menu 2

gfMes dernières chroniques

jeudi 2 janvier 2014

Belladone, Tome 2 : Soif de Sang – Michelle Rowen






 
J'avais foi en une chose, et c'était la vie. Tant que je respirais, il restait une chance pour que tout s'arrange. La mort était éternelle, et il n'était pas possible d'en revenir. Mais tant qu'il y avait de la vie, il y avait de l'espoir !









Le résumé :
Jillian Conrad va mourir. Si elle ne succombe pas à la Belladone – ce poison qui la rend irrésistible et mortelle pour les suceurs de sang –, ce sont des vampires fous en quête d’immortalité absolue qui auront sa peau. Depuis qu’elle est devenue le dernier rempart entre eux et la fille du défunt roi Matthias, elle n’a plus nulle part où se cacher. Pas même dans les bras de Declan, son amant dhampire. Privé de toutes ses émotions par un puissant sérum, ce dernier n’est plus que l’ombre de lui-même et c’est à Jillian que reviendra la lourde tâche de tous les sauver…




L'extrait :
Il y avait une chose en laquelle je croyais plus que tout, mais je ne m'étais jamais rendu compte de la puissance de cette conviction. Je n'étais pas croyante. Je ne m'intéressais pas à la spiritualité. Je me contentais de vivre au jour le jour, heureuse de ne pas replonger dans la dépression qui m'avait poussée à me trancher les veines cinq ans plus tôt.

J'avais foi en une chose, et c'était la vie. Tant que je respirais, il restait une chance pour que tout s'arrange. La mort était éternelle, et il n'était pas possible d'en revenir. Mais tant qu'il y avait de la vie, il y avait de l'espoir !

C'était ma philosophie.






L'extrait :
« — Je te croyais parti.
— Moi aussi.
— Mais tu es revenu.
— Oui.
Sa mâchoire était serrée, et son regard braqué sur la route.
— Ce n’est pas un supplice d’être si proche de moi ?
— Si.
Je me mordis la lèvre inférieure et l’étudiai avec attention.
— Dans ce cas, pourquoi es-tu revenu ?
Il se tourna enfin vers moi.
— Parce que je ne suis qu’un masochiste qui est tombé amoureux de toi.
Mon cœur se mit à palpiter.
— Tu n’as pas opté pour la plus sage des décisions.
— Ne m’en parle pas !
Il avait ôté ses lunettes de soleil, et je perçus l’émotion brute dans son œil gris pâle, une émotion qu’il n’avait jamais eu l’occasion d’éprouver par le passé à cause du sérum.
Tout ça, c’était fini. Plus de sérum ! Plus de dhampire ! »




L'extrait :
"Je le désirais très fort et ne pouvais l'avoir. Je commençais doucement à accepter ce fait. Il fallait sans doute y voir la raison de mon rêve troublant. Declan n'était interdit en matière d'émotions et de sexe, alors que Matthias, non. Mais je n'avais pas envie d'être qu'avec un seul de ces hommes.
- Je suis désolé pour tout ce que tu as dû endurer depuis notre rencontre, dit-il tout bas. Tout est ma faute.
Étrange. Je ne m'était pas attendue à des excuses de sa part. Cela réchauffa mon âme meurtrie et douloureuse.
- Si mon existence n'avait pas été complètement chamboulée, je ne t'aurais jamais connu
Il poussa un ricanement amer.
- Super lot de consolation!
Je posai la main sur son torse musclé pour sentir les battements de son coeur, puis remontai le long de sa gorge en effleurant ses cicatrices du bout des doigts.
- Ça dépend des jours."

L'extrait :
Il posa la main sur le toit de la voiture et observa l'immense demeure.
-Te es sûre de vouloir le quitter?
Je perçus l'agacement dans sa voix.
Ma colère suscitée par son imprudence et son impulsivité s'évanouit.
-Tu es jaloux.
Il se gratta la cuir chevelu.
-Votre lien a fait de toi son âme soeur. Il est roi, il est puissant, il est...
-Riche et super sexy, terminai-je pour lui. Change de disque, mon vieu, tu me soûle. Et grimpe dans cette bagnole.
Il m'étudia pendant un moment.
-Oui m'dame.