menu 2

Mes dernières chroniques

Le cercle des immortels, Dark Hunters, Tome 1 : L'homme maudit - Sherrilyn Kenyon


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/le-cercle-des-immortels-dark-hunters.html



 Doté d’une force suprême et d’un courage incomparable, il était béni des dieux, craint des mortels et désiré des femmes.












Le résumé :
Grace est sexologue. Pourtant, sa vie sentimentale est un désert, ce qui n’a rien de réjouissant quand on vient d’avoir vingt-neuf ans ! justement, pour fêter son anniversaire, Grace n’a pas hésité à ouvrir le livre magique de sa copine Selena et à invoquer trois fois à minuit Julian de Macédoine, condamné par les dieux de l’Antiquité à offrir à ses maîtresses le plaisir absolu. Ce n’est qu’une légende... Mais que fait cet homme beau à se damner et nu dans le jardin de Grace ? - Commandez et j’obéirai. Je suis à vous pendant un mois, lui déclare-t-il le plus sérieusement du monde. Grace doit se rendre à l’évidence. En guise de cadeau d’anniversaire, elle a eu droit à l’homme idéal ! Elle en tombe irrémédiablement amoureuse. Il n’a pas le droit d’aimer ? Qu’à cela ne tienne, elle trouvera le moyen de la libérer de son sortilège ! N’est-elle pas celle qu’il attend depuis deux mille ans ?




L'extrait :
Doté d’une force suprême et d’un courage incomparable, il était béni des dieux, craint des mortels et désiré des femmes.
Son intelligence et son habileté guerrière égalaient celles d’Achille, d’Ulysse ou d’Héraclès, et personne, pas même le tout puissant Arès, ne pouvait le vaincre au combat.
Mais comme si les dons du dieu de la guerre ne suffisaient pas, la déesse de la beauté et de l’amour s’était elle aussi penchée sur son berceau, lui assurant pour l’éternité une place dans la mémoire de l’humanité. Béni par le baiser divin d’Aphrodite, il fascinait la gent féminine par l’endurance surhumaine avec laquelle il excellait dans l’art de l’amour ; d’un tempérament fougueux et ardent, il restait indomptable.

Sa peau mordorée, ses cheveux couleur de blé, l’éclat sauvage illuminant ses yeux de guerrier envoûtaient littéralement les femmes qui, sous ses caresses expertes, atteignaient le plaisir suprême. Aucune ne résistait à son charme.
Ce fut ainsi par jalousie que l’on jeta sur lui, comme jadis sur l’infortuné Tantale, un maléfice ne pouvant être rompu, et le condamnant à un destin cruel : sans relâche il doit offrir à ses invocatrices le plaisir absolu, mais sans jamais pouvoir se satisfaire lui-même. De pleine lune en pleine lune, à travers les
siècles, il partage leur couche et leur fait l’amour infatigablement, jusqu’à ce qu’il soit à nouveau contraint de quitter le monde des mortels, laissant ses maîtresses inconsolables d’avoir un jour connu son étreinte – car plus jamais elles ne pourront assouvir les passions qu’il a éveillées en elles : nul ne pourra jamais leur faire oublier un homme d’une telle beauté, d’une telle flamme et d’une sensualité aussi
audacieuse…
Julien de Macédoine, tel est le nom du maudit.
Serrez ce livre contre votre sein et invoquez-le trois fois lorsque sonne minuit sous la pleine lune. Il viendra alors à vous et vous disposerez de son corps jusqu’au prochain cycle lunaire. Il vous sera dévoué, et ne se préoccupera que de vous satisfaire, de vous servir, de vous savourer. Dans ses bras, vous connaîtrez enfin le paradis.


L'extrait :
-Eh! Pas si vite! s'exclama-t-elle en s'agrippant à l'ananas comme une moule à son rocher. Où croyez-vous m'emmener?
Alors que, abasourdi, il s'était arrêté pour la scruter, Grace réalisa tout à coup qu'elle était à sa merci, qu'elle ne pouvait rien contre un homme d'une telle force. Elle frissonnait d'angoisse et pourtant, malgré le danger, sentait confusément qu'elle ne risquait rien avec lui, qu'il n'avait pas intention de lui faire du mal.
-Dans votre chambre, pour terminer ce que nous avons commencé, répondit-il simplement, comme s'il parlait de la pluie et du beau temps.
-Ah, non, je ne crois pas!
-Vous préférez l'escalier? s'enquit-il en haussant ses larges épaules. Ou le canapé, peut-être? (Son regard parcourut rapidement la pièce puis il ajouta :)Ce n'est pas une si mauvaise idée, après tout, ça fait longtemps que je n'ai pas pris une femme sur...
-... Non! Le seul endroit où vous pourrez me ''prendre'', comme vous dites, c'est dans vos rêves. Maintenant, lâchez-moi avant que je ne me fâche pour de bon.
A son grand étonnement, il lui obéit aussitôt. Rassurée, elle monta deux marches avant de se retourner vers lui. Et soudain, elle prit conscience de la situation : il était bien réel! Selena et elle l'avaient véritablement ramené à la vie!