menu 2

gfMes dernières chroniques

samedi 24 octobre 2015

Wild Seasons Tome 2 : Dirty Rowdy Thing de Christina Lauren





Coucher avec son ex
 c'est ennuyeux, 
à moins de tomber amoureux pour de bon.








" Coucher avec son ex, c'est ennuyeux, à moins de tomber amoureux pour de bon. " Contrairement à ses meilleures amies, Mia et Lola, Harlow Vega est connue pour flirter en permanence. En un week-end à Las Vegas, elle a le temps d'épouser un robuste pêcheur canadien au charme ravageur, Finn Roberts, et d'éprouver ses dons particuliers à l'horizontale –; ses mains musclées, ses lèvres, son corps tout entier... Bref, Finn est l'homme idéal. À un détail près : tout était facile, torride et excitant jusqu'à ce qu'il retourne travailler dans son lointain Canada. Harlow n'est pas prête pour une relation suivie mais leurs retrouvailles pleines de tension sexuelle leur permettant à tous les deux d'échapper à la réalité. Ni l'un ni l'autre ne sait comment gérer cela. Une nuit ensemble, puis une autre, et le mystérieux voyage d'affaires de Finn se prolonge pendant des semaines. Ils sont d'accord sur un point : aucune limites au lit, mais très rapidement, leur plan-cul commence à ressembler à une vraie relation. Et pour deux accros du contrôle, le dernier plongeon est le plus difficile.

Young Couple Kissing Style
Cliquez sur la couverture 
pour lire les autres chroniques de la série.



http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/02/wild-seasons-tome-1-sweet-filthy-boy-de.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/05/wild-seasons-tome-2-dirty-rowdy-thing.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/08/wild-seasons-tome-3-dark-wild-night-de.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/11/wild-seasons-tome-4-wicked-sexy-liar.html

    - Lecture finie -
    J'ai adoré.
    Je l'ai lu d'une traite et...
    avec le sourire.

- Les points forts -

Afficher l'image d'origine The NUMBER ONE : la plume de ces deux auteurs qui s'en donnent à cœur joie à emprunter tout à tour les pensées de ces deux grandes gu......





Je repends l'histoire de cette série. Trois copines vont à Las Vegas fêter comme il se doit la fin de leur vie universitaire. Ils rencontrent trois amis venus aussi faire la fête. Et comme la vie (ou la romance) fait bien les choses, chacun trouve sa chacune. S’ensuit une nuit de folie où trois couples sont nés et ...mariés. On comprends mieux pourquoi l'action se situe à Las Vegas. Lola/Oliver et Fin/Harlow divorcent après avoir dessoûlés mais Mia et Ansel (le couple du 1er tome) reste mariés.

La série offre un tome à chaque couple. Chaque personnage à des caractères bien définis et très différents les uns des autres. Tout ça donne un fil conducteur mais aussi des romances diverses.


Afficher l'image d'origineLe deuxième tome porte sur les grands gu..... : Harlow et Finn. A Vegas, ils ne sont pas passés par 4 chemins et ont très vite « conclu ». Loin d'être prudes, ils affichent leur attirance et (uniquement) leur attirance sexuelle.



Ça c'était avant que Finn reste plusieurs jours à San Diego et qu’ils aient la possibilité de se connaître autrement que dans une chambre à couche.

Tous les deux, ne tournent pas autour du pot. Ils aiment le sexe et savent qu'ils sont compatibles (énormément) à ce niveau là. Cependant Harlow, la fille de stars du ciné et Finn, le pêcheur canadien sont diamétralement opposés dans leur vie. Ils l'acceptent. De tout manière, ils ne cherchent pas à faire leur vie ensemble.



La construction du récit se fait toujours à 2 voix. Et à ce jeu-là, les deux auteures ont été très fortement inspirés. On a des dialogue drôlissimes, des répliques cultissimes. J'ai franchement ri. ET je pense que pour ces auteurs qui mettent leur romance du côté de l'érotisme, c'est vraiment la touche, le petit plus qui les place vraiment àart (dans le bon sens du terme).
 Afficher l'image d'origine

Finn et Harlow sont très charismatiques. Ils sont sûres d'eux et ne minaudent jamais. Exit la parade amoureuse...on passe directement au sexe. Chacun à beaucoup de préjugés sur l'autre et le livre nous permet de voir comment évolue leurs a priori. La tendresse prend le pas sur le sexe. Ce glissement se fait de manière très judicieuse. On y croit et même si sur la feuille ce sont des opposés, on voit qu'ils se ressemblent beaucoup. Ils ont toujours été honnêtes entre eux. Ils ont toujours tout assumé, sans faux-fuyant ce qui donne une romance avec des personnages qui se comprennent. Souvent en romance, on a des personnages qui sont attirés de façon irrépressible sans pour autant se comprendre.

- Les points faibles -

J'ai adoré énormément les ¾ du livre mais la fin n'a pas la même qualité. Sans être mauvaise, elle n'est pas non plus à la hauteur. Les choix de Finn au moment du dénouement m'ont semblé artificiels. Le personnage est bien campé tout le long du livre et c'est vraiment agréable pour le lecteur de comprendre le personnage principal. D'où ma stupeur quand Finn change de caractère et prend des décisions qui lui ressemblent peu, d'autant qu'elles ne semblent pas motivées par grand chose. Ce changement artificiel colle avec une nécessité de rebondissement de l'intrigue à ce moment du récit . Pour le coup, ça leste la qualité du récit et ça gâche la fin.


- Bref -


Il n'empêche que je vous conseille ce roman que j'ai même préféré au premier tome. C'est un moment de détente assuré. 
Une belle histoire d'amour à découvrir...
 Afficher l'image d'origine

La tequila me monte à la tête, ma poitrine brûle de l’intérieur. Je me penche pour sentir son parfum. Son odeur est chaude, sucrée, épicée. Une fragrance de plage, de crème solaire et de chèvrefeuille. Ces cinq dernières minutes, j’ai plus discuté avec Harlow qu’au Canada. Je suis assez surpris : elle a la répartie facile et, par-dessus le marché, de l’humour.
– Mon impression te concernant évolue à toute vitesse, maintenant que tu n’es plus seulement un joli visage entre mes jambes.
– Tu es un enfoiré de première classe, Finn.
– Depuis qu’on parle, notre horizon ne cesse de s’élargir.
Elle avale son shot en grimaçant.
– Ne t’affole pas, chaton. Notre arrangement me convient parfaitement.
– Quel arrangement ?
Elle ressert deux autres shots.
– On s’insulte ou on baise. Je préfère l’option baise.
– Moi aussi.



Il me faut une seconde pour comprendre ce qu’elle veut dire. Harlow n’a couché qu’avec huit garçons.
Ou plutôt, Harlow a couché avec sept garçons qui ne sont pas moi.
Et… je suis perturbé. D’une part, je suis surpris. Je n’y ai jamais réfléchi, mais Harlow semble déployer beaucoup d’efforts pour en faire des tonnes à propos de sa vie sexuelle.
D’autre part, je me considère comme un type moderne, et tant qu’il ne s’agit pas de tromper quelqu’un ou de lui faire du mal, je pense que n’importe qui devrait aimer, épouser ou baiser qui il lui plaît. Pourtant, et c’est peut-être hypocrite, quand Harlow parle des autres mecs, j’ai beaucoup de mal à me contrôler. J’aime ça.
Harlow, qui me connaît, remarque mon malaise.
– Hey ho ! Hou ! Hou ! Que se passe-t-il ? (Elle me frappe le front.) Tu fronces les sourcils. Tu me juges ?
– Quoi ? Non, je ne fais pas de grimace.
Je suis content que ce ne soit pas le cas parce que sa grimace à elle est terrifiante.
– Oh que si ! Tu vas dire que je suis une traînée, M. l’Amateur de Corde et Lécheur de Chattes ?
– Absolument pas. Je ne dirais jamais que…
– Ne pense pas que tu aies le droit de porter un jugement sur moi parce que je t’ai laissé me baiser. J’aime le sexe, comme toi. Je baiserai autant de gens qu’il me plaira, que cette règle des dix doigts passe à la trappe ! Seulement parce que la société veut que…
– Harlow. Je ne voulais pas dire ça. Dix doigts. C’est bien.
– Oh ! (Elle me scrute et réalise que je suis sincère. Son front se relâche.) Bien.
Je répète :
– Bien.
– Et toi ?
– Quoi, moi ?
– Combien de doigts te reste-t-il ?
Je me redresse sur le canapé en regardant autour de moi – nous ne sommes pas seuls.


 Malgré ce que les films et les chansons veulent faire croire aux filles, les mecs sont tousnuls au pieu. Orgasme féminin ? Jamais entendu parler. Les garçons espèrent en apprendre sur le sexe en regardant du porno, alors que tout est fait pour l’angle de la caméra et non pour le plaisir de la fille. De toute façon, elle est payée pour s’extasier. Quand on baise, c’est à l’intérieur que ça se passe, pas sous le regard d’une caméra. Les mecs l’oublient toujours.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires