

Laissez vos commentaires