menu 2

gfMes dernières chroniques

Anita Blake, Tome 10 : Narcisse enchaîné - Laurell K. Hamilton

 


-J'ignorais qu'on pouvait mentir avec son odeur.
-C'est parce que mentir ne t'angoisse plus, expliqua-t-elle.
Oh!
-Être une sociopathe à des avantages, concédai-je.


 






Le résumé:
Après six mois d'absence, Anita est enfin décidée à revoir les deux hommes de sa vie quand elle apprend que Nathaniel et Gregory sont retenus prisonniers par des nouveaux venus en ville. Obligée de faire appel à Richard et Jean-Claude pour fusionner leurs pouvoirs, Anita récupère alors ses léopards-garous. Mais dans la bataille, elle est blessée et risque maintenant de se changer en garou dès la prochaine pleine lune. Furieux contre Gregory qu'il accuse d'avoir griffé Anita volontairement pour la garder comme Nimir-ra (équivalent de lupa chez les loups), Richard se retrouve pris au piège par sa propre démocratie dans sa propre meute. Et cela ne va pas s'arranger avec l'arrivée de Jacob qui est très intéressé par la place d'Ulfric...
Pendant ce temps, Anita fait la connaissance de Micah, Nimir-raj (équivalent d'Ulfric), venu à Saint-Louis dans le but d'unir son pard au sien. Mais personne ne sait d'où ils viennent, et leur pard cache bien des secrets...
Parallèlement, la jeune femme découvre aussi que la fusion de leurs pouvoirs s'accompagne de nombreuses conséquences dont elle se serait bien passée...


L'extrait :
- Tu es splendide, commenta Jason.
- Pitié, pas de compliments. Je suis déjà assez mal à l'aise dans cet ensemble.
- Alors n'hésite surtout pas à l'enlever.
Je fronçais les sourcils. Il tapota le lit près de lui en grimaçant.
- Viens te coucher.
- Gonfle-moi suffisamment et je te renvoie dans ta chambre.
- Jean-Claude m'a dit de dormir ici cette nuit.
- Je pourrais insister.
Mon flingue était posé sur mes vêtements pliés, que j'avais coincés sous mon bras.
- Si tu étais capable de me tirer dessus juste pour me punir de t'avoir provoqué, je serais mort depuis longtemps.
- S'il te plait, Jason, j'ai eu une nuit difficile. Tiens-toi correctement, pour une fois.
Il leva la main et fit le salut des scouts.
- Je promets de ne pas te mordre.
Cela me fit penser à Micah et je m'empourprai. Jason écarquilla les yeux.
- Jamais encore je n'avais obtenu une telle réaction de la part, se félicita-t-il. Il faudra que je me souvienne de cette phrase.
- Tu viens de me rappeler quelque chose d'embarrassant, c'est tout.
Sa grimace réjouie se flétrit sur les bords.
- Je me doutais bien que tu ne rougissais pas à cause de moi.
- Je ne vais pas baby-sitter ton ego en plus du reste, Jason. Tu devras t'en occuper toi-même.
- Comme toujours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez vos commentaires