menu 2

gfMes dernières chroniques

mardi 10 juillet 2018

Les Écorchés, Tome 3 : Ravage de Tillie Cole


Sortie : 24 anvier 2018

Éditeur : Milady

Collection : New Adult

Nombre de pages : 480 pages




Dans son enfance, Zoya Kostava a échappé de peu à l’assaut qui a tué toute sa famille. Désormais âgée de vingt-cinq ans, elle vit dans le secret jusqu’au jour où elle apprend que son frère a survécu lui aussi... et qu’il vit désormais avec leur pire ennemi, le parrain de la Bratva russe.
Zoya risque sa sécurité et son anonymat pour retrouver ce frère qu’elle croyait mort, mais elle se fait capturer par un homme aussi beau que brutal. Un homme qui la captive et la terrorise à la fois. En lui, elle devine une âme aussi perdue que la sienne. Parviendront-ils à se sauver mutuellement... et à survivre ?




Constamment drogué par son maître, 221 tue avec une efficacité redoutable. Il est l’atout majeur qui permet de faire fructifier les affaires du parrain de la mafia géorgienne de New York. Jusqu’au jour où il est capturé par le clan adverse. Captif, il rencontre Talia Tolstaia, la fille d’un parrain russe. D’abord attendrie par ce colosse puis fascinée, elle décèle en lui bien plus qu’une machine à tuer et se donne pour mission de le faire s’ouvrir à la vie et à ses plaisirs... Mais la famille de la jeune femme la laissera-t-elle convoler avec leur ennemi de toujours ?



Cliquez sur la couverture pour accéder à l'article.
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2018/01/les-ecorches-tome-2-tourmente-de-tillie.htmlhttp://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2018/02/les-ecorches-tome-3-ravage-de-tillie.html
http://lachroniquedespassions.blogspot.com/2018/04/resistersans-jamais-se-soumettre-152a.html









Tillie Cole est originaire du nord de l'Angleterre, où elle a grandi dans une ferme, entourée des animaux recueillis par sa famille. Titulaire d'un diplôme en sciences des religions, elle a parcouru le monde en compagnie de son mari rugbyman et enseigné les sciences sociales avant de s'installer à Austin au Texas. Elle a écrit de nombreux romans dans des genres très différents, pour les adultes et les jeunes adultes, rencontrant chaque fois un succès retentissant.
Source Milady





 
Là encore je navigue en terrain inconnue avec cette romance qui s'inscrit dans un genre particulier : la dark romance.
Alors tout d'abord c'est un genre que je n'apprécie pas et je ne pense pas que ce livre même si il est très violent en soit un, vraiment.
La plupart du temps, dans ce nouveau genre, les femmes sont des victimes qui tombent dans une forme de syndrome de Stockholm assez malsain. Elles sont considérées comme des objets et elles vivent un calvaire qui est loin d'être un bon moment pour elle et pour moi aussi.

Ici, Les écorchés est une série qui reprend cette violence extrême. Il y a des victimes et des bourreaux mais tout est clairement balisé. Le mal est nommé. Il n'y a pas d’ambiguïté et de déviances des codes romanesques. La violence est un élément de pression. Le méchant est vraiment très très très méchant et on craint pour la victime qui est aussi une sacré victime.
Dis comme cela, cela peut donner un manichéisme enfantin mais c'est important pour moi de ne pas tomber dans une lecture malsaine que j'associe à la dark romance.

Donc notre nouvelle héroïne n'est pas une inconnue : c'est la sœur du héros précédent. Ils sont séparés une bonne partie de leur vie et ce tome doit être celui des retrouvailles émouvantes. Sauf que Zoya, l'héroïne de ce tome est kidnappée en se rendant chez son frère par 194.

Alors les hommes de Tillie Cole qui portent un numéro sont loin d'être des tendres. Celui-ci est loin de faire mentir la série.
Il a passé une partie de sa vie à être l'esclave, le tueur d'une maîtresse des plus cruelles. Il le fait car il est prisonnier mais aussi car sa tyrannique geôlière retient sa sœur en otage et le contraint ainsi à commettre tous les méfaits possibles. Là, il va devoir briser la jeune Zoya...

J'ai eu peur car ce tome se rapproche le plus de la dark romance. En ce sens que le héros est obligé d'être le tortionnaire de Zoya. Pas de choses glauques mais au contraire, cela donne un amour impossible.

Je ne vous en dirais pas plus mais je ne voyais pas comment un happy end était possible pour tout le monde et d'ailleurs....

On reproche à cette série de se répéter et c'est vrai que beaucoup de choses se ressemblent mais elle ne me semble pas redondante. Il y a toujours une nouvelle dynamique qui crée des histoires très addictives. Celle ci n'échappe pas à la règle.

Bref une excellente romance sombre et violente !



— Si tu veux qu’elle reste en vie, chuchota-t-elle, tu vas apprendre à faire tout ce que nous disons. Tu deviendras l’un d’entre nous. Tu deviendras un Spectre de la Nuit, comme on nous appelle ici. Tu deviendras un tueur invisible et tu ne feras plus qu’un avec la nuit. Tu seras mon ubiytsa adoré, mon meilleur assassin.
Et en effet, c’est ce que je suis devenu.
Au fil des ans, je me suis mué en fantôme dans la nuit.
En porteur de la mort.
J’étais la torture.
J’étais la douleur.
J’étais le cauchemar que personne ne voyait venir… avant qu’il soit trop tard.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires