menu 2

gfMes dernières chroniques

dimanche 29 juin 2014

La 5ème vague de Rick Yancey




1re VAGUE : EXTINCTION DES FEUX
2e VAGUE : DÉFERLANTE
3e VAGUE : PANDÉMIE
4e VAGUE : SILENCE

















Le résumé :
À l'aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur
échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.

Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...

ILS CONNAISSENT NOTRE MANIÈRE DE PENSER.
ILS SAVENT COMMENT NOUS EXTERMINER.
ILS NOUS ONT ENLEVÉ TOUTE RAISON DE VIVRE.
ILS VIENNENT NOUS ARRACHER
CE POUR QUOI NOUS SOMMES PRÊTS À MOURIR.

Le premier tome de la trilogie phénomène, bientôt adapté au cinéma par Tobey Maguire et les producteurs de World War Z, Argo, Hugo Cabret, Aviator, Gangs of New York, Ali.



L'avis :
Ce livre est sorti depuis longtemps et bénéficie d'un très bon bouche à oreille.
Le style de Rick Yancey vaut en effet le détour. On est littéralement plongé dans la tête de Cassie , le personnage central du livre. Je dois dire que j'ai accroché dès le début grâce au très bon style de l'auteur mais ce qui m'a d'abord plus m'a ensuite lassé.
Je m'explique.
Même si c'est très bien fait, être toujours dans les pensées ou les souvenirs de l'héroïne m'a un un peu fatigué. L'adolescente se remémore sa vie avant « l'invasion » et ça pendant une grande partie du livre ce qui fait que l'action à réellement du mal à démarrer vite. Elle le fait fait mais un peu tard...
J'ai bien aimé mais il y a à mon sens de vrais longueurs.

L'extrait :
- Je me suis trompé, poursuit-il. Avant de te rencontrer, je pensais que le seul moyen de s'accrocher était de trouver un but. Alors qu'en fait, pour continuer à vivre, tu dois trouver ce pour quoi tu es prêt à mourir. 
 


L'extrait :
Ses mains sont d’une douceur incroyable – c’est comme si un nuage m’effleurait.
- Je ne te laisserai pas…
Il cherche ses mots.
- …t’envoler loin de moi, Cassie Sullivan.
Il souffle la bougie sur la table de nuit.
Je ressens son baiser plus intensément, maintenant, dans l’obscurité de cette chambre où sa sœur est morte. Dans le silence de cette maison où sa famille a disparu. Dans le calme du monde où la vie que nous connaissions avant l’Arrivée s’est éteinte. Il goûte mes larmes avant qu’elles roulent sur mes joues. Ses lèvres se posent pile à l’endroit où elles perlent.
- Je ne t’ai pas sauvée…, chuchote-t-il, sa bouche effleurant mes cils. C’est toi qui m’as sauvé.
Il répète ça, encore et encore, jusqu’à ce que nous nous endormions blottis l’un contre l’autre, sa voix dans mon oreille, mes larmes dans sa bouche.
- Tu m’as sauvé, Cassie.


Le book trailer :