menu 2

gfMes dernières chroniques

lundi 11 août 2014

Béverly - Sur un Piédestal - Sharon Kena







 Belle, riche, populaire et capitaine de l'équipe des pom-pom girls, la vie sourit à Beverly. Dix-sept ans et fiancée à un très beau parti, son brillant avenir est déjà tout tracé.













Le résumé :
Belle, riche, populaire et capitaine de l'équipe des pom-pom girls, la vie sourit à Beverly. Dix-sept ans et fiancée à un très beau parti, son brillant avenir est déjà tout tracé. Néanmoins, il y a une ombre au tableau : Ray. Le séduisant jeune homme, pauvre et plus âgé qu'elle. Il lui fait découvrir une vie au-delà des lignes imaginaires de la ville : dans son quartier. Mais quand on est une petite fille riche et parfaite sur laquelle reposent tous les espoirs de ses parents, comment décevoir ? Comment pouvoir ne serait-ce que penser à changer sa destinée ? Malgré son amour pour Ray, Beverly doit se conforter à ses parents. Leur relation a-t-elle la moindre chance ou est-elle perdue d'avance ?


L'avis :
Il s'agit du deuxième livre que je lis de cette auteure. J'avais lu une courte nouvelle l'escort boy. J'avais trouvé que l'histoire n'avait pas été aboutit, faute peut-être au format nouvelle mais j'avais bien aimé le style. Alors je me suis dit « on va voir dans un format plus long ».
L'histoire sans être vraiment très originale m'attirait.
Mais je dois dire que le style ne m'a pas plus. Le point de vue narratif m'a vraiment dérouté et je n'ai pas pu dépasser ça. C'est tellement distancié qu'on arrive pas du tout à capter la psychologie des personnages.
Je reste très dubitative car entre la nouvelle que j'ai lu précédemment et ce roman, on a pas l'impression de lire le même auteure.

Une surprenante déception !


L'extrait :
Ray jette son sac à dos sur son lit dès qu’il passe la porte de sa chambre, même si c’est un bien grand mot puisqu’il la partage avec son frère, Marchal, qui est plus jeune que lui et pas toujours facile à vivre. Il vient de fêter ses treize ans et se prend déjà pour un homme ! Pour Raymond qui en aura bientôt dix-neuf, c’est une situation déplaisante. Mais a-t-il vraiment le choix ?
Sa mère se démène comme elle peut pour payer les traites de la maison, rabâchant souvent à ses fils qu’ils devraient s’estimer heureux de ne pas être enfermés dans un appartement. Pour Ray, ça ne fait aucune différence, il préfèrerait même un appartement au dernier étage d’un immeuble pourri si ça lui permettait d’avoir sa chambre. Mais il se doit de soutenir sa mère, alors il ne dit rien, se contentant de la remercier pour ses efforts et de bien travailler en classe pour avoir son diplôme. Son père est en prison, alors il n’a plus que sa mère, son petit frère et un oncle qui passe les voir de temps à autre pour leur donner un peu d’argent.
Il a un livre à lire et un compte-rendu à rédiger dessus pour dans un mois. Il déteste lire, et ça encore plus quand il regarde le livre en question. Il fait plus de quatre cents pages qui semblent toutes plus indigestes les unes que les autres.
Peut-être qu’il devrait demander à Lira qui serait capable de dévorer une bibliothèque. Et puis que ce soit elle ou lui qui le fasse, il pense que le professeur ne s’en rendra pas compte. En échange il lui résoudra ses exercices de physique, une matière qu’il apprécie et où il sait qu’elle a de grosses lacunes.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires